Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Nouveau bâtiment de la Cour des Comptes Européenne Imprimer Envoyer

Tags: Kirchberg

Magazine Architecture & Bâtiment 2009-103

68_70_cour_des_comptes

68_70_cour_des_comptes

68_70_cour_des_comptes

68_70_cour_des_comptes

Nouveau bâtiment de la Cour des Comptes Européenne.

Cérémonie à l’occasion de la pose de la première pierre du nouveau bâtiment de la Cour des Comptes Européenne La pose de la première pierre du nouveau «bâtiment K3», la deuxième extension du siège de la Cour des Comptes Européenne, a eu lieu le premier juillet 2009 à Luxembourg. Cette cérémonie a marqué le lancement d’un projet qui permettra de créer les infrastructures nécessaires pour accueillir l’ensemble du personnel de la Cour des Comptes sur un site unique au Plateau de Kirchberg. M.Vítor Caldeira,Président de la Cour des comptes européenne, M. Claude Wiseler,Ministre luxembourgeois des Travaux publics,M.Patrick Gillen,Président du Fonds d'urbanisation et d'aménagement du Plateau de Kirchberg et M.Eduardo Ruiz García,Secrétaire général de la Cour, ont donné le premier coup de pelle symbolique pour marquer le lancement des travaux. Cet acte démontre l’étroite coopération qui existe entre la Cour des Comptes Européenne et le gouvernement luxembourgeois dans le cadre de ces projets immobiliers. Accompagné de MM. Wiseler, Gillen et Ruiz García, M. Caldeira a placé, dans un cylindre qu’il a scellé dans une urne en pierre, un parchemin en latin rappelant cette cérémonie. Cette «première pierre» sera placée dans les fondations lors de la construction. Avec la future extension «K3», le complexe de la Cour des Comptes Européenne, déjà composé du «bâtiment K1» et de la 1ère extension,le «bâtiment K2», sera plus vaste. Ensemble, les extensions «K2» et «K3» permettront d’accueillir le personnel suite aux élargissements successifs. Le début des travaux du «K3» est prévu pour le dernier trimestre de cette année. Les travaux de construction s’achèveront en 2012 et se poursuivront par des travaux de réaménagement du «bâtiment K1».D’une surface de 21.700 m2 brut hors sol, le futur bâtiment accueillera 487 personnes et aura 171 emplacements de parking. Le projet s’inscrit dans une politique de développement durable. En effet, sa conception vise à minimiser la consommation énergétique tout en garantissant le confort maximal des utilisateurs. En outre, le projet prévoit l’obtention d’une certification environnementale.

RÔLE DE LA COUR DES COMPTES EUROPÉENNE

La Cour des Comptes contrôle les comptes de la Communauté européenne et de tout organisme créé par la Communauté Elle s’assure de la fiabilité des comptes, de la légalité et de la régularité des recettes et des dépenses et de la bonne gestion financière. Le contrôle peut s’effectuer sur place auprès des institutions de la Communauté, de ses organismes ou dans les États membres. Elle ne dispose pas de pouvoir de sanction, mais elle établit chaque année un rapport transmis aux institutions communautaires et publié au Journal Officiel de l’Union européenne.Elle fournit aussi au Parlement européen et au Conseil de l’Union européenne une déclaration d’assurance concernant la fiabilité des comptes. La Cour dispose aussi de compétences consultatives. Elle peut émettre des avis à la demande d’autres institutions. La Cour peut aussi présenter ses observations à tout moment par l’intermédiaire de rapports spéciaux. La Cour des Comptes a été instituée par le traité de Bruxelles du 22 juillet 1975, mais entre en fonction en octobre 1977.Élevée au rang d’institution européenne le 1er novembre 1993, lors de l’entrée en vigueur du traité de Maastricht, elle siège à Luxembourg. Elle est composée d’un national de chaque État membre,soit 27 membres depuis le dernier élargissement. Ses membres sont nommés par le Conseil de l’UE, après consultation du Parlement européen, pour 6 ans renouvelables. Ils désignent parmi eux le président de la Cour pour un mandat de trois ans renouvelable. Les membres de la Cour des Comptes doivent exercer leur fonction en toute indépendance et ne peuvent avoir aucune autre activité professionnelle.

EXPOSE DES MOTIFS

La Cour des Comptes Européenne (CdC) a décidé de réaliser une deuxième extension de ses infrastructures situées sur le plateau de Kirchberg au Grand-Duché de Luxembourg. Une première phase d’extension (K2), achevée en 2003, a permis d’accueillir entre autres le personnel recruté suite à l'élargissement de 1995.Le bâtiment K2 avait été conçu de manière à pouvoir être agrandi ultérieurement, dans l’optique d’un développement en plusieurs étapes. Suite aux élargissements de 2004 et à celui de 2007, la CdC a décidé de réaliser le projet K3 qui permettra de créer les infrastructures nécessaires pour pouvoir accueillir l'ensemble du personnel de la CdC sur un site unique. Les trois bâtiments du site K1, K2 et K3 disposeront chacun de centres de rencontre permettant ainsi une intégration sociale du personnel (K1 - bibliothèque/ salle de détente et lecture;

  • K2 - salle de conférence et salle de fitness;
  • K3 - restaurant/cafétéria et centre de formation).

LE PROGRAMME DE CONSTRUCTION

2e sous-sol

  • parking à 145 emplacements

1er sous-sol:

  • parking à 86 emplacements
  • quai de livraison et de déchargement
  • locaux de stockage et d’entreposage cuisine de préparation
  • locaux de reproduction, de tri courrier et ateliers

Le rez-de-chaussée

  • centre de formation à 6 salles entre 56 m2 et 89 m2
  • cafétéria
  • restaurant à 376 places

Étages 1 à 5

  • 475 postes de travail répartis sur 357 bureaux individuels et 59 bureaux doubles

Locaux spéciaux

  • espace lecture au 4e étage pour documents confidentiels
  • service informatique au 2e étage

6e étage en retrait

  • locaux techniques
  • salle de réception pour les membres de l’institution

IMPLANTATION

Le terrain d’implantation se situe à Kirchberg, entre la rue Alcide de Gasperi et le boulevard John F.Kennedy, la rue Erasme et le bâtiment Konrad Adenauer du Parlement européen.

LE PARTI URBANISTIQUE ET ARCHITECTURAL

Inscription du projet K3 dans une logique de densification et d’urbanisation du Plateau de Kirchberg. Liaison entre les volumes du K2 et du K3 entre le 2e et le 5e étage. Jonction marquée par une ouverture visuelle vers la cour intérieure aménagée. Liaison des bâtiments K1, K2 et K3 par le biais d’une galerie de liaison, traversant le jardin aménagé et les espaces de détente extérieurs. Entrée principale de la CdC dans le hall d’entrée du K1,accessible à partir de la rue Alcide de Gasperi. Sous-sols des trois immeubles liés entre eux afin de faciliter le fonctionnement du parking et du quai de livraison. Aménagement des bureaux selon la trame développée pour le bâtiment K2, visant la continuité de la façade. Restaurant et la cafétéria au rez-dechaussée, à gauche de l’entrée, s’ouvrant sur une grande terrasse extérieure couverte, destinée à devenir un lieu de récréation et de rencontre privilégié. (Le 6e étage,aménagé en retrait et divisé en deux parties: salle de réception/ cuisine et locaux techniques.)

MAITRISE D’OEUVRE

  • Architecte: Atelier d’Architecture & Design Jim Clemes, Esch-sur-Alzette Ingénieur en génie civil: Schroeder & Associés - Ingénieurs Conseils, Luxembourg
  • Ingénieur en génie électrique: Emch + Berger, D-Karlsruhe
  • Ingénieur en génie thermique et sanitaire: Emch + Berger, D-Karlsruhe
  • Paysagiste: Atelier d’Architecture & Design Jim Clemes, Esch-sur-Alzette

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange