Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Bascharage - Une commune en plein essor Imprimer Envoyer

Tags: Bascharage | Bourgmestre

Magazine Echo 2008-2
bascharage

Située au coin extrême du sud-ouest du Grand-Duché de Luxembourg, la commune de Bascharage comprend, en dehors de son chef-lieu, les localités de Hautcharage et de Linger. Jeannot Halsdorf est membre du conseil communal depuis 1993, échevin à partir de 2005, il est devenu bourgmestre en 2007, succédant ainsi à Jean Christophe. Il est inscrit sur les listes électorales du CSV et a accepté de nous recevoir pour nous parler des grands projets réalisés et à venir dans sa commune.

Le Complexe scolaire « Op Acker »

Projet phare des dernières années, le complexe scolaire « Op Acker » est un tel succès que l’on pense déjà à ériger un troisième bâtiment d’ici 3 à 4 ans. Revenons un peu sur ce projet inauguré il y a tout juste un an et demi.

2 écoles

Le complexe scolaire « Op Acker » se compose de 2 écoles. La première compte 18 salles de classe et la seconde 12. Les salles de classe ont leur propre dépendance dédiée à l’informatique. Chaque bâtiment dispose d’annexes multifonctionnelles qui servent à l’enseignement religieux ou aux travaux pratiques.

Une salle de musique insonorisée a été aménagée. Les enseignants disposent de plus d’une salle de conférences et d’une salle de consultation qui leur permet d’accueillir les parents dans des conditions optimales.

Une maison relais

Pour accueillir les enfants en dehors des heures de classe, une maison relais de 221 chaises a été construite. Une maison relais est une structure d’accueil pour les enfants en dehors des heures de classe. Elle comprend un restaurant scolaire dans lequel sont préparés tous les repas servis aux enfants. La cantine fonctionne de manière à avoir différents services. Les enfants peuvent être pris en charge de 7h15 à 18h30. La structure n’est fermée que 2 semaines en août et quelques jours à noël. Les enfants sont encadrés par un éducateur gradué, 4 éducatrices diplômées et 14 aides éducatrices. Ceci permet aux enfants d’évoluer en petits groupes de 10 à 12 pour l’aide aux devoirs comme pour les différentes activités récréatives et éducatives.

Un bassin de natation

Une piscine avec bassin de 25X12,5 m avec un fond mobile pour adapter la profondeur de la piscine en fonction de la taille des enfants a été construite. Pour l’instant, la piscine est exclusivement réservée à l’usage des enfants des écoles des communes de Bascharage et de Clemency. Par la suite, son usage pourra être étendu à d’autres groupes.

Un hall sportif

Le hall sportif est divisible en trois pour que trois classes puissent suivre des cours de gymnastique simultanément. Il comprend une salle « ping-pong » avec 8 tables de tennis de table, une salle de karaté, une salle d’échauffement et une salle de musculation. En dehors des heures de classe, il profite aux différents clubs de la commune tant pour les entraînements que pour les compétitions. Il est doté, outre des installations traditionnelles (vestiaires, douches, etc.), d’une tribune pouvant accueillir jusqu’à 500 spectateurs.

Dans un soucis d’écologie

Construire des bâtiments à valeur éducative implique d’être conscient de certaines responsabilités, notamment au niveau environnemental. Ainsi, tout le complexe scolaire « Op Acker » est relié à une centrale de cogénération qui alimentera encore dans l’avenir le centre de secours puis le centre sportif André Siebenbour.

La commune a également profité des travaux pour construire un bassin de rétention pour une partie des eaux usées de Hautcharage et Bascharage. Elle a également renaturisé le Mierbach. A noter également que l’école précoce construite à côté du terrain de football est une maison à basse consommation d’énergie.

Des efforts constants pour la jeunesse et les sports

Maintenant que le complexe « Op Acker » a été réalisé, la commune poursuit ses investissements en faveur de la jeunesse. Ainsi, 2 millions d’euros seront investis afin de transformer l’ancienne école primaire en école préscolaire. Ce projet, qui comprend aussi le réaménagement de la cour de récréation, débutera cette année pour s’achever d’ici la rentrée 2009. L’agrandissement de la maison des jeunes, quant à lui, est quasi achevé.

Les grands travaux des deux années à venir concerneront le centre sportif. Dans une première phase, 3 terrains de football, deux synthétiques et un semi synthétique, seront réalisés. Les travaux commenceront fin juin. Dans une seconde phase, un hall sportif, des gradins et des vestiaires seront construits pour un budget de 12.7 millions d’euros.

Le premier centre de recyclage écologique du pays

La commune va profiter de la zone artisanale « Op Zaemer » pour construire un nouveau centre de recyclage intercommunal avec les communes de Dippach et Clemency ainsi que de nouveaux ateliers communaux. L’ecocenter de Bascharage sera le premier centre de recyclage écologique du pays. Il sera entièrement réalisé en bois et en polycarbonate et sera équipé de panneaux solaires, tandis que son chauffage sera assuré par une pompe à chaleur géothermique. Ce projet est estimé à 2,5 millions d’euros.

Si la commune de Bascharage fait autant d’efforts, c’est qu’elle connaît un fort accroissement démographique. Ainsi, depuis 1984, la population a augmenté de plus de 50% (7.400 habitants aujourd’hui), tandis que le nombre d’élèves du préscolaire et du primaire a augmenté de 90%. Les différents projets de construction en cours laissent penser que la population de Bascharage passera les 10.000 habitants d’ici 5 à 6 ans. En attendant, tout est fait au niveau communal pour que les infrastructures suivent ce développement et que la croissance démographique rime toujours avec qualité de vie.

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange