Entretien avec Manuel Lopes Costa Imprimer

Tags: Differdange

Differdange 100 ans - Articles

lopes

Manuel Lopes Costa

Architecte de la Ville de Differdange - Chef de service

Architecture & Bâtiment:

Pouvez- vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs?

Manuel Lopes Costa:

J’ai étudié l’architecture à Vienne, puis j’ai intégré le bureau d’architectes Theis de Wiltz. Parallèlement à mon emploi, j’ai suivi une post-formation sur le développement durable. La ville de Differdange m’a ensuite recruté en octobre 2005, et je suis chef du service technique depuis février 2007.

Architecture & Bâtiment:

En quoi consistent vos responsabilités?

Manuel Lopes Costa:

En chapeautant le service technique, je suis responsable de tout ce qui concerne l’établissement des Plans d’Aménagements Généraux et des Plans d’Aménagements Particuliers, ainsi que de la remise des autorisations à bâtir. Cela fait beaucoup de travail mais j’ai la chance de pouvoir compter sur une excellente équipe, ce qui me facilite grandement la tâche.

Architecture & Bâtiment:

Mettez-vous au profit de la commune votre post-formation dans le domaine du développement durable?

Manuel Lopes Costa:

Si aujourd’hui tous les cours sur le sujet affichent complet, j’ai été parmi les premiers à suivre des cours à Liège sur le développement durable. Ce pour dire que ce sujet me passionne depuis toujours. Je sers de conseiller direct au conseil échevinal pour tout ce qui concerne l’urbanisme, l’architecture et le développement durable dans la commune.

Architecture & Bâtiment:

Comment cela se traduit-il concrètement?

Manuel Lopes Costa:

Dans tous les PAP, nous encourageons fortement les promoteurs à s’engager en faveur de l’écologie, ce tant à travers leurs choix de matériaux, qu’en utilisant des systèmes de récupération des eaux pluviales, qu’en évitant les routes inutiles ou en jouant sur l’orientation des maisons. Nous encourageons également fortement la construction de bâtiments à basse énergie. Nous sommes très heureux que le Fonds du Loge- ment ait été dans ce sens dans l’élaboration de son PAP sur le site des «Terrasses de la ville», en décidant de construire en basse énergie.

Pour ne citer encore qu’un petit exemple, nous finalisons la construction d’une centrale de cogénération sur notre complexe sportif à Oberkorn.

Architecture & Bâtiment:

Et qu’en est-il des bâtiments communaux?

Manuel Lopes Costa:

Pour les bâtiments communaux, nous essayons d’être exemplaires en adoptant une approche écologique cohérente de bout en bout, de la conception à la réalisation d’un projet.

Pour ne citer que quelques exemples, vous remarquerez les panneaux solaires sur la façade sud du centre médico-social. Les extensions des écoles Woiwer et Prince Henri ont, quant à elles, été réalisées en bois.

Le bâtiment «Im-Mai», construit par le Fonds du Logement, qui comprend au rez-de-chaussée 2 salles pour le précoce ainsi qu’une salle polyvalente, et au dessus 16 logements pour personnes âgées, est un immeuble à basse énergie.

En ce qui concerne nos autres projets, «Les terrasses de la Ville», le PAP prévoit la construction de résidences basse énergie à ossature bois

Architecture & Bâtiment:

Y a-t-il un projet dont vous êtes particulièrement fier?

Manuel Lopes Costa:

A côté du développement durable, mon autre centre d’intérêt est l’urbanisme. Aussi, j’ai planché sur un concept qui vise à offrir à Differdange une nouvelle entrée. Cette vision, présentée dans cet ouvrage, est bien entendu amenée à évoluer avec le temps mais c’est une bonne base de travail.

Architecture & Bâtiment:

Quelques mots pour conclure?

Manuel Lopes Costa:

C’est très motivant pour moi de travailler dans une ville aussi dynamique, en pleine mutation. Je suis heureux et fier de l’implication des gens qui travaillent dans ce service, car elle est à la hauteur de la tâche à accomplir

>> Retour Sommaire - Differdange 100 ans.

Share this post