Résidence «Im Mai» à Niedercorn Imprimer

Tags: Fonds du Logement

Le Fonds du Logement 30 ans - Articles

fdl-im-mai

fdl-im-mai

fdl-im-mai

fdl-im-mai

fdl-im-mai

fdl-im-mai

fdl-im-mai

fdl-im-mai

Réalisé en collaboration avec la ville de Differdange, le Fonds de Logement a inauguré en 2007 la résidence pour personnes âgées «Im Mai», à Niedercorn (1). Situé entre la rue de Longwy et le chemin d'accès à l'hôpital, à proximité des logements aménagés dans les maisons Grethen, l'immeuble comprend:

- 3 niveaux réservés au Fonds du Logement, soit le sous-sol abritant 17 parkings et des caves, et les premier et second étages, où se répartissent 16 appartements réservés à la location.

- 1 niveau pour la ville de Differdange, soit le rez-de-chaussée, aménagé en 1 salle polyvalente avec cuisines et sanitaires, et 1 centre d'éducation précoce composé de deux salles, un préau et une cour de récréation.

Sur les 16 appartements, 15 sont adaptés aux besoins des personnes âgées valides. Ils sont identiques et disposent d'un living, d'une cuisine, d'une salle de bain avec WC, d'une chambre à coucher et d'une pièce supplémentaire pouvant servir de chambre d'appoint ou de bureau. Le dernier appartement pourrait servir de logement de fonction.

Le projet s'inscrit...

dans le respect des concepts de développement durable, mettant en œuvre l'harmonisation avec l'environnement immédiat, le choix intégré des procédés et des produits de constructions (ossature en bois pour les niveaux supérieurs), la gestion de l'éco- nomie d'énergie (isolation thermique performante), la gestion des eaux usées, le confort hygrothermique (2) et acoustique, l'éclairement naturel et la qualité de l'air (ventilation avec rafraîchissement d'air).

Quant au chantier, il a été réalisé en tenant compte d'une réduction maximale de nuisances diverses (rapidité de construction grâce à la préfabrication, gestion des déchets d'activités, etc.).

En terme de concepts...

énergétiques, l'immeuble prévoit une protection contre la surchauffe due au rayonnement solaire, la récupération des eaux de pluie, l'installation d'un puits canadien, la récupération de chaleur de ventilation double flux, la production d'eau chaude sanitaire par panneaux solaires, l'installation d'une chaudière à pellets. La consommation énergétique a été prévue en dessous de 36Kwh/m2/an, grâce à une isolation thermique particulièrement renforcée et adaptée.

Le coût du projet...

s'est élevé à quelques 4.150.000 euros HT., dont quelque 30 % pour la partie technique. Le surcroît engendré par la mise en œuvre des techniques spéciales est de l'ordre de 6 % par rapport à une construction traditionnelle, ce qui est peu compte tenu des économies d'énergie qui seront réalisées à l'usage.

La conception...

du projet a été assurée par le bureau d'architectes «Atelier du Sud» de Pétange, la mission d'ingénieur en génie technique par le bureau SGI Ingénierie Luxembourg de Junglinster et celle de l'ingénieur en génie civil par le bureau Schroeder & Associés de Luxembourg. La société H.B.H S.A. de Howald a réalisé la coordination de sécurité et de santé sur chantier et le bureau Socotec de Luxembourg a été chargé du contrôle technique. A souligner également la participation du bureau Luxcontrol d'Esch-sur-Alzette en tant que concepteur énergétique du projet .

Notes:

1) Pour plus d'informations sur ce projet, consulter l'article sur le fonds et l'écologie ainsi que l'interview de Monsieur R. Vercruysse dans ce même numéro. 2) Celui-ci est favorisé par les qualités naturelles du bois, qui a une capacité à absorber et à restituer de la vapeur d'eau en fonction de l'humidité ambiante.

Share this post