Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Remich - La perle de la Moselle Imprimer Envoyer

Tags: Bourgmestre | Remich

Magazine Echo 2008-5

Echo: Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs?

Jeannot Belling:

Remich

 

Remich

 

Remich

 

Remich

Ancien nageur de compétition, je suis membre du conseil communal de Remich depuis 27 ans et bourgmestre depuis 13 ans. Je suis marié et père de deux fils. Membre du DP, je suis réputé pour être un pur libéral et un véritable libre penseur. J'ai occupé un siège de député à la Chambre des Députés pendant 5 ans.

Echo: Quelle est la spécificité de Remich?

Jeannot Belling:

Remich est la plus petite ville du pays, même si notre population est de 3.500 habitants. Le 15 août 2006, notre piscine a accueilli 6.300 personnes et le marché aux puces de Bacchus accueille au moins 15.000 personnes. Chaque dimanche, notre population triple. Nous avons beaucoup de touristes luxembourgeois à Remich, de gens du Sud et du Centre qui viennent profiter de la Moselle et de nos infrastructures touristiques.

Echo: Quels sont vos grands domaines d'investissement?

Jeannot Belling:

On investit principalement dans deux domaines: le bien-être de la population, les écoles et dans les infrastructures touristiques. Nous venons d'ailleurs de terminer notre nouveau Plan d'Aménagement Général, qui a été réalisé dans le cadre de l'IVL. Au niveau du bien-être de la population, il y a d'abord tout ce qui concerne les infrastructures souterraines, qui comme leur nom l'indique, sont invisibles. Ainsi, lorsque l'on investit 100 millions dans les rues et les infrastructures souterraines, seuls 10 sont visibles.

Echo: Ce qui n'est pas le cas des écoles

Jeannot Belling:

Au niveau des écoles, nous avons réalisé des efforts très importants les dernières années. Ainsi, l'ancien lycée a été entièrement rénové, tout comme l'école communale. Tous ces bâtiments ont bénéficié d'importants investissements afin de réduire leur consommation d'énergie. Toutes nos écoles sont informatisées et reliées en réseau. Avec notre maison relais, nous accueillons les enfants du primaire et du préscolaire de 7h à 19h. Dans la seule maison relais, nous employons une éducatrice graduée, une éducatrice diplômée et un éducateur diplômé. Notre structure d'accueil compte 4 employés, ce qui fait 7 personnes en tout. Les repas de la nouvelle cantine viennent de la maison Saint-Joseph.

Echo: Ce type d'infrastructures répond-il aux besoins actuels de la population?

Jeannot Belling:

Malheureusement, Remich devient une ville dortoir, avec tout ce que cela implique comme problématiques, tant au niveau du transport que de la garde des enfants. Nous avons aussi beaucoup investi les derniers temps dans le bien-être des adolescents, rattrapant ainsi notre retard. Ainsi, nous sommes en train de réaliser un centre régional pour les jeunes sur le site de l'ancienne patinoire. Nous allons créer un terrain de Beach volley et un terrain de Beach soccer. Nous avons inauguré il y a 3 mois un terrain de football pour ceux qui ne font pas partie du club, ainsi qu'un terrain de volley, à coté desquels nous allons construire un skate parc. Nos jeunes disposeront ainsi, dans un rayon de 100 mètres, de la piscine, du Beach soccer et volley, d'un terrain de défoulement et d'un skate parc.

Echo: La piscine est aussi un projet d'envergure

Jeannot Belling:

La rénovation de la piscine est un projet de 6,7 millions d'euros. Il s'inscrit autant dans le volet bien-être de la population que dans le volet tourisme, car notre piscine attire des gens de partout aux alentours.

Echo: Le tourisme est très important à Remich

Jeannot Belling:

Notre commune est aussi appelée « La perle de la Moselle », cela veut tout dire. Notre syndicat d'initiative est très dynamique à ce niveau. En aval de notre golf miniature tout neuf, nous allons construire une piste avec des voitures électriques pour les enfants. Nous refaisons aussi au fur et à mesure nos différentes aires de jeux. Nous avons aussi une nouvelle aire de jeux près des terrains de tennis, eux aussi touts neufs.

Echo: Qu'en est-il des différents évènements à venir?

Jeannot Belling:

Nous allons probablement monter une patinoire provisoire sur la place en décembre 2009. Le marché de noël sera ainsi tout autour de cette patinoire. Si c'est possible, nous aurons même des sculptures sur glace. Notre ville est très animée, avec une trentaine de marchés par an, de nombreux concerts… Nous avons d'un côté enlevé 205 emplacements de parking pour faire une place avec des terrasses et des arbres taillés en parasols, tout en créant d'un autre côté 380 nouveaux espaces de parking sur l'ancien site du camping.

Echo: Quelques mots pour conclure?

Jeannot Belling:

Je terminerais par quelques projets en vrac, comme la réfection de la mairie. Nous prévoyons aussi de construire un corps de sapeurs pompiers ensemble avec les commune de Bous et Stadtbredimus. Nous allons également nous raccorder à la station d'épuration qui est en train d'être réalisée à Bech en Allemagne. Je dirais en guise de conclusion que nous avons doté Remich de tout ce qu'il faut pour affronter l'avenir.Aujourd'hui, la vie à Remich est agréable, même si comme partout, les gens ne prennent plus le temps de vivre. Les enfants sont en garde de 7 h à 19 h et les deux parents travaillent toute la journée. Le temps où tout le monde se retrouvait autour d'un verre est quasi terminé. A Remich, les gens disposent de tous les loisirs possibles, les plus simples comme la promenade ou la pêche étant d'ailleurs souvent les meilleurs

Ville de Remich
Hôtel de Ville
Place de la Résistance
Tél.: 23 69 21
Fax: 23 69 22-27
Adresse postale:
B.P. 9 • L-5501 Remich
www.remich.lu

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange