Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Commune de Hesperange - Entretien avec Marc Lies bourgmestre Imprimer Envoyer

Tags: Bourgmestre | Hesperange

Magazine Echo 2010-2

98_101_hesperange

98_101_hesperange

98_101_hesperange

98_101_hesperange

98_101_hesperange

98_101_hesperange

98_101_hesperange

98_101_hesperange

98_101_hesperange

98_101_hesperange

98_101_hesperange

Commune de Hesperange - Entretien avec Marc Lies bourgmestre

La commune de Hesperange s'étend sur 27,22 km2 et comprend 5 sections: Alzingen, Hesperange, Howald, Fentange et Itzig. Elle compte 13.500 habitants dont environ 50 % de non-luxembourgeois de plus de 110 nationalités différentes. Elle a vu sa population quasiment doubler les 30 dernières années. Rencontre avec Marc Lies, nouveau bourgmestre d'une commune en plein développement:

Echo:

Maintenant que vous avez un peu de recul, que pensez-vous de la fonction de bourgmestre?

Marc Lies:

Cela fait effectivement presque un an et demi que j'exerce la fonction de bourgmestre. C'est un travail très intéressant et très motivant car on peut vraiment influer sur les choses de manière concrète, prendre des initiatives qui améliorent la qualité de vie des habitants au quotidien

Echo:

Que pensez-vous du fait d'être à la fois bourgmestre et député?

Marc Lies:

La somme de travail est conséquente mais c'est un avantage, car à la chambre des députés on a des contacts réguliers avec des collègues qui nous font profiter de leur expérience. Bourgmestre est un travail complexe et avoir des échanges avec des collègues s'avère fructueux. Etre député permet aussi d'être plus proche des différents membres du gouvernement, ce qui est un avantage pour un certain nombre de dossiers.

Echo:

Quels sont vos grands axes de travail à Hesperange?

Marc Lies:

Notre principal axe de travail est de gérer au mieux la croissance de la population, en adaptant nos infrastructures à notre développement démographique. Hesperange est une commune fort prisée et nous avons signé le pacte logement, ce qui induit un certain accroissement de la population dans les années à venir. Nous avons par exemple un projet pilote avec le Ministère du Logement et le Fonds du Logement à Fentange, où 6 maisons unifamiliales seront construites: 2 maisons en classe d'énergie A+, 2 en classe A et 2 en classe B, ainsi que des appartements. Nous sommes aussi en train d'essayer d'acquérir des terrains pour pouvoir, dans les années à venir, construire des habitations à coût modéré. Les projets privés ne manquent pas non plus. Citons par exemple un lotissement qui sera construit à Alzingen et qui accueillera à terme environ 1.500 personnes.

Echo:

Disposez-vous d'infrastructures scolaires suffisantes ?

Marc Lies:

Nous sommes plutôt bien équipés mais suite à l'introduction du chèque service, nous avons constaté une augmentation de 30% des demandes en ce qui concerne la cantine scolaire. Ainsi, vont commencer prochainement les travaux pour la construction d'une maison relais d'une capacité de 120 enfants à Itzig. De même, nous venons de faire concevoir une nouvelle cour de récréation pour l'école de Fentange par le même architecte qui a réalisé les cours des écoles de Hesperange et Itzig.

Echo:

Où en sont les travaux relatifs à la station d'épuration?

Marc Lies:

Les travaux, commencés il y a maintenant 3 ans, vont s'achever d'ici peu. Cette station est adaptée à 26.000 habitants. Elle pourra même être renforcée ultérieurement jusqu'à 41.000 habitants. Ceci pour réaménager les espaces autour de ce pont. Ainsi il est prévu par exemple de faire passer la piste cyclable en-dessous du pont de l'Alzette, les cyclistes ne seront donc plus obligés de traverser la route de Thionville. La mobilité est un sujet majeur à Hesperange. Si nous sommes fort bien desservis par les transports publics, nous avons, comme beaucoup de communes proches de la capitale, de grands soucis de transit routier avec plus de 20.000 voitures par jour. Avec la construction du projet immobilier du Ban de Gasperich et le futur Auchan, ces soucis ne vont pas diminuer. Mais il faut dire que la construction du contournement de Hesperange est une des priorités du plan sectoriel du gouvernement, des études approfondies à ce sujet seront prêtes dans six mois. L'amélioration de la mobilité s'articule autour de trois axes: le réaménagement du pont évoqué ci-dessus, la construction de la gare périphérique à Howald, et enfin la demande de contournement de la N3 vers l'A3.

Echo:

Quelques mots sur les finances communales pour conclure?

Marc Lies:

Nos finances sont saines. Etant issu du milieu bancaire, j'ai mis en place dès mon arrivée dans l'équipe communale une comptabilité analytique et des plans d'investissement sur 4 ans. Au niveau de l'impôt commercial, 2009 n'a pas été une mauvaise année. Je pense que le budget 2010 des communes ne sera pas trop alarmant, mais ce sera un peu plus compliqué en 2011-2012. A Hesperange, nous avons pris le parti de gérer le budget en bon père de famille. C'est pourquoi nous avons déjà considérablement réduit notre endettement et nous essayons d'avoir le moins possible recours à l'emprunt. Notre objectif, à travers notre gestion et nos projets, est d'offrir à nos habitants la meilleure qualité de vie possible .

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange