Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Entretien avec John Scheuren Imprimer Envoyer

Tags: Differdange

Differdange 100 ans - Articles

scheuren

John Scheuren

Responsable du Service de Régie

Architecture & Bâtiment:

Quel est votre rôle au sein de l’équipe communale?

John Scheuren:

Je suis responsable du CID, il s’agit d’une division du service technique dédiée au service de régie. C’est un travail passionnant car varié et humainement enrichissant.

Architecture & Bâtiment:

Varié à quel point?

John Scheuren:

On touche vraiment à tout. Notre service s’occupe autant de l’entretien des infrastructures communales, que des bâtiments, du jardinage, des aires de jeux ou des WC publics. Nous sommes en charge de la quasi-totalité des petits chantiers. On peut dire que ça bouge tout le temps, presque trop parfois! A titre d’exemple, lors des récents orages, nous gérions entre 200 et 300 coups de téléphone par jour.

Architecture & Bâtiment:

De combien de personnes est composé votre service?

John Scheuren:

Le service de régie compte en tout environ 200 personnes. J’essaie de le gérer plus comme un coordinateur que comme un chef, afin de faire avancer les projets de façon humaine et harmo- nieuse.

Architecture & Bâtiment:

Quelle est votre philosophie de travail?

John Scheuren:

Ma philosophie est que nous avons 21.000 chefs et que nous sommes là pour les servir. Quelque part ce sont les habitants de Differdange qui nous paient, nous leur devons donc le meilleur service possible.

Architecture & Bâtiment:

Quel est le plus grand chantier réalisé par votre service?

John Scheuren:

Le plus gros chantier que nous ayons réalisé en interne est la transformation de l’ancien réser- voir d’eau d’Oberkorn en espace culturel comprenant quelques 700 m2 d’exposition. Ce chantier a quasi- ment été entièrement réalisé par nos équipes et son budget n’a été que de 180.000 euros.

Tout est coordonné entre le CID et Monsieur Schenkels, qui s’occupe des chantiers trop grands pour être réalisés en interne par nos services.

Architecture & Bâtiment:

Les festivités du centenaire ont également du particulièrement occuper vos équipes...

John Scheuren:

Nos équipes se sont effectivement occupées de tout ce qui est montage, transport, électricité pour les différentes festivités du centenaire. Nos chapiteaux sortent toutes les semaines. Ils servent aussi aux différents clubs de la commune.

Nos équipes ont également réalisé le montage de l’arène du centenaire, qui pouvait accueillir 8.000 personnes.

Architecture & Bâtiment:

Quelques mots pour conclure?

John Scheuren:

Un atelier comme le nôtre ne peut que fonctionner s’il y a une bonne collaboration en son sein. Je suis heureux de pouvoir compter sur de bonnes équipes, sur de bons contremaîtres, et que nos relations avec les autres membres du service technique soient excellentes. Nous avons la chance de tra- vailler non pas en concurrence, mais en partenariat, ce qui participe à l’excellente ambiance dans laquelle nous travaillons

L’Hôtel de Ville actuel a été construit entre lesquels la sphère du jeu d’eau sur le site d’un ancien hôtel (la Mai- tourne dans la brise avec un murmuson Rouge), de la première pharma- re de rivière. Ce mouvement palcie differdangeoise (Kuborn) et du pable est le symbole d’une ville en restaurant Jungers ("a Charrels"). Il a pleine évolution. été inauguré le 24 octobre 1964. L’architecte chargé de la confection des plans et de la direction des travaux était M. Théo Heischbourg de Niederkorn. Sa mission était de créer un Hôtel de Ville esthétique mais modeste dans ses lignes, pratique et fonctionnel. En 1999, un ascenseur fut accolé au corps du bâtiment afin d’en faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite.

En mai 2008, des travaux de transformation du rez-de-chaussée ont commencé. On y aménage un guichet unique «biergeramt» qui sera mis en service en janvier 2009.

La géométrie austère du bâtiment est atténuée par les tapis de fleurs. Dans les halls et dans la salle des séances, le visiteur peut admirer toute une collection d’œuvres d’art acquises par l’Administration communale au fil des années.

>> Retour Sommaire - Differdange 100 ans.

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange