Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Wormeldange - Entretien avec Jean Beining bourgmestre Imprimer Envoyer

Tags: Bourgmestre | Wormeldange

Magazine Echo 2009-1

wormeldange

 

wormeldange

 

wormeldange

 

wormeldange

Wormeldange - Entretien avec Jean Beining bourgmestre

La commune de Wormeldange regroupe les villages d'Ahn, Ehnen, Machtum, Wormeldange et Wormeldange-Haut ainsi que les deux hameaux de Kapenacker et de Dreiborn. Avec 360 hectares de vignes, dont 60 hectares de Riesling, la commune de Wormeldange exploite la plus vaste surface viticole du pays et 1/3 du Riesling de la Moselle luxembourgeoise d'où la dénomination « Commune du Riesling ». Elle abrite d'ailleurs l'un des plus célèbres vignobles luxembourgeois : « Wormer Koeppchen ». La commune de Wormeldange est également connue pour ses magnifiques panoramas, comme une vue bien connue sur Machtum et les méandres de la Moselle. Autre particularité: le coeur historique de la bourgade d'Ehnen, mélange d'architecture médiévale et baroque. L'ensemble des villages composant la commune du Riesling est connu non seulement pour l'excellence de leurs vins, mais aussi pour leurs restaurants et leurs hôtels. La commune compte actuellement 2.500 habitants. Rencontre avec Jean Beining, bourgmestre

Echo: Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs?

Jean Beining:

Je suis marié, père de deux filles. Ma carrière politique a commencé en 1999 comme conseiller communal, puis je suis entré au conseil échevinal en 2005. J'occupe la fonction de bourgmestre depuis le 28 novembre 2008.

Echo: Quel est le grand projet en cours à Wormeldange?

Jean Beining:

Notre plus grand projet concerne le réseau d'eau potable. Vous savez que nous serons obligés, d'ici 2010, de facturer l'eau au prix réel. C'est la raison pour laquelle nous réalisons aujourd'hui une série d'investissements nécessaires pour avoir un réseau en excellent état, afin d'éviter tout gaspillage et faire en sorte que les habitants de notre commune paient le moins cher possible.Pour cela, nous construisons actuellement un nouveau réservoir à Wormeldange-Haut. Les travaux devraient s'achever en 2009. Il remplacera trois réservoirs vétustes datant du début du 20e siècle. Il est prévu de construire deux autres en collaboration avec la commune de Flaxweiler. Nous venons également de réaliser une étude comparative entre nos achats et nos ventes d'eau qui porte sur 9 ans afin de détecter les fuites sur le réseau. Il faut savoir que les fuites représentent actuellement presque 20% de notre consommation totale. Afin de réduire nos pertes à un pourcentage acceptable situé aux environs de 5%, une entreprise spécialisée a été chargée avec la détection des fuites. Nous avons également équipé chaque bassin d'un compteur d'eau avec enregistreur de données. Ces enregistreurs sont en relation directe avec un projet de recherche en phase de développement sur initiative de notre commune.

Echo: Pourriez-vous entrer un peu plus dans le détail?

Jean Beining:

Il s'agit d'un projet pilote mené par le centre de recherches Henri Tudor et la commune de Wormeldange. Pour faire simple, il s'agit d'élaborer un système de gestion intelligente de l'eau. Il faut savoir que le temps de séjour de l'eau ne devrait pas dépasser deux jours dans les réservoirs et que tout dépassement de la capacité réservée génère une importante pénalité. La consommation d'eau varie fortement selon les moments et les saisons. Le problème se complique parce que nous disposons de plusieurs réservoirs. Nous avons donc besoin d'un système centralisé pour la gestion de l'eau potable. Sur initiative de notre service technique, une stratégie de contrôle a été définie et le CRP Henri Tudor a développé un simulateur de notre réseau de distribution d'eau potable. C'est là que les récepteurs enregistreurs prennent tout leur sens, car ils permettent d'établir des profils journaliers précis au quart d'heure près et d'alimenter donc le simulateur avec des données réelles. Le système nous permettra de régler la vanne d'alimentation des réservoirs afin d'avoir une alimentation la plus constante possible pour l'ensemble de notre réseau. Tout ceci nous permettra de fournir une eau de qualité et d'éviter également les pointes d'alimentation, fort couteuses à l'avenir. Bref les gens paieront le moins cher possible pour une qualité d'eau la meilleure possible.

Echo: Avez-vous d'autres projets en cours?

Jean Beining:

Toujours en parlant d'eau, mais usées cette fois ci, nous avons un grand projet de station d'épuration dans le cadre des communes de la Moselle inférieure. Le grand challenge sera de raccorder chaque commune à cette station d'épuration. Beaucoup de travaux d'infrastructure seront à réaliser dans les communes concernées.

Echo: Y a-t-il des projets de construction en cours dans votre commune?

Jean Beining:

Un lotissement va être construit à Machtum. Les travaux démarreront en mars. Un autre lotissement est en phase de PAP et un troisième a déjà été autorisé mais le promoteur tarde à démarrer. Notre population devrait donc logiquement augmenter dans les années à venir.

Echo: Disposez-vous des infrastructures scolaires nécessaires à votre développement?

Jean Beining:

Nous avons planifié l'expansion de notre centre scolaire avec l'agrandissement de l'école primaire et de la cour de récréation, la création d'une nouvelle gare de bus et la construction d'une maison relais. Ces travaux, pour un budget de 11 millions dont 7 à charge des communes, seront réalisés dans le cadre du syndicat scolaire avec la commune de Flaxweiler. Ce projet, qui démarrera en 2009, devrait nous assurer un certain confort pour les années à venir au niveau des infrastructures scolaires.

Echo: Qu'en est-il du trafic routier dans votre commune?

Jean Beining:

La circulation entre l'Allemagne et Wormeldange via le pont est un véritable problème, surtout aux heures de pointe. Entre les frontaliers et les camions, circuler à certaines heures est vraiment difficile. En dehors de ce problème, nous avons une excellente qualité de vie dans la commune de Wormeldange.

Echo: Quelques mots pour conclure?

Jean Beining:

Je conclurais sur quelques points qui participent à la qualité de vie dans notre commune. On fête chaque année le Riesling à Wormeldange, avec le «Riesling Open» où toutes les caves de la commune sont ouvertes. C'est durant cette fête que l'on intronise la «Reine du Riesling». Dans un autre ordre d'idées, notre commune, et plus précisément les localités Ahn et Ehnen, ont reçu chacune un prix dans le concours des villes et villages fleuris. Ces prix sont le résultat des efforts fournis par les citoyens et la commune afin d'embellir nos espaces de vie.

Maison Communale
95, rue Principale
5480 Wormeldange
Tél.: 760031-1
Fax: 768492
lundi 9h00 à 12h00 et 14h00 à 19h00
reste de la semaine 9h00 à 12h00
et 14h00 à 16h00
www.wormeldange.lu

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange