Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Fimalux - Entretien avec Jean-Philippe Vermion, directeur Imprimer Envoyer

Tags: Pétange

Magazine Echo 2008-1
Fimalux

La pérennité d’une entreprise repose avant tout sur la satisfaction de ses clients Nous avons beaucoup souffert les dernières années avec l’entrée en Europe des pays « émergents »

Echo : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?

Jean-Philippe Vermion : Fimalux est une société anonyme de droit luxembourgeois crée en 2001. Nous sommes une filiale du groupe Mauffrey, dont le siège social est situé à Saint-Nabord dans les Vosges. Notre principal client au Luxembourg est Arcelor Mittal et nous travaillons essentiellement avec l’industrie, notre spécialité étant le transport en plateau et en tautliner. Nous couvrons principalement le Benelux et la France. A côté de cette activité, nous avons 5 véhicules frigorifiques qui roulent à l’international pour de grandes enseignes de la distribution.

Echo : Que représente le groupe Mauffrey ?

Jean-Philippe Vermion : Le groupe Mauffrey représente 1.500 personnes, 1.200 moteurs et 1.800 remorques. Au Luxembourg, Fimalux compte 65 véhicules, 75 chauffeurs et 10 administratifs. Nous venons de créer le 1er décembre une cellule d’affrètement international afin de créer des synergies entre notre exploitation et la demande des clients, notre but étant de répondre aux mieux aux attentes de nos clients.

Echo : Il est de plus en plus rare d’avoir des entreprises d’Europe de l’Ouest qui ont encore leurs propres camions et chauffeurs, pourquoi ce choix ?

Jean-Philippe Vermion :

Il est aussi de plus en plus fréquent d’entendre des chefs d’entreprise se plaindre de la fiabilité des transporteurs. La volonté du groupe est de répondre à la demande de ses clients par ses propres moyens, afin de sécuriser le fret. Les problèmes de qualité qui surviennent à certaines périodes de l’année proviennent en partie de l’externalisation massive et systématique du transport en lui-même. Chez Mauffrey Fimalux, nous évitons l’approche idéologique et essayons de rester pragmatiques. Que l’on retourne la question dans n’importe quel sens, la pérennité d’une entreprise repose avant tout sur la satisfaction de ses clients. Ensuite, c’est une question de gestion.

Echo : Que pensez-vous de la concurrence internationale ?

Jean-Philippe Vermion :

Nous avons beaucoup souffert les dernières années avec l’entrée en Europe des pays « émergents ». Il va maintenant y avoir un rattrapage au niveau des prix et je pense que les entreprises qui ont su résister en travaillant sur la qualité et la réactivité ont encore un bel avenir devant elles.

Echo : Quel est l’avantage pour une société comme la votre d’être située au Luxembourg ?

Jean-Philippe Vermion :

Avec la hausse constante des frais liés au transport, nous nous devons, pour rester compétitifs, d’être au plus proche de nos clients. Nous sommes aujourd’hui situé juste à côté d’Arcelor Mittal. De plus, le Luxembourg est en plein centre de l’Europe, ce qui nous permet de réduire nos distances au maximum.

Echo : Que pensez-vous de l’idée de faire du Luxembourg un centre logistique de haut niveau ?

Jean-Philippe Vermion :

Je pense que c’est une excellente idée, d’autant qu’à l’heure actuelle nous n’avons pas d’activité logistique au Luxembourg. Nous aimerions beaucoup profiter de synergies, notamment avec Lorry Rail. L’écologie et l’environnement sont au cœur de nos préoccupations et à mon avis le rail en mode multimodal va dans le bon sens à ce niveau.

Echo : N’est-ce pas un peu contradictoire pour une entreprise comme la votre ?

Jean-Philippe Vermion :

Bien au contraire ! Nous sommes tout à fait conscients de notre responsabilité à ce niveau. C’est pourquoi nous renouvelons notre parc véhicules tous les trois ans en choisissant les tracteurs les moins polluants. Tous nos véhicules répondent à la norme Euro 5 et bénéficient de la dernière technologie embarquée, ce qui permet non seulement d’optimiser les parcours, donc d’économiser le carburant et le CO2, mais aussi d’offrir à nos clients un service de premier ordre avec une traçabilité totale du fret et du véhicule.

Echo : Quelques mots pour conclure ?

Jean-Philippe Vermion :

Nous aimerions dans l’avenir développer notre offre en multimodal, intégrant le transport ferroviaire et fluvial. C’est à mon avis le meilleur schéma de croissance, car il se fonde sur un développement durable qui tienne compte du facteur écologique. Ce faisant, notre politique est de continuer à renforcer notre présence au Grand-Duché de Luxembourg par une croissance interne et pourquoi pas par une croissance externe si une opportunité se présente, nous sommes ouverts sur ce sujet.

Fimalux
Rue Eucosider
L-4714 Petange
BP: 28 L-4701 Pétange
Tél. : 26 50 74
Fax: 26 50 74-9
www.mauffrey.com

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange