Lotissement écologique à Walferdange Imprimer

Tags: Fonds du Logement

Le Fonds du Logement 30 ans - Articles

fdl-ecolo-walferdange

fdl-ecolo-walferdange

fdl-ecolo-walferdange

fdl-ecolo-walferdange

Lotissement écologique à Walferdange. A la fin des années 80, le Fonds du Logement souhaite plus que jamais contribuer à l'amélioration des conditions de vie de la population ainsi qu' à l'identification de chaque habitant avec son quartier, critères essentiels pour un habitat et un urbanisme durable. Chaque ville et chaque village doivent dès lors être développés comme un espace de vie hautement qualitatif. Mais pour cela, il faut pouvoir disposer de nouvelles formes d'habitat.

C'est ainsi qu'à Walferdange, le Fonds du Logement a pensé à la réalisation d'un lotissement écologique constitué de maisons en bande, destinées à accueillir une nouvelle population, favorisant ainsi la mixité sociale. Il s'agit là d'un projet de grande envergure pensé par l'architecte Claude Schmitz, qui s'est déroulé de 1989 à 1991, et qui compte au total 11.500 m3 de volume bâti.

Construction écologique:

Lors de la construction, il était important de considérer et d'utiliser le climat, l'orientation, la structure du terrain et la végétation. Les maisons devaient d'une part permettre une protection contre le froid, la pluie, la chaleur et le soleil, et d'autre part, utiliser avantageusement les influences climatiques. Ce faisant, on a abouti à la réalisation d'un endroit d'une haute qualité de vie, dans lequel l'habitant se sent en harmonie avec son environnement. La conception des alentours et le passage aux espaces verts caractérisent l'image d'une cité. Il a donc été essentiel de planifier ceux-ci avec soin et de les élaborer suivant un concept urbain.

Les maisons de la cité écologique de Walferdange sont orientées plein sud et utilisent l'énergie solaire de façon passive. Parmi les critères de qualité essentiels de ce lotissement, les exigences minimales suivantes devaient être respectées: construction économe en énergie, intégration urbaine dans l'environnement existant, conception de l'utilisation privée et publique de l'espace extérieur, mais aussi lumière naturelle dans les cages d'escalier et les couloirs, etc.

A une époque où les questions d'écologie étaient nettement moins médiatisées qu'aujourd'hui et où des notions comme celles de «développement durable» ou d' «empreinte écologique» étaient étrangères à beaucoup, le Fonds du Logement faisait donc figure de précurseur

Share this post