Newcom s.a.r.l
Home » Fonds de rénovations de la Vieille Ville » Entretien avec Fernand Pesch
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Fonds du Logement

  • Fond de logements - Lisez le Magazine...
  • Fond de logements - Lisez le Magazine...
  • Fond de logements - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Entretien avec Fernand Pesch Imprimer Envoyer

Tags: Vieille-Ville

fernand-pesch

Entretien avec Fernand Pesch - Président du conseil d’administration de CL.E.

(Compagnie Luxembourgeoise d’Entreprise faisant partie du groupe CFE VINCI)

Biographie sommaire:

  • Administrateur général honoraire du Gouvernement
  • Ancien président du Fonds d’Urbanisation et d’Aménagement du Plateau de Kirchberg
  • Ancien président du Fonds Belval
  • Ancien président du Fonds de rénovation de la Vieille Ville de Luxembourg

Architecture & Bâtiment:

Pouvez vous nous parler de l’origine du Fonds de rénovation de la Vieille Ville dont vous avez été le premier président?

Fernand Pesch:

En fait, l’origine du Fonds de rénovation de la Vieille Ville remonte à 1978, date de la publication de la loi du 8 décembre 1978 portant création d’un Fonds de rénovation de l’îlot Clairefontaine à Luxembourg. C’était une époque de transition où l’on constatait que l’administration surchargée de tra vail, n’arrivait plus à tout gérer et à s’occuper des nouveaux défis liés à ses missions traditionnelles d’au tant plus que la législation en géné ral et celle sur les marchés publics en particulier commençait à devenir de plus en plus complexe.

Pour se donner les moyens de ses ambitions, le gouvernement décida d’avoir recours à une structure plus flexible et plus souple pour répondre aux besoins de rénovation d’un quar tier de la vieille ville de Luxembourg dans lequel l’Etat était, pour la majeu re partie, propriétaire du foncier.

Ayant eu la chance d’être associé à la conception et à la rédaction du projet de loi qui est devenu la loi du 8 dé cembre 1978, j’ai également participé aux travaux du nouvel établissement public qui se sont soldés par le renou vellement intégral de ce quartier.

Ceci nous a permis d’acquérir une certaine expérience dans la gestion d’un établissement parastatal et en 1993, nous avons pu nous inspirer de la loi du 8 décembre 1978 pour préparer la loi portant création d’un Fonds pour la rénovation de quatre îlots du quartier de la vieille ville. L’expérience de l’îlot Claire fontaine a permis d’améliorer la loi de 1993 en faisant intervenir notamment de façon plus consé quente le Ministère des Affaires Culturelles et le Ministère des Finances dans le double souci de respecter d’avantage le patrimoine architectural et historique existant et d’inscrire les travaux du Fonds dans une programmation financiè re pluriannuelle.

J’ai assumé la fonction de président du Fonds de rénovation de la vieille ville depuis sa création en 1993 jus qu’à la date de mon départ en retraite en 2004.

S’agissant d’une mission limitée dans le temps, j’ai proposé au comi té directeur du nouveau Fonds de limiter le nombre de collaborateurs au strict minimum et d’avoir recours à des bureaux d’études du secteur privé liés au Fonds par des contrats à durée limitée

.

La même démarche à d’ailleurs été la mienne au cours de ma présidence du Fonds d’Urbanisation et d’Aménage ment du Plateau de Kirchberg durant les années 1981 à 2004.

Il est évident que par cette solution, le président du comité directeur doit s’investir de façon beaucoup plus intense dans l’administration et la gestion de l’établissement public qu’il préside.

En revanche, le Fonds Belval dont j’ai eu le privilège d’être également le premier président du conseil d’admi nistration s’est doté, sur ma proposi tion, dès sa création d’un cadre de per sonnel dirigé par un directeur ce qui a beaucoup facilité la tâche de son pré sident et du conseil d’administration

.

Architecture & Bâtiment:

Quel souvenir gardez vous de cette période?

Fernand Pesch:

Je garde de cette période un excellent souvenir.

D’abord j’ai pu participer voire orien ter la mise au point et le fonctionne ment de la nouvelle structure. Ensui te, j’ai participé en tant que président à l’élaboration d’un programme d’en semble portant sur les quatre îlots qui, comme un grand puzzle, se met tent actuellement en place progressi vement.

Vraiment une aventure passionnan te et excitante!

Par ailleurs, j’y ai rencontré des gens d’horizons divers qui, comme moi, se sont investis pleinement dans leur mission. Il régnait au sein du Fonds une entente amicale qui a permis de bien avancer dans le projet. L’enga gement d’une archéologue chargée de réaliser des fouilles avant le com mencement des travaux sur chantier a permis de résoudre pas mal de pro blèmes en amont des travaux pro prements dits.

Je garde de tous mes collègues et collaborateurs un excellent souvenir et je trouve que ma relève a été bien assurée par Serge Hoffmann.

Le seul regret que je pourrais avoir concerne le prix de vente des loge ments devenus trop élevés pour le commun des mortels, mais ce pro blème touche tout le pays et pas spécialement la vieille ville.

Architecture & Bâtiment:

Que pensez vous de cette ex plosion des prix dans tout le pays?

Fernand Pesch:

Je regrette que la pier re soit devenu un produit financier comme un autre. Je suis issu d’une famille d’agriculteurs et pour moi un bien immobilier est quelque chose que l’on aime, que l’on garde et que l’on transmet. J’ai été pendant 23 ans président du Fonds Kirchberg et je me suis souvent demandé comment enrayer la flambée des prix. Avec le recul, je suis devenu favorable au bail emphytéotique.

Architecture & Bâtiment:

Pouvez vous, en guise de conclusion, nous parler un peu de votre actualité?

Fernand Pesch:

La société CLE, société de droit luxembourgeois faisant partie du groupe CFE VINCI, m’a proposé d’entrer dans son conseil d’adminis tration. Tenté par ce nouveau défi, j’ai accepté la proposition. Depuis 2006 j’assume la présidence de ce conseil.

Share this post

 
 

Magazine Echo - Architecture & Bâtiment

Magazine Echo Nr. 4 de l'année 2012

News image

Dans son livre « Debout l’Europe » coécrit avec Guy Verhofstadt, ex-Premier ministre belge, Daniel Cohn-Bendit veut faire se lever les pro-européens aujourd’hui «...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 109 de l'année 2011

News image

L’immobilier est-il surévalué ? Reste-t-il un bon placement ? On serait à priori tenté de répondre oui et oui, ce qui peut paraître contradictoire....

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 110 de l'année 2011

News image

La crise grecque pourrait-elle influer les prix de l’immobilier au Luxembourg ? Autrement dit les taux d’intérêt des banques vont-ils monter ? Prenons l’hypothèse...

Magazine Echo Nr. 2 de l'année 2011

News image

Si la Grèce touchera la cinquième tranche de son prêt accordé en 2010 par l’UE et le FMI, sa situation n’est pour autant pas...

Magazine Echo Nr. 3 de l'année 2011

News image

C’est en pensant aux vacances, au soleil, que je feuilletais une étude récente de Knight Frank sur les prix de l’immobilier de luxe à...

Magazine Echo Nr. 4 de l'année 2011

News image

Nous voici le lendemain des élections du 9 octobre 2011. A l’heure où cet édito est écrit, les discussions de coalition n’ont pas encore...

Magazine Echo Nr. 5 de l'année 2011

News image

L’euro cause de tous nos maux ? A l’heure où certains parient sur un démantèlement de la zone euro à court terme, il serait...

Magazine Echo Nr. 1 de l'année 2012

Magazine Echo Nr. 2 de l'année 2012

News image

S’il est un sujet plus complexe qu’il n’y parait, c’est bien celui de l’énergie. Il est aisé d’y faire des amalgames aussi fâcheux qu’erronés....

Magazine Echo Nr. 1 de l'année 2011

News image

Depuis plusieurs mois, la réforme qui fait parler est celle de la santé. Après la très médiatique grève des médecins, la mesure que tout...

Magazine Echo Nr. 5 de l'année 2010

News image

Nous voilà déjà en décembre, 2010 fait place à 2011 dans un contexte international mar- qué par de fortes incertitudes. Pas évident dans ces...

Magazine Echo Nr. 4 de l'année 2010

News image

Après la Grèce, l’Espagne, l’Irlande, le Portugal, la France, l’Allemagne, toute l’Europe occi- dentale ou presque, c’est la Grande Bretagne qui annonce son plan...

Magazine Echo Nr. 3 de l'année 2010

News image

Tout le monde est bien conscient que l'Etat doit réduire son train de vie, que les dépenses et les recettes doivent être équilibrées. La...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 107 de l'année 2010

News image

Lorsque l’on voit le nombre de chantiers en cours au Grand-Duché, on se dit que le secteur du bâtiment va bien et comme dit...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 106 de l'année 2010

News image

Avec un taux de vacance qui dépasse les 7%, l’immobilier de bureau luxem- bourgeois connaît une situation inédite. Ce chiffre est cependant à relativiser....

Magazine Echo Nr. 2 de l'année 2010

News image

A peine a-t-on accouché d'une solution pour sortir la Grèce de la crise que l'euro subissait une attaque en règle suite à une simple...

Magazine Echo Nr. 6 de l'année 2009

News image

Une année s'achève, une autre commence. C'est le moment des bilans et des résolutions. Le bilan 2009 n'est pas euphorique et 2010 s'annonce difficile....

Magazine Echo Nr. 5 de l'année 2009

News image

Herman Van Rompuy est le premier président permanent du Conseil Européen. Si les chefs d'état et de gouvernement de l'Union Européenne l'ont préféré à...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 103 de l'année 2009

News image

Herman Van Rompuy est le premier président permanent du Conseil Européen. Si les chefs d'état et de gouvernement de l'Union Européenne l'ont préféré à...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 104 de l'année 2010

News image

Tout le monde est économiste.Dit comme ça, cette phrase peut paraître incongrue, voir stupide. D’aucun vous diront qu’ils ne s’intéressent ni à l’économie, ni...

Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange