Newcom s.a.r.l
Home » 2010-2 » Strassen - Entretien avec Gaston Greiveldinger bourgmestre
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Strassen - Entretien avec Gaston Greiveldinger bourgmestre Imprimer Envoyer

Tags: Bourgmestre | Strassen

Magazine Echo 2010-2

90_93_strassen

90_93_strassen

90_93_strassen

90_93_strassen

90_93_strassen

90_93_strassen

90_93_strassen

90_93_strassen

90_93_strassen

Entretien avec Gaston Greiveldinger bourgmestre

Notre but est d'aider les enfants à devenir des adultes responsables

Echo:

Quels sont les priorités pour la commune de Strassen?

Gaston Greiveldinger:

Notre priorité est de gérer la situation, notamment financière, en bon père de famille. Comme nous avons contracté un emprunt de 18 millions l'an dernier, nous allons ralentir les investissements en 2010, afin de se constituer une réserve d'argent et d'avoir un budget 2011 plus confortable. Cela dit, nous avons tout de même certains projets pour 2010.

Echo:

Quels sont ces projets?

Gaston Greiveldinger:

Il y a d'abord la construction d'un hall de karaté qui aura une vocation régionale pour tous les arts martiaux. Ce projet démarrera en 2011. Il y a ensuite la conversion de l'ancienne école primaire en maison relais. Nous avons 350 élèves inscrits à la maison relais. A coté de la reconversion de l'ancienne école, nous élaborons tout un concept pédagogique qui permettra d'offrir un service de première qualité. Notre ambition est de passer de la garderie à l'éducation. La commune s'occupe des enfants de 7h à 18h. Le temps passé en nos locaux dépasse parfois celui passé dans la structure familiale. C'est pourquoi nous ambitionnons de mettre en œuvre un programme complet d'encadrement éducatif. Je m'investis ainsi personnellement avec les responsables de la maison relais pour améliorer son fonctionnement.

Echo:

Sur quels axes travaillez-vous?

Gaston Greiveldinger:

Nous allons commencer par nous doter d'une charte. A partir de cette charte nous allons élaborer un plan pédagogique. Des formations seront également dispensées à notre personnel. Nous allons en fait glisser d'une aide ponctuelle à une prise en charge globale de l'enfant. Ceci nous fera passer de la consommation d'activités toute faites à la création d'activités. Notre but est d'aider les enfants à devenir des adultes responsables.

Echo:

Quels travaux allez vous concrètement réaliser dans l'ancienne école?

Gaston Greiveldinger:

Nous allons remplacer les vitres par du triple vitrage. Nous allons aussi aménager les combles pour y aménager des salles polyvalentes, multifonctionnelles, afin d'avoir la possibilité d'encadrer de façon optimale les enfants. Les enfants du précoce seront logés dans l'ancien presbytère et ceux du préscolaire dans les nouvelles salles. La demande en ce qui concerne l'accueil des enfants est très forte et nous tenons à accueillir tous les enfants de Strassen dans notre maison relais.

Echo:

Pour quelle raison?

Gaston Greiveldinger:

Il est imortant de maintenir le mélange social dans nos structures d'accueil. Je veux avoir des structures qui accueillent aussi bien les enfants des familles aisées que ceux des familles moins favorisées. Notre maison relais doit refléter la population de notre commune.

Echo:

Y a-t-il des projets pour favoriser les logements abordables?

Gaston Greiveldinger:

Nous avons un projet en cours avec la SNHBM qui avance très bien. Le premier coup de pelle est prévu pour 2011. Il s'agit de construire 20 appartements qui seront vendus en priorité aux habitants de Strassen, ensuite à ceux qui ont leur famille ici et enfin à ceux qui travaillent à Strassen. Ces logements s'adressent à tous ceux qui sont susceptibles de bénéficier d'une prime de l'Etat.

Echo:

Et qu'en est-il du projet Pescher?

Gaston Greiveldinger:

Il est maintenant bien lancé. Nous avons ainsi obtenu un vote unanime du projet remanié, jusqu'à avoir reçu les applaudissements de tous lors du conseil communal. Le projet est aujourd'hui déposé au Ministère de l'Intérieur. Nous attendons maintenant le PAP pour démarrer. Pour mémoire, le Pescher 4,5 et 6 est notre plus grand projet pour les années à venir. Il porte sur 14 hectares, concerne environ 1.500 nouveaux habitants, et s'étend sur une période de 15 à 20 ans. La construction du Pescher 4 commencera début 2011. A ce moment, la commune disposera de certains terrains qu'elle mettra à disposition sur base de baux emphytéotiques pour construire une cinquantaine de logements à coûts modérés.

Echo:

Quelques mots pour conclure?

Gaston Greiveldinger:

Je terminerais par quelques mots sur notre système «live at school». Il s'agit d'avoir un éducateur ou une éducatrice pour amortir les chocs et construire ensemble avec le corps enseignant un système éducatif qui mette en avant l'altruisme. L'école et la jeunesse sont vraiment en cœur de nos préoccupations et nous essayons de faire de nos écoles des havres de paix pour instruire et éduquer .

Administration Communale de Strassen
1, Place G.-D. Charlotte
L-8041 Strassen
B.P. 22 • L-8001 Strassen
Tél.: 310262-1
Fax: 310262-111
www.strassen.lu

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange