Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Cogel Cofresh - L’adresse des chefs ! Imprimer Envoyer

Tags: Ehlerange

Magazine Echo 2008-3
cogel

Entretien avec Cédric Delannay, directeur général

Cogel Cofresh a été fondée il y a une quarantaine d’années par un entrepreneur luxembourgeois. La première activité de la société était la distribution de produits surgelés et la seconde la production de produits surgelés. La seconde activité a été cédée en 1994 à Perkins Food. Depuis 2002, Cogel Cofresh appartient à un groupe familial français. La société a déménagé en 2002 à Ehlerange sur un site totalement neuf. Cogel Cofresh emploie à ce jour 80 personnes.

Echo: Pouvez-vous un peu nous parler de l’évolution de votre entreprise?

C. Delannay:

Les cinq dernières années, Cogel Cofresh est devenue prestataire pour la majorité des sociétés de restauration en entreprise. Cela s’explique par la mise en place d’une traçabilité sans concession pour l’ensemble de nos produits. Ce développement est également important dans la restauration gastronomique et à thèmes. Nous avons d’ailleurs un peu changé notre logo et repris un ancien slogan de notre entreprise : l’adresse des chefs !

Echo: Vous développez donc de plus en plus les produits frais ?

C. Delannay:

Nous avons effectivement de plus en plus de produits frais pour la restauration. Nous sommes d’ailleurs heureux de travailler en frais avec la majorité des tables gastronomiques du pays.

Echo: Comment faîtes-vous pour répondre aux exigences de qualité des plus grands chefs ?

C. Delannay:

Nous avons développé une véritable structure d’achat, avec une spécialiste des produits frais. Cette acheteuse va dans toute l’Europe pour trouver des produits, notamment chez de petits producteurs. Nous avons également renforcé notre équipe de poissonniers et nous recevons chaque jour des poissons en provenance de pêche de petits bateaux. La aussi pas de concession. Le poisson livré aujourd’hui a été reçu dans la nuit. Nous n’avons pas de stock, ce qui garantit une qualité irréprochable. C’est le principe des restaurateurs gastronomiques qui préfèrent proposer un autre poisson qu’un poisson ayant des jours et des jours.

Echo: La sécurité alimentaire doit être au même niveau d’exigence…

C. Delannay:

Dans ce domaine, Cogel est vraiment à la pointe du progrès. Nous garantissons une traçabilité totale des quelque 3.000 articles de notre gamme. Notre système informatique nous permet de retrouver en quelques minutes un produit soit par son numéro de lot, soit par le nom de son fournisseur ou encore par sa DLC (Date Limite de Consommation) qui contient le détail de chaque client ayant été livré. Tout ceci nous permet en cas de besoin de faire un rappel sur un produit en quelques minutes. Nous sommes les seuls capables de cette réactivité au Luxembourg.

Echo: Quelle est votre philosophie d’entreprise?

C. Delannay:

Notre philosophie, c’est le service, la qualité, la sécurité au meilleur prix. Nous adaptons nos services à chaque type de clientèle. Ainsi, notre service commercial est organisé par ethnie, ce qui fait que chaque client a toujours un interlocuteur qui parle sa langue. On parle une dizaine de langues chez Cogel: luxembourgeois, allemand, anglais, français, portugais, chinois, italien, néerlandais, etc. Pour chacun de ces clients, nous avons une gamme de produits adaptés. Notre service téléphonique de vente fonctionne même la nuit. Les clients peuvent passer commande jusqu’à 2h du matin pour être livré le jour même.

Echo: Quel est le principal problème que vous rencontrez dans votre activité ?

C. Delannay:

Notre plus gros souci vient des délais de paiement. Le Luxembourg est un des rares pays européen à ne pas avoir de législation relative aux délais de paiement, ce qui fait que d’un côté nous achetons à l’étranger et devons payer dans les 25 jours, et de l’autre, nous attendons jusqu’à 60 jours pour être payés par nos clients. Cet état de fait est incompatible avec toute notion de performance et est vraiment malsain. Toute la profession (grossistes, industriels luxembourgeois) souhaite une législation sur les paiements. Le paiement doit être lié à la durée de vie du produit. Pourquoi payer dans les 60 jours une viande servie à un client aujourd’hui ?

Echo: Quels sont, pour conclure, vos objectifs pour les années à venir ?

C. Delannay:

Notre objectif est de continuer à nous développer, notamment à l’export. Ainsi, nous redéveloppons l’axe Luxembourg Metz et nous allons également nous déployer sur la Province de Luxembourg pour aller jusqu’à Namur, Charleroi et Liège. Un projet de mise en place d’une plate-forme logistique dans la région de Liège est d’ailleurs en phase d’aboutissement. Nous mettons également en place trois commerciaux pour ces secteurs, car pour nous, le contact client est primordial. Nous restons également attentifs à toute reprise de société présente dans notre métier.

Cogel Cofresh SA
z.a.r.e. Ilot Ouest
L-4380 Ehlerange Tél.: 26 55 81
Fax: 26 55 87-65 Email: administration.ventes@cogel.lu
www.cogel.lu
Télévente : 8h-18h et 22h -7h
Service répondeur : 18h - 22h

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange