Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Panalpina - Interview d’Helmut Scholz, vice-président de la division airfreight. Imprimer Envoyer

Tags: Luxembourg

Magazine Echo 2008-1
panalpina

Retour aux racines

La société Panalpina, installée au Cargocenter, se démarque des transitaires traditionnels en proposant des services à valeur ajoutée et en exploitant des voies différentes. Interview d’Helmut Scholz, vice-président de la division airfreight.

Pourriez-vous nous rappeler votre parcours?

Je suis vétéran depuis 30 ans dans les transports avec Panalpina. J’ai commencé à Genève, je suis ensuite parti à Londres puis à Johannesburg à Chicago et à Munich. Enfin, j’ai accepté la position que j’occupe à Luxembourg depuis 10 ans.

Présentez-nous Panalpina…

Panalpina est un transitaire global, originaire de Suisse, qui se place aujourd’hui en 3ème position pour le fret aérien et en 4ème position pour le fret maritime. Nous sommes spécialisés dans la logistique à valeur ajoutée. Nos affaires sont basées sur 5 piliers: industrie pétrolière, haute technologie, automobile, santé et mode. La division airfreight représente 85% de nos activités. Elle développe et maintient des capacités qui ne sont typiquement pas disponibles sur le marché. Ainsi, nous ne faisons pas directement concurrence aux compagnies traditionnelles, mais nous offrons un service complémentaire. Nous proposons un package global qui comprend, en plus des capacités commerciales, une 2ème alternative s’adressant aux client finaux: le own controlled. Ces capacités sont gérées à 100% par Panalpina. Nous couvrons toute la chaîne nous-mêmes. Notre métier consiste avant tout à trouver le meilleur itinéraire aussi bien en termes de coûts que de délais de livraison. Notre travaillons 24h/24 et 7j/7. Nous occupons 250 experts qui connaissent bien le métier et la demande.

Le Luxembourg occupe une position spécifique…

Le Luxembourg est une plateforme unique: 99% du fret traité est du transit. En Allemagne, en France ou en Angleterre, environ la moitié est destinée ou originaire du pays même. Chaque jour, 28.000 routiers traversent le pays.

Pourquoi vous y être installés en 1973?

Dans les années 70, du pétrole a été découvert dans le sud du Nigeria. Il y existait aussi une grande demande pour des articles de consommation. Panalpina a trouvé un partenaire en Cargolux qui a affrété des avions quotidiennement au départ de Luxembourg vers Lagos. Une autre étape a été franchie en 1977 avec le lancement d’un service vers l’Amérique centrale et du sud. Luxembourg occupe une situation géographique idéale et, de ce fait, la marchandise peut être, en principe, livrée le jour suivant. En outre, les délais entre l’arrivée et le chargement des camions sont courts, car Luxair s’est spécialisé dans des manipulations rapides et efficaces. De plus en plus, le Luxembourg se positionne comme un point de transit entre l’Amérique du Nord et des pays comme la Russie ou des continents comme l’Afrique. Une des raisons de ce détour est qu’il n’existe pas de capacités commerciales entre ces pays. L’alternative luxembourgeoise est très intéressante dans ce contexte.

Quelles sont vos relations avec Cargolux aujourd’hui?

Nous sommes numéro 2 sur le Cargocenter, après Cargolux, en termes de volume traité. Nous sommes également partenaires: nous avons développé un certain nombre de routes vers l’outre-mer ensemble.

Quels sont les défis auxquels il faudra répondre à l’avenir dans le domaine des transports?

Les infrastructures sont à reconsidérer sérieusement. Le Cargocenter offre évidemment une surface magnifique, très visible et fonctionnelle. Une fois l’extension terminée, une capacité de 25.0000 tonnes s’ajoutera à la capacité existante pour atteindre un total d’un million de tonnes, mais je crains que cela ne devienne très rapidement insuffisant pour faire face au très fort développement auquel nous sommes confrontés. Il faut donc planifier en conséquence pour être prêts à accueillir des volumes et un trafic grandissants et rester compétitifs. Nous devons aussi trouver de l’espace pour stationner les avions. Aujourd’hui, nous avons 8 emplacements pour grands porteurs et il en faudrait 12 pour couvrir les besoins: 25 grands porteurs arrivent en moyenne à Luxembourg tous les jours. Nous avons également un souci avec le parking des routiers. Il est problématique de garer un camion chargé en dehors d’un site sécurisé comme le Cargocenter. En termes d’espace, un prolongement est possible sur un terrain adjacent en direction du terminal passager.

Quelles sont vos perspectives?

Continuer à développer nos produits sur des pays exotiques, à apporter un service à valeur ajoutée, à offrir un environnement sûr et visible. Faire du Luxembourg la “gateway” de l’Europe et non seulement un pays avantageux en termes de fiscalité.

Panalpina Luxembourg S.A.
B.P. 1707
L-1017 Luxembourg
Tél.: 26 93 20 00
Fax: 26 93 92 00
www.panalpina.com

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange