Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Entretien avec Claude Wiseler, Ministre du Développement durable et des Infrastructures Imprimer Envoyer
Magazine Architecture & Bâtiment 2010-104

4_5_wiseler

Entretien avec Claude Wiseler, Ministre du Développement durable et des Infrastructures

Architecture & Bâtiment:

Comment vous sentez-vous six mois après la création de votre nouveau Ministère?

Claude Wiseler:

Je me sens très bien. Il est indéniable que regrouper quatre départements ministériels en un seul Ministère est un travail considérable, mais cela fait sens.L'objectif est de réaliser des synergies, de faire que des Ministères qui auparavant travaillaient en parallèle travaillent, non plus l'un à côté de l'autre,mais ensemble.Prenons l'exemple d'une procédure d'autorisation. Elle dépendait auparavant tantôt du Ministère des Transports, tantôt du Ministère des Travaux Publics,puis était soumise au Ministère de l'Environnement. L'intégration du Ministère de l'Environnement permet de tenir compte des demandes de ce département dès le début de la procédure et de faire avancer les projets de façon plus logique et cohérente. Dans le même ordre d'idées, il était logique de regrouper les Transports et les Travaux Publics, afin d'assurer un développement cohérent des projets de développement des transports en commun par exemple. Cette réorganisation structurelle a induit certains changements dans nos habitudes au sein des Ministères mais nous avançons dans le bon sens et nous disposerons bientôt d'une mécanique bien huilée.

Architecture & Bâtiment:

L'augmentation des responsabilités qui incombent à votre Ministère estelle proportionnelle à une augmentation de moyens, tant au niveau du personnel que du budget?

Claude Wiseler:

Nous avons la chance, dans nos différents ministères,de pouvoir compter sur un personnel compétent et de disposer d'instruments performants. A nous de bien utiliser nos atouts pour devenir une grande entité qui travaille dans un même but, avec une même vision.Il semble évident que la logique de l'aménagement du territoire soit intégrée par ceux qui exécutent et gèrent ce qui a été planifié.Tout est aujourd'hui dans une seule main,ce qui induit une certaine cohérence dans l'aménagement du territoire et devrait permettre d'éviter certains blocages.

Architecture & Bâtiment:

N'êtes-vous pas du coup,dans certains dossiers, juge et parti?

Claude Wiseler:

Il y a toujours eu,dans un certain nombre de dossiers,des frictions. Avant, s'il y avait friction entre le Ministère des Travaux Publics et le Ministère de l'Environnement, chacun s'en tenait à sa mission et le dossier risquait d'être bloqué. Aujourd'hui, il va falloir trancher. Dans un sens ou dans l'autre, une décision sera prise. Nous adopterons une culture de l'équilibre. Marco Schank et moi-même avons défini des principes généraux afin que chacun puisse comprendre le pourquoi de nos décisions Dans le Plan Sectoriel Transport par exemple,nous sommes en train de faire réaliser une analyse environnementale, puis nous allons établir des priorités qui tiennent compte tant des besoins que des possibilités environnementales.

Architecture & Bâtiment:

Par rapport à l'idée que vous pouviez avoir à la création de ce Ministère,y a-t-il des adaptations qui ont été plus faciles que prévues et d'autres,au contraire, plus difficiles?

Claude Wiseler:

Une phase d'adaptation n'est jamais une phase reposante, d'autant que nous avons de gros dossiers en cours. Nous avons ainsi bouclé le budget 2010 et nous préparons aux futures discussions sur les équilibres budgétaires pour 2011 et 2012, en tenant compte de toutes les contraintes financières actuelles et futures.Nous devrons ainsi tenir un difficile équilibre entre un plan de conjoncture qui fait que nous dépensons beaucoup en 2009 et 2010 pour faire vivre nos entreprises, et un nécessaire retour à l'équilibre en 2011-2012. Ce sera d'autant plus compliqué que nombre de grands chantiers s'étendent sur bien plus de deux années.

Architecture & Bâtiment:

Quel est votre sentiment suite au somment de Copenhague?

Claude Wiseler:

On ne peut que regretter qu'aucun accord contraignant n'ait été signé. Il y a cependant une véritable prise de conscience du public quant aux enjeux climatiques. C'est donc le moment d'engager un certain nombre d'actions dans ce domaine, avec des mesures contrai gnantes et des mesures incitatives. Il faut maintenant élaborer un paquet global dont la finalité soit bien claire: réduire nos émissions de CO2. Ceci contribuera également dans les années à venir à augmenter notre autonomie énergétique.

Architecture & Bâtiment:

Y a-t-il,pour conclure,un sujet qui vous tienne particulièrement à coeur?

Claude Wiseler:

Il y en a plusieurs,mais puisqu'il faut choisir, je conclurais sur la question de la mobilité au Luxembourg. Ce sera le grand sujet des mois et des années à venir. Pour commencer, priorité sera donnée au rail, en augmentant par exemple la capacité de la ligne vers Bettembourg qui arrive à saturation. La mobilité est une question complexe qui doit être envisagée de façon transfrontalière. Créer une chaîne de transport cohérente passera par des collaborations dans la Grande Région. Notre situation n'est pas simple. Nous avons un problème de capacité d'acheminement et de distribution des gens dans un très court laps de temps.Le trafic au Luxembourg est en effet fluide en dehors des heures de pointe. Notre concept mobilité 2020 prévoit ainsi une amélioration des lignes de chemin de fer avec la construction de gares périphériques autour de la ville de Luxembourg, ainsi que la création d'instruments de distribution fine à partir de ces gares périphériques.

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange