Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Steinfort - Yves Cruchten, en charge des relations publiques dans la commune Imprimer Envoyer

Tags: Steinfort

Magazine Echo 2008-6

Steinfort

 

Steinfort

 

Steinfort

 

Steinfort

 

 

Steinfort

 

 

Steinfort

Les relations publiques dans les communes luxembourgeoises

De plus en plus de communes se dotent d’un service spécifique pour la communication avec leurs administrés. Ces services des « relations publiques » font partie intégrante du secrétariat communal. Afin de mieux connaître ces services, nous avons rencontré Yves Cruchten, en charge des relations publiques dans la commune de Steinfort.

Echo: Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?

Yves Cruchten

J’ai intégré les services communaux de la commune de Steinfort il y a près de quinze ans où j’ai à tour de rôle intégré le secrétariat communal, puis le Bureau de la Population et de l’Etat Civil. Aujourd’hui je suis en charge des relations publiques.

Echo:

Yves Cruchten

Pour décrire les relations publiques, il faudrait d’abord dire ce qu’elles ne sont pas : Ce n’est ni de la publicité, ni de la promotion des élus, ni des réclames. En fait, les relations publiques, c’est la collecte et la diffusion d’informations et de renseignements sur les politiques, les services et les activités de la commune. Elles ont pour objectif principal d’informer au mieux les citoyens d’une façon compréhensible en utilisant les différents médias disponibles.

Echo: De quoi est né le besoin de créer un tel service dans une commune ?

Yves Cruchten

Nous vivons dans un monde où d’aucuns prétendent qu’il est surchargé d’informations. Les gens ont la possibilité de s’informer via une multitude de médias: journaux, télé, radio, internet, dépliants, brochures, conférences etc. Ce flot constant d’informations pose le problème d’une certaine surcharge d’informations. C'est-à-dire que l’essentiel risque de se perdre dans la masse. L’accroissement des missions et prestations des communes de ces dernières années est considérable: Il y a quinze ans, la commune de Steinfort comptait 3.500 habitants et six employés communaux. Aujourd’hui il y a 4.500 habitants et 11 employés. En même temps, les prestations offertes par la commune ont quintuplé. Ainsi, la commune fait crèche, école, maison des jeunes, centre pour personnes âgées, service écologique, etc. Une commune est aujourd’hui prestataire d’une centaine de services. Cet accroissement énorme entraine un travail de communication vis-à-vis de la population. Il incombe au service des relations publiques de s’assurer que les citoyens soient bien informés sur ce que fait et ce que ne fait pas la commune.

Echo: Comment ce travail de communication se matérialise-t-il ?

Yves Cruchten

Nous élaborons par exemple en ce moment un guide du citoyen qui sera un peu l’annuaire de tout ce que propose la commune. Ce guide sera très important non seulement pour les primo arrivants, mais aussi pour l’ensemble des habitants. Ce type de guide, qui sortira l’an prochain, se généralisera probablement dans les années à venir. Steinfort a toujours été à l’avant-garde au niveau des services au citoyen. Nous avons ainsi été parmi les premiers à se doter d’un site internet. Depuis 9 ans, les citoyens de Steinfort peuvent accomplir certaines démarches administratives via notre site internet. Nous ne sommes pas encore intégrés au « guichet unique » de l’Etat mais nul doute qu’un jour ou l’autre l’administration en ligne s’étendra aux communes.

Echo: Est-ce aussi vous qui vous occupez du magazine de la commune ?

Yves Cruchten

Tout à fait c’est la pièce maitresse en matière de communication. Ce magazine sort au moins 6 fois par an et informe sur l’actualité politique et culturelle de la commune. De plus, des numéros spéciaux sont consacrés à l’enseignement et à l’environnement. A cet effet, j’assiste aux réunions du conseil communal et j’en rends compte avec le langage le plus compréhensible possible dans notre magazine. Il faut dire que les comptes rendus officiels sont rédigés dans un langage assez technique incompréhensible pour les non initiés. Communiquer, c’est aussi expliquer et faire passer les informations de façon claire et intelligible.

Echo:

Yves Cruchten

Nos grands événements annuels sont le festival de théâtre luxembourgeois, un grand marché de Noël, l’un des plus beaux du pays, et « En Dag um Weier », une journée au lac, organisée par le club de pêche et qui accueille chaque année quelque 1.500 visiteurs. Pour ces manifestations, la commune offre un cadre aux associations locales qui les organisent. Le travail des relations publiques consiste à collaborer à l’organisation et d’en faire la promotion.

Echo: Avez-vous encore d’autres fonctions ?

Yves Cruchten

Je m’occupe aussi des relations avec la presse ainsi que de l’acceptation des réclamations et doléances des citoyens. Cela dit, il y a une permanence du collège échevinal tous les samedis matins et les gens en profitent pour y présenter directement leurs doléances.

Echo: Quel est l’état d’esprit qui règne au sein de l’équipe communale ?

Yves Cruchten

L’état d’esprit est excellent. Nous essayons d’accompagner les citoyens dans leurs démarches administratives même pour ce qui n’est pas directement de notre ressort. Nous avons adopté le principe que quelque part, les communes sont un peu les bras prolongé de l’Etat du fait de leur proximité avec les citoyens.

Echo: Comment définiriez-vous Steinfort en quelques mots ?

Yves Cruchten

Steinfort est une commune très dynamique, l’une des rare, aussi à posséder son propre réseau électrique. Il y a tout ce qu’il faut à Steinfort : une piscine, deux centres culturels, des infrastructures sportives, un hôpital, des restaurants, un hôtel, un camping, etc. Notre commune participe d’ailleurs à la promotion de la région dans le cadre d’un programme « Leader Äischdall+ ». Ce programme englobe la promotion du tourisme, des produits régionaux, etc. Nous avons aussi un « centre nature et forêt », aménagé dans une partie de l’ancienne usine.

Echo: Quelques mots pour conclure ?

Yves Cruchten

Les gens ont l’habitude d’aller se détendre le dimanche au bord de la Moselle. Ils peuvent aussi visiter le Canton de Capellen et pourquoi pas venir à Steinfort, qui est l’entrée de la Vallée des 7 châteaux. Il y a ici de superbes sentiers pédestres, une nature intacte avec de grandes forêts, une piste cyclable bien entretenue et de nombreuses choses à découvrir. La région a beaucoup à offrir aux visiteurs, mais là aussi, parce que mal connu, un travail de promotion s’impose.

Administration communale de Steinfort

4, square Patton
B.P. 42
L-8401 Steinfort
www.steinfort.lu

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange