Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Valorlux - Entretien avec Ernest Boever, directeur général. Imprimer Envoyer
Magazine Architecture & Bâtiment 2010-104

28_29_valorlux

28_29_valorlux

28_29_valorlux

28_29_valorlux

28_29_valorlux

28_29_valorlux

28_29_valorlux

28_29_valorlux

Entretien avec Ernest Boever, directeur général.

Architecture & Bâtiment:

Vous désiriez nous parler du tri dans les résidences...

Ernest Boever:

Énonçons d'abord la situation de départ: dans les appartements, les gens ont la plupart du temps peu de place et évacuent ainsi le plus vite possible leur sac bleu. Une fois le sac bleu dans le local poubelle,il faut le sortir pour la collecte. Ce service n'est malheureusement pas souvent offert gratuitement par le gérant. Du coup, l'effort de tri est annihilé. Nous travaillons en collaboration avec le GSPL (Groupement des Syndics Professionnels du G.D. du Luxembourg), présidé par Sidney Schamburger, qui conseille aux habitants des résidences de garder le sac bleu dans leur appartement et de le sortir devant l'immeuble la veille de la collecte. C'est la solution la plus efficace et la plus économique. Dans de nombreux immeubles, la sortie des sacs bleus du local des poubelles est un service complémentaire payant proposé par le syndic.Toutes les solutions sont envisageables mais il faut absolument sensibiliser les gestionnaires d'immeubles et les habitants à cette problématique.

Architecture & Bâtiment:

Que se passe-t-il avec le sac bleu?

Ernest Boever:

Le contenu des sacs bleus est entièrement valorisé.Les sacs sont transportés au centre de tri, chez Hein à Bech-Kleinmacher. Là, le contenu des sacs bleus est trié en six fractions qui sont ensuite recyclées: emballages en acier, bouteilles en PET transparent, bouteilles en PET vert et bleu foncé, cartons à boissons, emballages en aluminium, bouteilles et fla- cons en PEHD.La septième fraction,les résidus de tri, subira une valorisation énergétique.

Le centre de tri doit respecter plusieurs cahiers des charges stricts,établis avec les recycleurs afin que le recyclage soit fait de façon optimale. Si, pour l'instant, on fait par exemple des pull-overs à partir des bouteilles en PET transparent, on en fera bientôt de nouvelles bouteilles. La boucle sera ainsi fermée.

Architecture & Bâtiment:

Pourrions-nous, pour conclure, dresser un bilan de l'action de Valorlux depuis sa création?

Ernest Boever:

Entre 1997 et 2008, Valorlux a contribué au recyclage de 12.700 tonnes de PET (±400.000.000 de bouteilles transparentes pour boissons), 3.200 tonnes de PEHD (p. ex. flacons shampoing...), ce qui a permis une économie de 2 millions de mètres cubes d'eau, soit la consommation annuelle d’une ville comme Esch-sur- Alzette, et de 1,7 milliards de KWh, soit l'équivalent de 2 années de consommation électrique de la ville de Luxembourg avec 90.000 habitants.

A côté de ces économies d'énergie et d'eau,il y a aussi une grande économie de matière première qui est réalisée. Ce pour dire, que trier est vraiment important, qu'il en va de l'avenir de notre planète et que chaque effort individuel est important.

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange