Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Une nouvelle entrée pour la ville de Schifflange Imprimer Envoyer

Tags: Bourgmestre | Schifflange

Magazine Echo 2010-2

52_55_schifflange

52_55_schifflange

52_55_schifflange

52_55_schifflange

52_55_schifflange

52_55_schifflange

52_55_schifflange

Une nouvelle entrée pour la ville de Schifflange

Avec 8.900 habitants, Schifflange est l'une des communes les plus importantes du pays tout en étant, avec 771 hectares, l'une des plus petites en termes de superficie. Cette densité élevée entraîne des problèmes tant au niveau du développement des infrastructures que du trafic routier, d'autant que Schifflange est aujourd'hui coupée en deux par la voie ferrée. Avec son projet de suppression des barrières, la commune compte non seulement fluidifier le trafic routier, mais aussi redynamiser son centre ville car de nouvelles constructions verront le jour de part et d'autre de cette nouvelle artère.

Détaillons avec Roland Schreiner, bourgmestre de Schifflange, un projet dont le PAP vient d'être voté, et qui attend maintenant d'être approuvé par le Ministère de l'intérieur. Ce projet sera financé à 45% par le Fonds des Routes et à 45% par le Fonds du Rail, 10% restant à la charge de la commune. Le coût pour la commune, selon Roland Schreiner, pourrait être amorti par la viabilisation et la vente des terrains communaux.

Le traitement de la liaison entre la partie «haute» et la partie «basse» de la localité est un enjeu crucial pour la ville de Schifflange. Supprimer les barrières permettra de tendre vers l'unification des 2 territoires de la ville séparée par la voie ferrée. Le projet développé par le bureau Schroeder & Associés et le bureau d'architecture Jim Clemes vise trois aspects essentiels:

1 La liaison piétonne + cycliste / véhicules:

Supprimer cette barrière par la mise en place d'une réflexion sur un réseau cohérent et continu qui évite les conflits entre ces 3 acteurs de mobilité et qui assure une bonne perméabilité de tout le site et une réelle liaison entre ville haute et ville basse.

2 Les espaces publics et espaces verts:

Pour accompagner cette urbanisation importante en habitats et infrastructures, il était primordial de retrouver des espaces de nature qui créent un fil conducteur au projet, une sorte de mail vert qui relie des zones vertes plus importantes. Des parcs publics sont créés. Le long de la voie ferrée, un parc aménagé en terrasses crée une véritable promenade verte qui fait en même temps fonction de barrière naturelle pour optimiser la qualité de vie du nouveau quartier. Une liaison avec le parc existant en centre-ville a été traitée de façon à instaurer une cohérence entre ses espaces. Ces espaces verts seront des lieux publics nécessaires au centre de Schifflange, des lieux urbains d'échanges et de rencontres primordiaux pour la qualité de vie.

3 L'urbanisation, l'architecture

Parallèlement aux deux premiers points, tout un concept architectural a été mis en place. Un tracé de route judicieux a été choisi pour une définition optimale du territoire afin de créer des îlots répondant le mieux au site et à la forme urbaine. Une urbanisation peu dense, ainsi qu'une typologie d'habitat en relation avec le contexte bien particulier de la ville ont été développés.

Dans le détail

Les infrastructures de transports dans la commune de Schifflange sont caractérisées par des voies ferrées situées en position centrale par rapport à l'agglomération, ainsi qu'un réseau routier étatique, composé des CR168, CR169 et CR170, reliant Schifflange à Kayl, Foetz et à Esch/Alzette tout en contournant au nord la partie centrale de Schifflange.

Trois passages à niveaux engendrent une scission des deux parties de l'agglomération de Schifflange, aussi bien d'un point de vue urbanistique que pour la mobilité des habitants de la commune.

La connexion des deux parties de l'agglomération de Schifflange est une priorité, c'est pourquoi, la condition sine qua non en vue d'un bon développement d'ensemble de la commune réside entre autres dans la suppression des trois passages à niveaux.

Concept global

Le concept retenu pour la suppression des passages à niveaux à Schifflange préconise l'aménagement d'une nouvelle pénétrante au centre ville à travers le couloir non encore bâti depuis le giratoire dans la rue Denis Netgen / rue du Moulin et aboutissant sur l'avenue de la Libération.

Le concept retenu intègre tant la création d'une nouvelle route dans le centre de Schifflange que des souterrains pour piétons et cyclistes. La commune de Schifflange étant séparée en deux par les voies ferrées, des liaisons ponctuelles devront garantir la circulation entre la partie Nord et Sud du territoire de la commune.

A l'heure actuelle, il existe quatre liaisons pour le trafic motorisé permettant la circulation entre la partie Nord et la partie Sud de la commune, trois d'entre elles sont des passages à niveaux. Le concept de trafic prévoit de supprimer ces passages à niveaux tout en ajoutant une nouvelle liaison au centre de la localité, ainsi le nombre de liaisons passera de quatre à deux, mais celles-ci n'auront plus d'interactions avec les voies ferrées.

Les liaisons existantes pour la mobilité douce sont au nombre de cinq. Le concept de trafic prévoit de maintenir le même nombre de liaisons, à la différence près que certaines seront déplacées en vue de favoriser la circulation piétons/cyclistes au sein de l'agglomération de Schifflange.

La suppression des passages à niveaux et la création d'une nouvelle liaison routière risque d'augmenter l'attractivité pour le trafic routier transitoire, ce qui n'est pas le but recherché, bien au contraire. C'est pourquoi deux mesures complémentaires seront prises, à savoir le déclassement de la route d'Esch/CR 168 en chemin vicinal et l'introduction d'une zone de limitation à <3,5to au centre de Schifflange.

Les espaces publics et espaces verts
Espaces publics - Circulation

Le trottoir sera séparé de la chaussée par une file de pavés et une bordure de granit.

Pour protéger les racines des arbres contre leur extension, les arbres doivent être plantés dans des grilles supportant une charge de voirie lourde de 5 tonnes. Les grilles en fonte doivent être boulonnées à des semelles circulaires en béton qui serviront à reporter les charges dans le sol sans compresser les racines d'arbre.

Pour l'entretien optimal des arbres, l'utilisation d'un substrat d'arbre possédant de bonnes propriétés absor- bantes et nutritives est requise. Au vu des propriétés d'absorbions très faibles du sol présent, un drainage des plants d'arbres est requis.

Espaces publics
Végétation

Les espaces verts publics sont à réaliser en tant que surfaces engazonnées avec une disposition libre de groupes d'arbres et d'arbustes. Les bords des surfaces ne peuvent pas être plantés d'arbustes.

Espaces publics
Aires de jeux

Les aires de jeux feront partie intégrante des espaces verts et ne seront pas clôturées. Elles devront être diversifiées et présenter un intérêt pédagogique. La présence de jeux polyvalents appropriés à diverses maturités d'âge pourra inciter les enfants au jeu.

En plus des infrastructures spécifiques au jeu, le caractère naturel des aires doit présenter un caractère récréatif, varié et se prêter lui-même au jeu.

Espaces publics
Equipement et mobilier urbain

Le mobilier urbain et les équipements adéquats aux usages seront à prévoir. Les zones piétonnes et les pistes cyclables devront plus particulièrement être pourvues d'un éclairage suffisant.

Espaces privés - Végétation

Les espaces verts privés sont à réaliser à la manière des espaces verts publics, en tant que surfaces engazonnées avec une disposition libre de groupes d'arbres et d'arbustes. Pour délimiter les espaces, les surfaces privées seront plantées sur leurs limites de haies taillées ou bien de rangées d'arbrisseaux hauts.

Le long de la rue du Moulin, la plantation d'une haie est obligatoire. Des clôtures devront être intégrées à ces haies taillées sans en dépasser la hauteur.

La hauteur maximale pour haies et clôtures s'élève à 1,50m. Les zones d'avant-jardin (bandes étroites entre immeubles et trottoirs) ne peuvent être clôturées. Elles seront plantées au minimum à 50% par des plantes couvrantes, arbrisseaux ou pelouse.

Espaces privés
Murs et Clôtures

Les murs seront en pierre naturelle régionale ou présenteront un parement de pierres régionales (gabion, maçonnerie sèche ou traditionnelle).

Les murs en béton apparent seront interdits. Les espaces privés peuvent être clôturés sur leurs limites, à l'exception des zones d'avant-jardins. Des clôtures pourront être intégrées aux haies taillées sans en dépasser la hauteur. La hauteur maximale pour haies et clôtures s'élève à 1,50m.

Espaces privés
Cours, surfaces stabilisées (espaces mixtes)

Les cours stabilisées seront à réaliser sur une surface plane sans saillie de revêtement. Elles seront recouvertes de façon homogène avec des pavés ou dalles à joints épais.

Les emplacements de voitures seront marqués par des bandes de dalles pavées. Les stationnements devront respecter un recul minimum de 2m par rapport aux façades des immeubles.

Les surfaces plantées le long des immeubles seront plantées avec des herbes graminées. Les côtés restants de la cour seront plantés par des haies pour une délimitation spatiale. Le cour sera plantée d'arbres comme l'indique le PAP.

Cours vertes

Les cours vertes seront jardinées et doivent constituer une surface verte prposant des usages variés aux habitants. Ainsi, des zones dédiées au jeu, à la communication et à la détente sont à aménager. Les cours vertes ne pourront être stabilisées que sur une surface maximale de 15%.

Des bandes de graminées le long des immeubles sont à aménager à la manière des cours stabilisées. Les cours seront plantées d'arbres.

Sources: projet de loi pour l'aménagement de la nouvelle entrée en ville pour Schifflange + présentation du PAP par l'Atelier d'Architecture et de design Jim Clemes et Schroeder & Associés. B.P. 11

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange