Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Commune de bettembourg - Entretien avec Roby Biwer bourgmestre Imprimer Envoyer

Tags: Bettembourg | Bourgmestre

Magazine Echo 2009-5

24_27_bettembourg

24_27_bettembourg

24_27_bettembourg

24_27_bettembourg

24_27_bettembourg

24_27_bettembourg

24_27_bettembourg

24_27_bettembourg

24_27_bettembourg

24_27_bettembourg

24_27_bettembourg

24_27_bettembourg

24_27_bettembourg

24_27_bettembourg

24_27_bettembourg

24_27_bettembourg

Commune de bettembourg - Entretien avec Roby Biwer bourgmestre.

Ayant diminué notre endettement de 7 millions les quatre dernières années, nous entrons sereinement dans la phase de réalisation de nos projets.

Echo:

Comment voyez-vous les prochaines années au niveau des finances communales?

Roby Biwer:

Nous entrons dans deux années budgétaires difficiles. La baisse des recettes communales en 2010 sera de l'ordre de 2.5 millions d'euros. Fort heureusement, la commune de Bettembourg est bien positionnée pour affronter cette tempête.

Echo:

Comment expliquez-vous le bon état de vos finances malgré la crise?

Roby Biwer:

Et bien, comme je l'ai déjà dit, les deux premières années de notre législature ont été consacrées non à des dépenses mais à un certain nombre de devoirs à domicile incluant la consolidation des finances communales et une réorganisation de l'administration. Ensuite, nous avons consacré deux années à finaliser tous nos projets. Ayant diminué notre endettement de 7 millions les quatre dernières années, nous entrons dans la phase de réalisation concrète de nos projets avec sérénité et une certaine marge de manoeuvre financière.

Echo:

Comme la cour du château qui est en cours de réfection...

Roby Biwer:

Avant d'entamer ce projet, nous avons eu deux années de discussions avec le Service des Sites et Monuments nationaux pour choisir parmi douze pavés une pierre luxembourgeoise qui a eu l'aval de la Commune et du Service des Sites et Monuments nationaux. Nous profitons du remplacement du revêtement pour changer toutes les canalisations du Château, devenues quelque peu vétustes et ainsi séparer l'évacuation des eaux de pluie et des eaux usées. Nous intégrons à cette cour une accessibilité renforcée pour les personnes à mobilité réduite.

Echo:

Quels sont vos projets au niveau de la jeunesse et des sports?

Roby Biwer:

De nombreux projets vont démarrer dans les jours, semaines et mois à venir. Parmi ceux-ci la construction d'un terrain de football synthétique ou la création d'un nouveau pavillon scolaire à Noertzange avec maison relais, éducation précoce et deux classes préscolaires.Notre école rue Marie Thérèse est en phase d'être agrandie pour contenir 12 nouvelles classes. En même temps, le bâtiment scolaire actuel sera modernisé: salles de classes communicantes, rénovation complète du chauffage, nouvelle salle de réunion pour les enseignants, réaménagement écologique de tous les alentours, réaménagement de la rue pour interdire tout trafic non désiré... En plus d'un nouveau chauffage écologique, ce bâtiment sera équipé de 85 m2 de panneaux photovoltaïques en toiture, et de 60 m2 sur sa façade Sud. Avec les chèques service, la demande en ce qui concerne les maisons relais et la restauration scolaire a explosé. Nous avons ainsi dû débloquer des locaux publics qui avaient d'autres fonctions afin d'arriver à contenter la majeure partie des demandes de restauration scolaire. Ces solutions sont néanmoins provisoires et nous allons investir pour augmenter les capacités de nos différentes maisons relais. 95 places supplémentaires sont ainsi d'ores et déjà planifiées pour la restauration scolaire et 45 places supplémentaires en maison relais.

Echo:

Avez-vous des projets au niveau des infrastructures?

Roby Biwer:

Nous avons démarré un projet de réfection de la canalisation rue Sigefroi. Nous allons également entamer la phase 2 du parking de la gare de Bettembourg. Dans un autre ordre d'idée, nous allons terminer les plans pour le hall de régie des services communaux, pour commencer la construction en 2011.

Echo:

Avez-vous des projets de construction de logements?

Roby Biwer:

Le lotissement «Cité du soleil» est entré en phase de construction. Il porte sur 124 unités d'habitation. Après les vacances de noël vont démarrer la réfection du souterrain et des quais et la rénovation de la gare de Noertzange afin d'y aménager 6 logements pour étudiants. Ce projet sera réalisé en collaboration avec les CFL et les Sites et Monuments. Enfin, nous finaliserons au printemps notre nouveau PAG qui définit le périmètre et les modalités de l'urbanisation de notre commune.

Echo: Quelques mots pour conclure?

Roby Biwer:

L'an prochain, notre commune pourrait atteindre 10.000 habitants. Ce sera un moment symbolique car notre conseil communal passera alors de 13 à 15 personnes et les congés politiques des responsables seront majorés. Concrètement, que l'on ait 9.990 habitants ou 10.500 la charge de travail est la même. Par contre, avoir 2 conseillers de plus nous permettra de mieux servir la population. Notre souci majeur est d'ailleurs de bien servir l'ensemble de notre population. C'est pourquoi l'an prochain nous allons remodeler l'abattement social afin d'aider les plus nécessiteux.

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange