Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Mon Jardin - Entretien avec Aloyse Hoffmann Imprimer Envoyer

Tags: Schifflange

Magazine Echo 2008-2
mon-jardin

Nous faisons tout pour rester l’adresse incontournable pour tous les amoureux du jardin et des espaces verts

Echo : Comment avez-vous démarré votre entreprise ?

Aloyse Hoffmann :

J’ai commencé en 1976, à la même place, avec le même nom : Mon Jardin. Je disposais à l’époque d’un petit terrain agricole de 30 ares. Puis, année après année, j’ai acheté des terrains alentours, jusqu’à disposer d’une surface de 3,5 hectares. Si j’ai commencé avec une seule personne, l’entreprise s’est ensuite plutôt bien développée. Aujourd’hui, nous employons une trentaine de personnes.

Echo : Comment se compose votre société aujourd’hui ?

Aloyse Hoffmann :

Nous avons d’abord « Mon Jardin Gardencenter ». Grâce à la surface dont nous disposons, le Gardencenter est un endroit unique au Luxembourg. Nous y avons des jardins de démonstration ainsi qu’un grand choix de plantes pour l’intérieur et l’extérieur, des arbres fruitiers et d’ornement, plus de 900 espèces de plantes vivaces (graminées, fougères, plantes aquatiques), 57 sortes de bambous, des rosiers… Nous possédons probablement le plus grand stock de plantes du pays. Les gens apprécient de trouver chez nous des vendeurs qualifiés toujours à leur écoute, prêts à les renseigner et à leur donner des conseils professionnels. Au niveau décoration, les clients peuvent choisir parmi plus de 2000 références, à tous les prix. Bref, nous faisons tout pour rester l’adresse incontournable pour tous les amoureux du jardin et des espaces verts.

Echo : Et quelle est l’autre partie de votre société ?

Aloyse Hoffmann :

Il s’agit de « l’Art du Paysage ». Grâce à notre architecte paysagiste et à nos maîtres jardiniers, nous proposons à nos clients un service global sur mesure, de la conception à l’entretien de leur espace vert. Pour les petits travaux ou pour tondre une pelouse, un simple coup de fil suffit. S’ils souscrivent un contrat annuel d’entretien, les clients ne s’occupent plus de rien et ont l’assurance que tous leurs travaux de jardinage seront faits à temps et de manière rigoureuse. Pour des projets plus complexes de création et d’aménagement, notre architecte paysagiste se déplace chez les gens afin de leur permettre de planifier le jardin de leurs rêves. Les devis sont gratuits. Mon Jardin est la seule entreprise du Luxembourg à proposer à ses clients les baignades naturelles Bioteich®.

Echo : En quoi consiste le système Bioteich® ?

Aloyse Hoffmann :

Le système Bioteich® reconstitue l’effet naturel de régénération d’un lac de montagne. L’eau du bassin de baignade passe dans le bassin de filtration planté de végétaux aquatiques d’où elle est pompée pour alimenter la cascade oxygénante. Ainsi, l’eau revient limpide et propre dans le bassin de natation, sans aucune intervention chimique ou traitement U.V. Autre avantage non négligeable, un bassin de baignade Bioteich® s’intègre bien mieux dans un cadre naturel que le carré bleu d’une piscine traditionnelle.

Echo : Qu’est ce qui a changé en trente ans dans votre métier ?

Aloyse Hoffmann :

Ce qui a changé, c’est qu’avant, un patron pouvait se constituer une réserve qui lui permette de voir venir en cas de mauvaise année. Aujourd’hui, la concurrence est telle que nous travaillons toujours à flux tendus et que nous ne pouvons plus mettre d’argent de côté.

Echo : D’où vient cette concurrence ?

Aloyse Hoffmann :

Elle provient bien entendu des entreprises étrangères, mais aussi et surtout des associations qui occupent des travailleurs sociaux. Certes, ces associations sont utiles, mais il faudrait peut-être veiller à ce qu’elles n’entrent pas en concurrence avec les entreprises luxembourgeoises qui paient des taxes et des impôts.

Echo : Quelle est la conséquence directe de ceci?

Aloyse Hoffmann :

En tant que président de l’Association des Commerçants et des Artisans de Schifflange, je constate que nous perdons quasiment chaque année un membre, car aucun apprenti n’est à même de prendre la relève. Je trouve dommage qu’on envoie les plus mauvais élèves en apprentissage. Il faut savoir qu’un jardinier a besoin de s’y connaître en agronomie, en chimie, il doit connaître plus de 8.000 plantes, y compris leur nom en latin. Bref, c’est un métier complexe qui demande des gens motivés et qualifiés.

Echo : Quelques mots pour conclure ?

Aloyse Hoffmann :

Pour qu’une entreprise comme la notre fonctionne, le patron doit mettre pieds et poings dedans. Je voudrais conclure en disant aux jeunes de ne pas bouder l’apprentissage. Nous avons un beau métier dans lequel on peut être heureux et connaître une carrière épanouissante.

Mon Jardin Gardencenter Sàrl
20 rue Denis Netgen
L - 3858 Schifflange
BP: 7 L-3801 Schifflange
Tél.: 54 84 15-1
Fax: 26 53 07 44
Email : monjardin@monjardin.lu
www.monjardin.lu

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange