Newcom s.a.r.l
Home » Fonds de rénovations de la Vieille Ville » Une nouvelle image moderne et cohérente pour le Musée National d’Histoire et d’Art
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Fonds du Logement

  • Fond de logements - Lisez le Magazine...
  • Fond de logements - Lisez le Magazine...
  • Fond de logements - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Une nouvelle image moderne et cohérente pour le Musée National d’Histoire et d’Art Imprimer Envoyer

Tags: Vieille-Ville

musee-national-histoire

musee-national-histoire

musee-national-histoire

musee-national-histoire

musee-national-histoire

musee-national-histoire

musee-national-histoire

musee-national-histoire

musee-national-histoire

musee-national-histoire

musee-national-histoire

musee-national-histoire

Une nouvelle image moderne et cohérente pour le Musée National d’Histoire et d’Art

Le Musée National d’Histoire et d’Art vient de faire l’objet du plus important chantier architectural de son histoire couplé à une nouvelle scénographie, en vue de lui donner une image moderne et cohérente. Cette restructuration a permis de passer de 2.100 à 4.300 m2 de surface d’exposition. Les nouvelles dispositions spatiales et la rénovation des parties existantes sont propices à un parcours muséographique limpide et dynamique, s’organisant selon une stratification chronologique verticale symbolisée par les séquences d’étages successifs.

L’atrium, pôle d’orientation du visiteur, relie les nouvelles aires d’exposition à l’ancienne partie rénovée. Trois niveaux se déploient sous la place du Marché-aux-Poissons, leur périphérie vitrée laissant apparaître par endroits l’enceinte rocheuse qui les entoure, éclairée de faisceaux rasants, en dégradé vers le bas.

Le public commence sa visite au niveau -5, dans les «ténèbres» d’un passé lointain, remonte ensuite les époques au fil des étages, pour remonter finalement aux espaces clairs des derniers niveaux, prédis posés par leur lumière zénithale à accueillir les beaux-arts.

Le parcours et la présentation s’organisent ainsi de manière linéaire et chronologique, tout en encourageant la libre déambulation du visiteur.

Les salles des beaux-arts bénéficieront d’une infrastructure flexible et modulable, de sorte à s’adapter aux besoins des accrochages évolutifs et au roulement des collections. En complément, une grande salle (300m2, 5 m de hauteur) équipée de manière à pouvoir accueillir des expositions temporaires aux scénographies les plus diverses, est logée au dernier étage du nouveau corps de bâtiment faisant face au Marché-aux-Poissons. Elle est couverte par une grande verrière translucide permettant la modulation de la lumière.

Le point de vue de Christian Bauer & Associés architectes:

Le concept d’urbanisme

L’ancien quartier du Marché-aux- Poissons se devait de garder sa place. Le concept du projet était d’une part de maintenir cet espace, lieu chargé d’histoire, aux dimensions et proportions harmonieuses en le réorganisant et lui donnant une nouvelle limite au nord avec sa nouvelle façade. Le nouveau Musée National d’Histoire et d’Art marque ainsi le cœur de ce quartier traditionnel. Cette place devient ainsi une interface importante au sein de ce quartier en pleine restructuration. La place se présente comme une sorte de plate-forme surélevée définissant la zone d’entrée du musée. L’idée est d’offrir une zone confortable, généreuse et noble non seulement aux utilisateurs du musée mais également à tous. Notre but était de redonner vie à ce lieu qui n’est pas uniquement une zone d’entrée d’un bâtiment public mais surtout un espace public dans la ville.

Le concept architectural

Nous avons limité la démolition de l’existant au strict nécessaire. De la densification des surfaces déjà construites en résulte un volume aux formes compactes et pures. Des surfaces supplémentaires ont été aménagées sous la place du musée tout en conservant et intégrant une cave voûtée existante. La circulation verticale ainsi qu’horizontale, élément important du musée, est organisée dans une grande faille lumineuse, élément unificateur du nouveau et de l’ancien.

La circulation

Escaliers, rampes, ponts et un ascenseur (servant également de montecharge) se trouvent dans cette faille lumineuse, élément d’orientation visuelle.

L’entrée principale avec sa cafétéria et son shop est tournée vers l’espace public de la place.

Les livraisons du musée se font via la rue Wiltheim. La zone d’entrée, les salles de conférence et de projection ainsi que les sanitaires peuvent êtres utilisés de manière indépendante sans perturber le bon fonctionnement du musée. Ces salles et espaces sont desservis par un ensemble d’escaliers et d’ascenseur séparé. Dans le bâtiment existant, des escaliers supplémentaires et un ascenseur permettent une circulation individuelle au-delà du circuit d’exposition.

Le bâtiment existant

Le bâtiment ancien du musée a été conservé dans sa quasi-totalité. La conception du projet a en effet permis des réaménagements plus ou moins importants. Le bâtiment existant a été restructuré et rendu verticalement et horizontalement plus transparent pour faciliter l’orientation des utilisateurs. La petite cour intérieure triangulaire a reçu une toiture en verre au niveau de la corniche pour s’intégrer ainsi visuellement en tant qu’espace de déam bulation. En outre, la hauteur de la gaine d’ascenseur est réduite et la cheminée a été démolie.

Le nouveau bâtiment

Le nouveau bâtiment est un volume massif avec un revêtement de façade en pierre naturelle. Ces pierres naturelles claires qui se différencient discrètement des bâtiments voisins sont similaires à celles de la façade du palais grand-ducal et deviennent un élément d’intégration du projet dans le quartier. Le langage formellement réduit de cette façade met en valeur les façades des bâtiments anciens environnants. Au rez-dechaussée, les parties vitrées de la zone d’entrée permettent des regards orientés vers l’extérieur. La faille lumineuse a des façades et une toiture translucide avec une protection solaire en lamelles de verre fixées à l’extérieur

Share this post

 
 

Magazine Echo - Architecture & Bâtiment

Magazine Echo Nr. 4 de l'année 2012

News image

Dans son livre « Debout l’Europe » coécrit avec Guy Verhofstadt, ex-Premier ministre belge, Daniel Cohn-Bendit veut faire se lever les pro-européens aujourd’hui «...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 109 de l'année 2011

News image

L’immobilier est-il surévalué ? Reste-t-il un bon placement ? On serait à priori tenté de répondre oui et oui, ce qui peut paraître contradictoire....

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 110 de l'année 2011

News image

La crise grecque pourrait-elle influer les prix de l’immobilier au Luxembourg ? Autrement dit les taux d’intérêt des banques vont-ils monter ? Prenons l’hypothèse...

Magazine Echo Nr. 2 de l'année 2011

News image

Si la Grèce touchera la cinquième tranche de son prêt accordé en 2010 par l’UE et le FMI, sa situation n’est pour autant pas...

Magazine Echo Nr. 3 de l'année 2011

News image

C’est en pensant aux vacances, au soleil, que je feuilletais une étude récente de Knight Frank sur les prix de l’immobilier de luxe à...

Magazine Echo Nr. 4 de l'année 2011

News image

Nous voici le lendemain des élections du 9 octobre 2011. A l’heure où cet édito est écrit, les discussions de coalition n’ont pas encore...

Magazine Echo Nr. 5 de l'année 2011

News image

L’euro cause de tous nos maux ? A l’heure où certains parient sur un démantèlement de la zone euro à court terme, il serait...

Magazine Echo Nr. 1 de l'année 2012

Magazine Echo Nr. 2 de l'année 2012

News image

S’il est un sujet plus complexe qu’il n’y parait, c’est bien celui de l’énergie. Il est aisé d’y faire des amalgames aussi fâcheux qu’erronés....

Magazine Echo Nr. 1 de l'année 2011

News image

Depuis plusieurs mois, la réforme qui fait parler est celle de la santé. Après la très médiatique grève des médecins, la mesure que tout...

Magazine Echo Nr. 5 de l'année 2010

News image

Nous voilà déjà en décembre, 2010 fait place à 2011 dans un contexte international mar- qué par de fortes incertitudes. Pas évident dans ces...

Magazine Echo Nr. 4 de l'année 2010

News image

Après la Grèce, l’Espagne, l’Irlande, le Portugal, la France, l’Allemagne, toute l’Europe occi- dentale ou presque, c’est la Grande Bretagne qui annonce son plan...

Magazine Echo Nr. 3 de l'année 2010

News image

Tout le monde est bien conscient que l'Etat doit réduire son train de vie, que les dépenses et les recettes doivent être équilibrées. La...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 107 de l'année 2010

News image

Lorsque l’on voit le nombre de chantiers en cours au Grand-Duché, on se dit que le secteur du bâtiment va bien et comme dit...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 106 de l'année 2010

News image

Avec un taux de vacance qui dépasse les 7%, l’immobilier de bureau luxem- bourgeois connaît une situation inédite. Ce chiffre est cependant à relativiser....

Magazine Echo Nr. 2 de l'année 2010

News image

A peine a-t-on accouché d'une solution pour sortir la Grèce de la crise que l'euro subissait une attaque en règle suite à une simple...

Magazine Echo Nr. 6 de l'année 2009

News image

Une année s'achève, une autre commence. C'est le moment des bilans et des résolutions. Le bilan 2009 n'est pas euphorique et 2010 s'annonce difficile....

Magazine Echo Nr. 5 de l'année 2009

News image

Herman Van Rompuy est le premier président permanent du Conseil Européen. Si les chefs d'état et de gouvernement de l'Union Européenne l'ont préféré à...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 103 de l'année 2009

News image

Herman Van Rompuy est le premier président permanent du Conseil Européen. Si les chefs d'état et de gouvernement de l'Union Européenne l'ont préféré à...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 104 de l'année 2010

News image

Tout le monde est économiste.Dit comme ça, cette phrase peut paraître incongrue, voir stupide. D’aucun vous diront qu’ils ne s’intéressent ni à l’économie, ni...

Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange