Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Laboratoires Réunis Entretien avec le Dr. Bernard Weber Imprimer Envoyer

Tags: Luxembourg

Magazine Echo 2011-2

008-011

008-011

008-011

008-011

008-011

008-011

008-011

008-011

008-011

008-011

008-011

008-011

Laboratoires Réunis Entretien avec le Dr. Bernard Weber

Echo:

Dr. Weber pourriez-vous présenter les LR en quelques mots à nos lecteurs ?

Dr. Bernard Weber :

Les Laboratoires Réunis sont spécialisés dans toutes les formes d’analyses biologiques et médicales et nous sommes depuis de nombreuses années parmi les deux plus grands laboratoires privés d’analyses médicales du pays. Nos services sont accessibles à travers tout le pays par un réseau de 34 centres de prélèvement. Toutes les analyses sont effectuées à notre siège situé à Junglinster dans le respect des normes de qualités internationales. Au Luxembourg, nous sommes le premier laboratoire à avoir obtenu l’accréditation ISO 15189. Cette norme ISO définit les critères de qualité ainsi que les compétences nécessaires à chaque étape, de la prise de l’échantillon à la transmission du résultat final au médecin. La qualité et l’innovation s’inscrivent parmi les exigences de notre société qui veille également à développer des partenariats avec nombre de laboratoires étrangers. En 2007, nous nous sommes distingués par l’obtention du prix national de la qualité avec la mention « sur la voie de l’excellence ». Dans l’optique du respect de l’homme et de la nature, nous disposons également d’un système d’élimination des déchets certifié écologique. Notre équipe de plus de 160 personnes est composée d’universitaires, de techniciens de laboratoire et d’infirmières qui sont tous engagés pour la qualité, la rapidité, la flexibilité et l’innovation. Nous garantissons une qualité élevée en matière d’hygiène, de santé et de sécurité sur tous les postes de travail. Notre système de gestion de la qualité se concentre notamment sur les besoins et les attentes des médecins et des patients.

Echo:

Vous investissez beaucoup dans la recherche, pouvez-vous nous préciser dans quel domaine plus spécialement ?

Dr. Bernard Weber :

Les Laboratoires Réunis ont créé un département « Recherche et Développement » (R&D) qui se compose d’une équipe de 15 scientifiques. Au cours des cinq dernières années, nos scientifiques ont développé des marqueurs phénotypiques et génotypiques spécifiques pour une approche intégrative des maladies environnementales et multifactorielles. Plus de 120 publications dans des revues scientifiques de premier plan (Medline indexée) sont à notre actif. Annuellement nous participons à plus de 15 présentations dans des congrès internationaux et workshops de médecine préventive et de diagnostic des maladies infectieuses. Au niveau de la recherche, les Laboratoires Réunis participent à de nombreuses études scientifiques et évaluations cliniques et nous sommes le leader national en matière de diagnostic moléculaire et de médecine personnalisée. La médecine personnalisée constitue une avancée majeure dans la prévention primaire puisqu’elle va permettre d’adapter la prévention au contexte personnel de chaque patient. Chaque être humain réagit de façon tout à fait individuelle à son environnement, à l’alimentation, aux substances toxiques, aux agents infectieux, au stress physique et émotionnel et aux médicaments. Nous avons développé récemment des biomarqueurs pour la pharmacogénomique et la nutrigénomique et nous recevons des échantillons de la plupart des pays du monde.

Echo:

Les LR sont connus pour être innovateurs dans le domaine de la médecine préventive …

Dr. Bernard Weber :

Les LR ont créé un département de biologie moléculaire qui développe des analyses de génétique prédictive, maillon essentiel de la médecine personnalisée, permettant d’adapter la prévention au contexte personnel de chaque patient. Bien que la génétique préventive en soit à ses débuts, des données récentes d’études cliniques permettent non seulement d’identifier les variations génétiques en cause, mais offrent également la possibilité d’évaluer le risque relatif de développer un certain type de maladies multifactorielles, telles que l’ostéoporose, les maladies neurodégénératives ou les maladies cardiovasculaires de même qu’un nombre de cancers. Le plus important est qu’elles nous donnent la possibilité de changer, de façon individuelle, notre mode de vie et notre alimentation, sur base des résultats issus des interactions entre gènes et environnement. La modification du mode de vie et des habitudes alimentaires permet de réduire de façon significative, la susceptibilité individuelle à développer des maladies multifactorielles, causes majeures de décès et qui ont un impact sur notre espérance de vie. Nous avons la possibilité de déterminer plus de 300 marqueurs génétiques analysant des gènes intervenant dans l’assimilation des aliments (nutrigénétique), dans la détoxification (écogénétique) et dans le métabolisme des médicaments (pharmacogénétique). Ces marqueurs biologiques déterminent p.ex. pourquoi une personne a une intolérance au lactose, ou a une susceptibilité plus élevée aux thromboses ou pourquoi un individu supporte mieux ou moins bien un médicament qu’une autre personne.

Echo:

Pourriez-vous nous parler plus en détail de la nutrigénétique et de la pharmacogénétique ?

Dr. Bernard Weber :

La nutrigénétique est l’étude de l’influence des variations génétiques sur l’absorption, le métabolisme ou l’élimination des nutriments. Par exemple le poids d’un individu varie en fonction d’une multitude de paramètres : gènes, métabolisme, environnement, style de vie, culture, etc. De nombreux paramètres sont soumis à notre comportement, nos habitudes, mais d’autres tels que notre bagage génétique par exemple nous échappent. Les facteurs génétiques exercent une action prépondérante au niveau de la dépense énergétique, du contrôle de l’appétit, de la fonction métabolique notamment. Il en ressort qu’une bonne connaissance de notre potentiel génétique, et par conséquent de notre métabolisme personnel, sera dès lors importante pour gérer notre poids corporel. Les tests nutrigénétiques fournissent dans ce contexte les informations relatives aux gènes impliqués dans la gestion du poids ainsi que des recommandations utiles en matière d’alimentation et de mode de vie qui complètent les résultats génétiques et orientent vers le meilleur moyen d’améliorer sa santé. La pharmacogénétique fait partie de la génétique préventive, elle ne se limite pas seulement à prédire une réponse à un traitement, c’est-à dire à déterminer son efficacité, mais également à évaluer le risque relatif d’effets secondaires individuels pour des médicaments dont le métabolisme est influencé par des variations génétiques. Les analyses pharmacogénétiques informent sur les capacités individuelles de métabolisation d’un médicament donné, permettant ainsi au médecin de choisir le traitement et le dosage le plus approprié afin d‘éviter au maximum des échecs thérapeutiques ou des effets secondaires majeurs. Le résultat permet ainsi de donner une recommandation personnalisée adaptée à une personne en fonction de son profil génétique spécifique.

Echo:

Sur quel type de prélèvement sont effectués ces tests ?

Dr. Bernard Weber :

Vu que nous parlons de tests génétiques, nous avons besoin de cellules contenant l’ADN. L’analyse peut donc se faire soit sur de la salive, un frottis buccal ou bien un prélèvement sanguin. L’ADN est isolé et par une technique spécifique de polymérisation en chaîne on pourra analyser les différents marqueurs génétiques. Cette analyse est effectuée une fois dans la vie, étant donné que le génome ne varie pas au courant de sa vie.

Echo:

Au niveau de la médecine environnementale, les Laboratoires Réunis font-ils des analyses spécifiques ?

Dr. Bernard Weber :

Nos tests spéciaux dans ce domaine sont des tests d’identification de champignons et de moisissures dans l‘environnement du patient en collaboration avec l’Association Luxembourgeoise de la Médecine de l’Environnement (ALMEN) et le Ministère de la Santé. Nous proposons également des profils génétiques basés sur les capacités de détoxification individuelles, des tests de l’évaluation du stress oxydatif et des capacités antioxydantes du corps humain. L’analyse de la flore physiologique intestinale permettant une évaluation globale de l’écologie et de l’immunité intestinale est également disponible de même qu’un test pour l’identification des intolérances alimentaires de type III (ImuPro300). Pour identifier des allergies aux métaux lourds nous proposons le test MELISA.

Echo:

Les LR sont particulièrement spécialisés dans le domaine du diagnostic moléculaire…

Dr. Bernard Weber :

Le diagnostic moléculaire des maladies infectieuses est un autre pôle de compétences des Laboratoires Réunis. Grâce à une collaboration avec le West of Scotland Virology Specialist Center de Glasgow et la société luxembourgeoise Fast-track Diagnostics, les Laboratoires Réunis sont en mesure d’effectuer un diagnostic rapide d’infections à virus, bactéries, parasites et levures/moisissures à l’aide d’un procédé appelé polymérisation en chaîne en temps réel (Real-Time PCR). L’aspect unique de cette méthode est la détection en multiplex, c’est-à-dire de plusieurs agents infectieux en une seule réaction, de plus cette méthode apporte un gain de temps considé- rable pour mettre en évidence les infections bactériennes, virales ou bien des infections dues à des moisissures. Les procédures de culture classique mettent 24 à 72 heures pour détecter des infections bactériennes et jusqu’à plusieurs semaines pour déceler des levures ou moisissures. Nos nouveaux tests sont regroupés en profils diagnostiques sur la base des symptômes ou des signes cliniques comme par exemple: • Gastroentérites d’origine virale/bactérienne ou parasitaire

- Infections des voies respiratoires

- Infections oculaires

- Perturbations du système immunitaire

- Maladies hépatiques

Echo:

Est-ce que vous développez des partenariats et coopérations nationales et internationales ?

Dr. Bernard Weber :

Les Laboratoires Réunis contribuent activement à la recherche appliquée aux études cliniques dans le domaine de la microbiologie en collaboration avec les universités de Francfort et de Glasgow ainsi que dans la recherche génétique avec l’université de HomburgSaar etdes laboratoires privés en Allemagne et en Espagne. Nos collaborations pour les études cliniques, la recherche et le développement sont régulières avec des sociétés internationales spécialisées dans le diagnostic in-vitro. Les Laboratoires Réunis coopèrent au Luxembourg avec le CRPSanté(cardiologie), le Laboratoire National de Santé, le Laboratoire Luxembourgeois de Contrôle Sanitaire (LLuCS) (www.llucs.lu), l’Association Luxembourgeoise de la Médecine de l’Environnement (ALMEN), le Ministère de la Santé et les « Advanced Biological Laboratories » (ABL) exemple: Coopérations avec le CRPsanté concernant l’étude de l’influence du resvératrol sur l’artériosclérose. Coopération avec le Laboratoire de Recherche sur le Cancer et les Maladies du Sang pour une étude sur les marqueurs pour le cancer du côlon.

Echo:

Vous attachez également beaucoup d’importance à la formation continue…

Dr. Bernard Weber :

La formation continue est favorisée chez Laboratoires Réunis aussi bien en interne qu’en externe. Le personnel du laboratoire bénéficie régulièrement d’une formation professionnelle continue mais les Laboratoires Réunis proposent également des formations continues aux médecins et aux différents acteurs du système de santé. Nous organisons régulièrement des conférences (Forums Réunis) sur des sujets importants de diagnostic et d’actualité médicale où nous privilégions la discussion et l’échange de connaissances.

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange