Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Rumelange - Entretien avec Will Hoffmann bourgmestre Imprimer Envoyer

Tags: Bourgmestre | Rumelange

Magazine Echo 2009-1

rumelange

 

rumelange

 

rumelange

 

rumelange

Rumelange - Entretien avec Will Hoffmann bourgmestre

Situation paradoxale que celle de Rumelange. Avec 684 hectares, soit 0,26% de la surface totale du pays, c’est la troisième plus petite commune du Luxembourg. Pourtant, avec 4.900 habitants, elle représente plus d’1% de la population du pays. Autrement dit, les possibilités d’extension de Rumelange sont aujourd'hui limitées. Rencontre avec Will Hoffmann, bourgmestre.

Echo: Avez-vous encore des possibilités d'extension à Rumelange?

Will Hoffmann:

Nos possibilités sont certes limitées, mais suffisantes pour avoir pu signer le pacte logement qui nous engage à une croissance démographique de 15 % en 10 ans. La commune est propriétaire du dernier grand terrain à bâtir sur lequel il est prévu dans le cadre du pacte logement de construire une nouvelle cité.

Echo: Avez-vous les infrastructures scolaires adéquates pour supporter l'accroissement démographique à venir?

Will Hoffmann:

Nos installations sont pour l'instant suffisantes mais nous nous préparons d'ores et déjà pour l'avenir. Ainsi, des plans pour l'agrandissement de l'école primaire sont en cours d'élaboration. Si tout va bien, les travaux devraient débuter l'an prochain. L'école primaire comptera ainsi 12 salles de classe supplémentaires. Au niveau parascolaire, notre nouvelle maison relais ouvrira le 15 mars. Elle a une capacité de 180 enfants et a coûtera 4,3 millions d'euros.

Echo: Des travaux concernant les infrastructures souterraines sont-elles à l'ordre du jour?

Will Hoffmann:

La route d'Esch va être entièrement refaite. Sont compris dans ces travaux toutes les canalisations, dont un double système pour l'évacuation des eaux usées et des eaux propres. Ce projet, qui s'étendra sur 3 ans, coûtera à la commune environ 3 millions d'euros.

Echo: Qu'en est-il de la dette publique de Rumelange?

Will Hoffmann:

Nous n'avons jamais été riches et avons toujours géré nos dépenses en bon père de famille. Notre dette s'élève à approximativement 10 millions d'euros et nous sommes capables de la rembourser. D'ailleurs, si l'on met en rapport notre dette au fait que Rumelange est propriétaire de 35% de la surface de la commune, on peut dire que Rumelange est riche mais sans argent dans ses caisses.

Echo: La circulation routière pose-t-elle problème à Rumelange?

Will Hoffmann:

Comme dans toutes les communes frontalières, le trafic routier est un véritable problème à Rumelange. Nous avons déjà construit un grand parking rue des Martyrs et nous cherchons maintenant des solutions pour ralentir la vitesse en ville. Dans le cadre du pacte logement, nous étudions la possibilité de construire à côté de la mairie un parking souterrain.

Echo: Comment se compose la population de Rumelange?

Will Hoffmann:

49 nationalités différentes vivent à Rumelange et nous comptons 43% de non-luxembourgeois, dont 23% de portugais et 12% de personnes originaires d'ex- Yougoslavie. Rumelange a des habitants de toutes catégories socioprofessionnelles. Nous sommes bien pourvus au niveau des écoles, maison relais, maisons pour jeunes, maisons de retraite. Bref, nous avons tout ce qu'il faut pour bien vivre à Rumelange.

Echo: Y a-t-il des aspects méconnus de Rumelange?

Will Hoffmann:

Il faut savoir que Rumelange est une ville dense mais verte. Nous avons de belles places, des arbres, un parc de 20 hectares, et la nature environnante est superbe. Au niveau du tourisme, notre Musée National des Mines de Fer, présent depuis mai 1973, attire chaque année de nombreux visiteurs. Ce musée est très important car il montre à la génération actuelle que la richesse de notre pays vient du travail dur de leurs parents et grands-parents.

Echo: Quelques mots pour conclure?

Will Hoffmann:

Dans le cadre de la mobilité, nous allons mettre en place un «Ruffbus», un genre de taxibus qui servira surtout aux personnes âgées. Je dois d'ailleurs dire que nous sommes très bien desservis à Rumelange par les transports en commun, que ce soit les CFL ou le TICE. Pour conclure, je dirais qu'à Rumelange, tout est réuni pour avoir une bonne qualité de vie

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange