Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Entretien avec Lydia Mutsch Députée-Maire d’Esch-Sur-Alzette Imprimer Envoyer

Tags: Bourgmestre | Député | Esch

Magazine Architecture & Bâtiment 2009-100

lydia-mutsch

lydia-mutsch

lydia-mutsch

lydia-mutsch

lydia-mutsch

Entretien avec Lydia Mutsch Députée-Maire d’Esch-Sur-Alzette Depuis octobre 1989, Lydia Mutsch est députée à la Chambre des Députés Luxembourgeoise. Elle siège au conseil communal de la Ville d'Esch-sur-Alzette depuis 1987 et son engagement l'a portée bourgmestre de la ville en avril 2000, au sein du POSL. Elle a accepté de nous recevoir pour nous parler, entre autre, des projets en cours dans sa commune.

Architecture & Bâtiment:

Madame Mutsch, quels sont les grands projets en cours dans la commune d'Esch-sur-Alzette?

Lydia Mutsch:

Nous privilégions actuellement plusieurs axes de développement de la ville. Le premier concerne les alentours de la place de l'Hôtel de Ville et l'entrée en ville. Une nouvelle gare routière sera terminée en 2009, ainsi qu'une nouvelle Justice de Paix, vis-à-vis de l'Hôtel de Ville,avec un prolongement de la rue piétonne. A côté de la Justice de Paix, le projet d'urbanisation du Schlassgoart, approuvé déjà en 2004 et comprenant essentiellement des logements et des bureaux, est en attente de sa réalisation par le propriétaire des fonds en cause, à savoir Arcelor-Mittal. Le deuxième axe de développement concerne le quartier Brill. Une nouvelle place et un parking souterrain sont actuellement en voie d'élaboration . Aussi, les friches Terres Rouges, qui prolongent le quartier du Brill, représentent un potentiel de développement énorme que nous entendons exploiter de la meilleure façon possible. Dans ce contexte, un important projet d'activité mixte,comprenant notamment un nouveau stade de football avec ses infra- structures annexes, des commerces et des logements, le tout à proximité du centre-ville et des principaux axes de desserte, est en cours de discussion. Un troisième axe de développement qui nous tient à cœur concerne le site «Nonnewisen», situé à la périphérie nord de la ville. Ce site est une zone de lien importante avec le quartier Rae-merich et le nouveau quartier Belval.Il se présente comme une connexion stratégique avec le centre ville. A l'heure actuelle, Esch compte près de 30.000 habitants, et nous manquons de maisons unifamiliales à prix abordable. C'est pourquoi, avec la collaboration du Fonds du Logement, nous faisons construire sur le site Nonnewisen environ 750 logements, dont une partie importante sera destinée à la vente. Enfin, le quatrième grand axe de développement de la ville concerne l'implantation future de l'Université à Bel-val. La «Maison du Savoir»(2) sera le premier bâtiment de l'Université à être construit sur le site. Les travaux pourront commencer à court terme étant donné que le Parlement aura voté la loi préparée par le Ministère des Travaux Publics et le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Les travaux de terrassement et de construc tion devraient donc commencer début 2009 et l'Université devrait ouvrir ses portes pour la rentrée académique 2012-2013. Autour de cette Université, la ville d'Esch se verra dotée d'un nouveau pilier économique très important dans plusieurs secteurs comme la recherche, la bio-médecine, les sciences et les nouvelles technologies.

Architecture & Bâtiment:

Belval est une zone d'activité très florissante, notamment au point de vue des commerces...

Lydia Mutsch:

Tout à fait. Le développement des commerces à Belval est très important, avec le Plaza I et le Plaza II, dont les travaux sont en cours. Un deuxième grand pôle commercial va également y être réalisé. La Ville d'Esch-sur-Alzette et la commune de Sanem se sont mis d'accord pour élaborer un concept de «City Management», qui sera également ouvert aux autres communes du Sud et de la Grande Région. Ce «City Management» doit toutefois continuer de permettre le développement du pôle commercial existant de la rue de l'Alzette. Il ne faudra surtout pas négliger la structure commerciale de la zone piétonne de la ville mais trouver une synergie entre les deux.

Architecture & Bâtiment:

Nous traversons actuellement une période de crise financière importante, qui a des répercussions inévitables sur la population: baisse du pouvoir d'achat, précarisation de l'emploi, etc. En tant que Bourgmestre socialiste, comment entendez-vous lutter contre ces problèmes?

Lydia Mutsch:

Nous n'avons pas attendu la crise pour faire face aux problèmes de baisse du pouvoir d'achat. Depuis 2005, lorsque les taxes ont dû être augmentées, nous offrons des compensations financières aux familles en difficulté. Toutefois, étant donné la morosité ambianteje crois qu'il est important de la part des communes de faire preuve de transparence au point de vue des dépenses publiques. Il faut expliquer aux gens où passe l'argent de leurs impôts, leur expliquer par exemple quels sont les coûts du ramassage des ordures, des services techniques,etc. Nous savons également que la bonne santé de l'Etat garantit la santé des communes. A l'échelle des communes nous devons pratiquer une gestion financière prudente. En ce qui concerne Esch-sur-Alzette, nous pouvons nous targuer d'avoir un endettement inférieur à la moyenne des communes du pays, et ce bien que nous ayons un budget d'investissement de 45 millions d'euros pour 2009 et que nous ayons beaucoup investi dans les structures publiques, et plus particulièrement dans les écoles. Soulignons aussi qu’Esch joue un rôle économique important à l'échelle du pays et que la commune s'ouvre sans cesse à d'autres horizons écono-miques,avec des projets comme l'université à Belval, par exemple. Dès lors, nous espérons qu’Esch bénéficiera de répercussions favorables en termes de contribution financière lors de la prochaine réforme des finances communales, qui devrait avoir lieu durant la prochaine législature.

Architecture & Bâtiment:

La ville d'Esch possède un rayonnement culturel exceptionnel, au Luxembourg comme à l'étranger. L'accès à la culture est-il quelque chose de prioritaire pour vous?

Lydia Mutsch:

C'est très important,en effet. La commune propose régulièrement de grandes manifestations culturelles, comme le «Festival Terres Rouges» par exemple. En termes de culture, il existe à Esch de nombreuses structures qui fonctionnent de manière autonome: la Rockhal, la Kulturfa-brik, le Théâtre de la Ville - actuellement en rénovation - , la Bibliothèque, le Conservatoire,etc. Il existe tant d'acteurs culturels à Esch qu'il nous a semblé important de coordonner les initiatives de ces différents acteurs. C'est pourquoi nous avons récemment créé un un «service culture». Son rôle sera en quelque sorte de coordonner l'action culturelle dans la commune et d'organiser de nouvelles activités pour tous les acteurs culturels existants. Nous sommes heureux qu’Esch-sur-Alzette puisse proposer une offre cultu-relle aussi riche. La Rockhal, par exemple, connaît un succès énorme.Cette salle de concert s'est parfaitement intégrée dans le tissu culturel de la ville et elle est devenue aujourd'hui un important pilier de la vie culturelle de la région du Sud. Nous développons également d'autres projets culturels, comme la Villa Mous-set. Il s'agit d'une belle maison de maître située vis-à-vis de la Kulturfabrik Elle est en train d'être rénovée pour devenir un lieu de rencontre pour des happenings culturels, des expositions ou des évènements divers. Aussi, un projet de partenariat public visant à mettre des salles à disposition des diverses associations culturelles de la commune devrait se concrétiser dès 2009. Enfin,un nouveau cinéma a été créé au sein de Plaza I,à Belval.Ce cinéma dispose de la plus grande salle avec le plus grand écran du pays.Toutefois,si nous espérons attirer un public important avec ce nouveau complexe, nous nous assurerons que cela ne se fasse pas au détriment des petits cinémas du centre-ville, qu'il est important de maintenir!

Architecture & Bâtiment:

La commune d'Esch est également soucieuse de la jeunesse...

Lydia Mutsch:

Un nouveau service jeunesse a récemment été installé. Nous avons mis en place un «plan jeunesse» qui vise à encourager les jeunes à pratiquer des activités de loisir à Esch, à faire du sport, à s'engager. Nous sommes aussi en train de lutter contre l'obésité en collaboration avec les services des sports et de l'enseignement. Nous nous sommes rendus compte qu'il est très important d'encadrer les jeunes,et en particulier les adolescents entre 11 et 16 ans. C'est un âge où bon nombre d'entre eux sont fragiles ou désorientés. Le nouveau service jeunesse tente par exemple d'engager avec eux un dialogue afin de leur proposer des activités qu'ils apprécient et fait ainsi de la prévention active contre les dépendances (alcool, drogues). Nous avons également restructuré notre service des sports afin qu'il soit enc or e plus dynamiq ue, tant au niv eau du spo rt a ssociatif qu'au n ive au du spo rt à l'éco le 1) Le parking sous la place de la Résistance sera composé de 5 niveaux. Les véhicules accèderont au parking par la rue Louis Pasteur et sortiront par la même rue qui débouche sur le boulevard Prince Henri. La circulation intérieure s'effectuera sur une voie en double sens de 6m de large. L'accès des piétons se fera par deux cages d'escaliers et d'ascenseurs situées symétriquement par rapport au parallélépipède. La mise en service du parking est prévue pour le printemps 2010 - Ndlr,d’après www.villeesch.lu 2) La maison du Savoir représente près de 30.000 m2 de surface et possèdera 80 salles de cours, ateliers, amphithéâtres et de salles de conférences.

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange