Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Commune d'Echternach Entretien avec Théo Thiry bourgmestre Imprimer Envoyer

Tags: Bourgmestre | Echternach

Magazine Echo 2010-2

34_37_echternach

34_37_echternach

34_37_echternach

34_37_echternach

34_37_echternach

34_37_echternach

34_37_echternach

34_37_echternach

34_37_echternach

34_37_echternach

34_37_echternach

34_37_echternach

Commune d'Echternach Entretien avec Théo Thiry bourgmestre

Echternach a été fondée en 698 par le moine irlandais Willibrord. Elle est située à l'entrée de la Petite Suisse luxembourgeoise, dans le creux d'un méandre de la Sûre, près du Mullerthal et dans le parc naturel germanoluxembourgeois. Ville touristique par excellence, on se laissera séduire par son Eglise paroissiale, la croix de justice, l'enceinte médiévale et ses sept tours, le pavillon Rococo ou le nouveau Trifolion, qui ajouté au festival international de musique classique, fait d'Echternach un lieu privilégié pour tous les mélomanes. Le centre récréatif d'Echternach comprend un lac de 30 ha et des infrastructures de loisirs de haut niveau, dont deux campings de première catégorie.

Rencontre avec Theo Thiry, bourgmestre d'Echternach:

Echo:

Vous êtes encore un jeune bourgmestre, quel est donc votre avis sur cette fonction?

Théo Thiry:

Il y a, dans la fonction de bourgmestre, beaucoup de points agréables, et d'autres points un peu plus difficiles. Ce qui est agréable c'est le contact avec les gens, le fait d'être au plus près de leurs préoccupations quotidiennes. Cet aspect existe aussi dans mon métier de pharmacien. Sauf que le bourgmestre intervient dans tout un tas de domaines différents: urbanisme, terrains, infrastructures, éducation, culture, etc. On sollicite un bourgmestre pour toutes sortes de problèmes. Parfois, c'est assez compliqué, notamment au niveau des constructions car nous avons beaucoup de vieilles maisons à Echternach qui doivent se conformer au règlement sur les bâtisses.

Echo:

Comment avancent les tra- vaux sur le PAG?

Théo Thiry:

Nous avons engagé un bureau d'étude pour élaborer notre nouveau PAG d'ici 2011. Les grandes lignes sont à définir: les futurs lotissements, l'emplace- ment des écoles, des zones de loisirs, des zones industrielles, etc. C'est un travail très important car il détermine le développement futur de la ville.

Echo:

Avez-vous signé le pacte logement?

Théo Thiry:

Nous avons signé le pacte logement, ce qui induit qu'Echternach devra connaître une certaine croissance dans les années à venir. Si aujourd'hui nous n'avons pas de problème de place au niveau des écoles, il faudra réfléchir et préparer une nouvelle école primaire pour accompagner notre développement démographique.

Echo:

Combien d'habitant compte Echternach?

Théo Thiry:

Notre commune compte 5.500 habitants. Il nous reste encore pas mal de surfaces constructibles et les possibilités de développement sont nombreuses.

Echo:

Le chèque service a-t-il fait augmenter les demandes en ce qui concerne l'accueil des enfants?

Théo Thiry:

Le chèque service a fait augmenter les demandes pour la maison relais. Pour l'instant nous disposons d'infrastructures suffisantes mais si la demande continuait de croitre il faudrait que nous installions à court terme un container pour accueillir les enfants.

Echo:

Avez-vous d'autres pro- jets à venir?

Théo Thiry:

Il faudra, comme dit précédemment, agrandir à moyen terme l'école primaire et la maison relais. Sinon, nous disposons d'infrastructures sportives assez grandes mais qui demandent à être rénovées à fond. Notre centre sportif a une autorisation de l'ITM jusqu'en juillet 2012. Ensuite, une rénovation d'un coût de 8 millions d'euros devra être effectuée. En attendant, nous devrons trouver une solution intermédiaire pour nos clubs sportifs.

Echo:

Parlons un peu de tou- risme...

Théo Thiry:

Echternach est une ville touristique par excellence. Coté culture, nous avons un très beau centre historique. Le Trifolion a vraiment su trouver sa place et se faire accepter par les habitants. A noter qu'il peut être loué pour des congrès ou des fêtes. Nous avons aussi un festival de musique classique et de nombreuses manifestations. Le sport n'est pas en reste avec le triathlon, le marathon, sans compter le «ballon tro- phy» qui accueille chaque année 30 équipes d'une dizaine de pays. Niveau loisirs, notre lac est un centre récréatif de premier ordre. Nous sommes de plus situés juste à côté de la petite Suisse luxembourgeoise. Echternach est aussi et surtout connue pour la procession dansante du mardi de pentecôte. Ajoutez à cela une offre adaptée en hôtels et restaurants, ce qui permet à tout le monde de se sentir bien à Echternach.

Echo:

Quelques mots sur les finances communales pour conclure?

Théo Thiry:

Une grande partie du budget communal est absorbée par le Trifolion. Il nous faut maintenant gérer notre budget en bon père de famille afin de retrouver d'ici quelques années l'équilibre financier. En attendant, nous limitons nos projets à l'indispensable et nous recherchons des sponsors pour aménager la place devant le Trifolion, afin que ce bijou architectural ait un écrin à sa hauteur

Administration Communale d'Echternach
Hôtel de Ville
2, Place du Marché • L-6401 Echternach
B.P. 22 • L-6401 Echternach
Tél.: 729 222-1 • Fax: 729 222-51
www.echternach.lu

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange