Newcom s.a.r.l
Home » Fonds du logement 30 ans » Renaissance du Brill à Dudelange
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Fonds du Logement

  • Fond de logements - Lisez le Magazine...
  • Fond de logements - Lisez le Magazine...
  • Fond de logements - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Renaissance du Brill à Dudelange Imprimer Envoyer

Tags: Fonds du Logement

Le Fonds du Logement 30 ans - Articles

Au début des années 80, Le Fonds du Logement entreprend la sauvegarde d'un quartier historique de Dudelange, menacé d'une disparition quasi inéluctable.

Un peu d'histoire…

En 1897, Emile Mayrisch, ingénieur-métallurgiste né à Eich en 1862, devient directeur des anciennes forges de Dudelange. Dès 1898, il entreprend les travaux de construction d'une cité destinée à accueillir les ouvriers et employés de l'usine sidérurgique de Dudelange. C'est ainsi que sera créé le quartier «Brill», qui restera presque inchangé pendant près de 80 ans.

L'idée de base de ces «Aarbechter-kolonien»(1) consistait à procurer à ses ouvriers et employés, ainsi que leurs familles, des logements aux loyers extrêmement bas. Ils pourraient en bénéficier jusqu'à leur retraite, pour autant qu'ils ne quittent pas leur employeur.

Un quartier menacé de démolition

La prospérité croissante entraîna au fil des ans une amélioration de la position sociale des ouvriers luxembourgeois, si bien que bon nombre de ménages pouvaient désormais envisager d'acquérir un logement en propriété ou de louer un appartement dans les quartiers plus «aisés». Peu à peu, l'Arbed commençait à aliéner ses cités,soit en les vendant à bas prix aux locataires, soit en les cédant au plus offrant, en les vendant comme nouveaux terrains à bâtir à des entreprises de construction qui démolissaient les habitations existantes.

C'est bien le sort qu'a failli connaître le Brill en 1978. Celui-ci a été sauvé à la dernière minute grâce à l'entrée en vigueur, en février 1979, d'une nouvelle loi sur le soutien au logement, prévoyant la création du «Fonds pour le logement à coût modéré».

Le Fonds du Logement s'est très vite rendu compte du charme de ce vieux quartier si beau et si calme. Il a alors chargé le bureau d'architecture luxembourgeois Bauer-Goe-dert-Schmitz de réaliser une étude sur la modernisation de ce quartier. Jamais il ne fut question de démolir celui-ci, d'autant que la plupart des maisons se trouvaient toujours en bon état. On allait donc procéder à sa restauration.

Le réaménagement du Brill

Le nouveau plan d'aménagement du quartier Brill a suivi une conception architecturale qui, pour une fois, ne mettait pas l'accent sur l'exploitation maximale des terrains à bâtir ou la circulation automobile, mais sur l'homme. Le projet du Brill avait pour objectif de préparer le terrain pour la construction de logements subventionnés au Luxembourg, tout en servant de modèle pour l'avenir(2). L'aménagement de rues résidentielles, telles qu'il en existe depuis longtemps en Hollande, en Suède, au Danemark ou en Suisse, s'est rapidement imposé comme une nécessité. En effet, elles permettent par exemple aux enfants de jouer dans la rue sans danger, ou encore aux personnes âgées d'être à l'abri des nuisances de la rue tout en participant à la vie urbaine. La rue résidentielle suit le modèle du village traditionnel, où le rythme de vie des habitants n'est pas perturbé par des voitures passant en trombe.

Grâce à différents éléments architecturaux, les rues E. Mayrisch et N. Metz ont permit d'offrir une physionomie moins monotone à l'ensemble du quartier, tout en ramenant à la raison les automobilistes un peu trop pressés. En effet, les rues résidentielles limitent la vitesse à 30 km/h. Aussi, chaque maison dispose de possibilités de parking devant sa porte. Les constructions nouvelles possèdent également des garages. Quant à la rue centrale V. Tesch, totalement interdite au trafic automobile, elle fut aménagée comme rue «réservée au jeu des enfants». Afin de garantir à un plus grand nombre de familles un logement confortable dans le Brill, une phase ultérieure de travaux a prévu la construction de trente nouvelles maisons unifamiliales, qui s'intégrèrent sans problème dans ce quartier historique. Ces nouvelles maisons furent réalisées selon une approche novatrice pour l'époque. En effet, le système de construction permet aux habitants de bénéficier d'un logement individuel où peuvent être réalisées leurs idées personnelles. Le gros-œuvre ne comportant pas de parois porteuses intérieures, le propriétaire ou locataire est libre d'opter pour l'agencement qui lui convient le mieux. Ce système permet de créer à la fois des pièces visuellement ouvertes et fermées.

Aussi, l'ensemble du quartier est alimenté par un chauffage collectif par cogénération, de loin plus économique et plus écologique que le brûleur à mazout individuel. Chaque maison fut ainsi raccordée moyennant un conduit souterrain au réseau de chauffage à distance alimenté par la centrale de chauffage. Les frais de chauffage par logement sont ainsi beaucoup moins élevés, chaque ménage restant entièrement libre de régler la température en fonction de ses besoins. Tout comme pour l'eau et l'électricité, les frais seront calculés sur la base de la consommation individuelle

Notes:

1) Littéralement: «colonies ouvrières».

2)  Notons que le Service des Sites et Monuments Nationaux s'est déclaré enthousiasmé à tel point par le projet du Brill qu'il a accepté de présenter la Renaissance du Brill sur le plan international dans le cadre de la campagne Renaissance de la Cité lancée par le Conseil de l'Europe.

Share this post

 
 

Magazine Echo - Architecture & Bâtiment

Magazine Echo Nr. 4 de l'année 2012

News image

Dans son livre « Debout l’Europe » coécrit avec Guy Verhofstadt, ex-Premier ministre belge, Daniel Cohn-Bendit veut faire se lever les pro-européens aujourd’hui «...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 109 de l'année 2011

News image

L’immobilier est-il surévalué ? Reste-t-il un bon placement ? On serait à priori tenté de répondre oui et oui, ce qui peut paraître contradictoire....

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 110 de l'année 2011

News image

La crise grecque pourrait-elle influer les prix de l’immobilier au Luxembourg ? Autrement dit les taux d’intérêt des banques vont-ils monter ? Prenons l’hypothèse...

Magazine Echo Nr. 2 de l'année 2011

News image

Si la Grèce touchera la cinquième tranche de son prêt accordé en 2010 par l’UE et le FMI, sa situation n’est pour autant pas...

Magazine Echo Nr. 3 de l'année 2011

News image

C’est en pensant aux vacances, au soleil, que je feuilletais une étude récente de Knight Frank sur les prix de l’immobilier de luxe à...

Magazine Echo Nr. 4 de l'année 2011

News image

Nous voici le lendemain des élections du 9 octobre 2011. A l’heure où cet édito est écrit, les discussions de coalition n’ont pas encore...

Magazine Echo Nr. 5 de l'année 2011

News image

L’euro cause de tous nos maux ? A l’heure où certains parient sur un démantèlement de la zone euro à court terme, il serait...

Magazine Echo Nr. 1 de l'année 2012

Magazine Echo Nr. 2 de l'année 2012

News image

S’il est un sujet plus complexe qu’il n’y parait, c’est bien celui de l’énergie. Il est aisé d’y faire des amalgames aussi fâcheux qu’erronés....

Magazine Echo Nr. 1 de l'année 2011

News image

Depuis plusieurs mois, la réforme qui fait parler est celle de la santé. Après la très médiatique grève des médecins, la mesure que tout...

Magazine Echo Nr. 5 de l'année 2010

News image

Nous voilà déjà en décembre, 2010 fait place à 2011 dans un contexte international mar- qué par de fortes incertitudes. Pas évident dans ces...

Magazine Echo Nr. 4 de l'année 2010

News image

Après la Grèce, l’Espagne, l’Irlande, le Portugal, la France, l’Allemagne, toute l’Europe occi- dentale ou presque, c’est la Grande Bretagne qui annonce son plan...

Magazine Echo Nr. 3 de l'année 2010

News image

Tout le monde est bien conscient que l'Etat doit réduire son train de vie, que les dépenses et les recettes doivent être équilibrées. La...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 107 de l'année 2010

News image

Lorsque l’on voit le nombre de chantiers en cours au Grand-Duché, on se dit que le secteur du bâtiment va bien et comme dit...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 106 de l'année 2010

News image

Avec un taux de vacance qui dépasse les 7%, l’immobilier de bureau luxem- bourgeois connaît une situation inédite. Ce chiffre est cependant à relativiser....

Magazine Echo Nr. 2 de l'année 2010

News image

A peine a-t-on accouché d'une solution pour sortir la Grèce de la crise que l'euro subissait une attaque en règle suite à une simple...

Magazine Echo Nr. 6 de l'année 2009

News image

Une année s'achève, une autre commence. C'est le moment des bilans et des résolutions. Le bilan 2009 n'est pas euphorique et 2010 s'annonce difficile....

Magazine Echo Nr. 5 de l'année 2009

News image

Herman Van Rompuy est le premier président permanent du Conseil Européen. Si les chefs d'état et de gouvernement de l'Union Européenne l'ont préféré à...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 103 de l'année 2009

News image

Herman Van Rompuy est le premier président permanent du Conseil Européen. Si les chefs d'état et de gouvernement de l'Union Européenne l'ont préféré à...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 104 de l'année 2010

News image

Tout le monde est économiste.Dit comme ça, cette phrase peut paraître incongrue, voir stupide. D’aucun vous diront qu’ils ne s’intéressent ni à l’économie, ni...

Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange