Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Ronds-points... Imprimer Envoyer

Tags: Differdange

Differdange 100 ans - Articles

ronds-points

Selon Eric Alonzo, auteur du livre Du rond-point au giratoire (éd. Parenthèses, 2005), «le terme "rond-point" est bien antérieur à l'apparition de l'automobile; il est utilisé pour désigner dans les jardins et les forêts, un carrefour circulaire auquel aboutis- sent plusieurs allées. Par extension, il s'applique à partir de 1831 aux places et carrefours circulaires urbains agencés selon le même dispositif.»

C'est à l'architecte Eugène Hénard (1849-1923), inspecteur des travaux à la ville de Paris, que l'on doit l'invention du carrefour giratoire en 1906, «à partir d'un historique détaillé de ce qu'il considère comme le fait parisien essentiel: l'augmentation considérable des voitures depuis le XVIe siècle», d'après Eric Alonzo.

Le carrefour giratoire à priorité à l'anneau, quant à lui, est institué pour la première fois en 1966, en Grande- Bretagne. Le succès est immédiat. «Du jour au lendemain, les giratoires ne se bloquaient plus sous l'effet des débits élevés, la circulation devenant plus fluide et modé- rée.» (De Aragao Pedro, Architectural Review janv. 1980).

En bref, le rond-point fluidifie la circulation routière et s’avère bien moins accidentogène qu’un carrefour classique

>> Retour Sommaire - Differdange 100 ans.

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange