Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Arcelor Mittal Distribution Centre Logistique Européen Imprimer Envoyer

Tags: Luxembourg

Magazine Echo 2008-1

Arcelor Mittal

Arcelor Mittal Distribution Centre Logistique Européen Rencontre avec Philippe Nicolas, Chief Executive Officer Et Marco Boly, Députy Chief Executive Officer

Echo : Pouvez-vous nous présenter votre activité en quelques mots ?

Philippe Nicolas :

Nous sommes la plate-forme européenne de distribution pour les poutrelles du groupe Arcelor Mittal. Nous avons une double activité. La première, le négoce, consiste à livrer les poutrelles à toutes les unités Arcelor Mittal dans un rayon de 350 à 400 km. La seconde est une activité de sous-traitance vis-à-vis des usines luxembourgeoises du groupe, pour lesquelles nous assumons un rôle de stock central. Pour faire simple, nous sommes un distributeur intégré dans le groupe Arcelor Mittal. Nous comptons 86 salariés, dont 54 ouvriers, les autres étant des employés de bureau.

Echo : Quels sont vos modes de transport privilégiés ?

Marco Boly :

99% des poutrelles entrent chez nous par voie ferrée. Le matériel est généralement stocké ici 3 à 4 semaines avant d’être livré, le plus souvent par camions. Nous essayons au maximum de privilégier le transport par rail.

Echo : Pourquoi avoir implanté ce nouveau site ?

Philippe Nicolas :

Nous étions auparavant situés à Pétange, en zone périurbaine et notre développement était limité. Ici, dans la zone Haneboesch de Differdange, nous avons pu jouer les synergies en devenant le stock central des usines de Belval et de Differdange, auxquelles nous sommes directement liés par voies ferrées. Autre atout non négligeable, nous sommes directement situés à côté des autoroutes, ce qui fait que notre activité n’entraîne aucun désagrément pour le voisinage.

Echo : Et en ce qui concerne l’environnement ?

Philippe Nicolas :

Nous essayons de penser l’environnement de façon globale. En plus de répondre aux normes en vigueur d’un point de vue écologique, nous faisons tout pour que notre travail pèse le moins possible, non seulement sur l’environnement au sens large, mais aussi sur notre environnement direct. Ainsi :

  • nous privilégions le transport ferroviaire, moins polluant,
  • nous avons fermé notre dépôt afin de limiter les nuisances sonores et afin d’améliorer les conditions de travail de nos ouvriers,
  • pour couper une poutrelle, nous utilisons une scie circulaire à froid qui est silencieuse,
  • la nuit, nous utilisons un tracteur électrique, beaucoup plus cher à l’achat mais non polluant et silencieux.

Dans le même ordre d’idées, notre objectif étant le développement durable, nous faisons de la santé et de la sécurité au travail nos priorités, notre objectif étant le « zéro accident » et un personnel en bonne santé.

Echo : Quel est l’enjeu principal pour une société spécialisée dans la logistique comme la vôtre?

Marco Boly :

La clé de la logistique est la planification, l’organisation des flux. D’un point de vue général, toute société, quel que soit le domaine, doit continuellement chercher à améliorer son niveau de service. Ayant emménagé sur notre site en Novembre, nous sommes encore dans une phase de démarrage mais notre objectif est d’offrir aux transporteurs les temps d’attente les plus courts possible. Pour cela, nous cherchons des solutions win win avec nos partenaires. Ainsi, les transporteurs ne viennent ici que sur rendez-vous. Ils ont aussi la possibilité de nous laisser des remorques à disposition. Nous les chargeons de nuit, puis les mettons en position avec notre tracteur électrique pour qu’à 6 heures, le chauffeur n’ait plus qu’à accrocher la remorque.

Philippe Nicolas :

Nous travaillons avec le département logistique du CRP Henry Tudor sur la synchronisation des flux, afin de marier harmonieusement les arrivées et les départs de matériel. Avec CFL Cargo, nous travaillons sans cesse à améliorer les planifications pour arriver à la meilleure synchronisation. Notre site a été conçu pour manutentionner 1.5 millions de tonnes par an. En moyenne, ce sont 75 wagons par jour qui entrent sur notre site, et 120 camions qui en ressortent. Nous sommes le plus grand site de poutrelles au monde.

Echo : Pour conclure, que pensez-vous de la place du Luxembourg au niveau de la logistique en Europe ?

Philippe Nicolas :

Nous sommes nous-même un centre logistique européen pour le groupe Arcelor Mittal, nous couvrons la Belgique jusqu’à la mer du Nord, la France jusqu’à Lyon, et l’Allemagne jusqu’à Constance. La force du Luxembourg est incontestablement sa position géographique centrale en Europe. On trouve ici des transporteurs de qualité, du support intellectuel, ainsi qu’un gouvernement qui affiche sa volonté de développer le secteur de la logistique. Enfin, le Luxembourg compte des gens multilingues à tous les niveaux de qualification, ce qui est exceptionnel en Europe, et un véritable atout dans un métier par essence international.

Arcelor Mittal
Distribution
Centre logistique Européen
Z.I. Haneboesch
L-4562 Differdange
www.arcelormittal.com/distribution

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange