Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Commune de Wiltz - Entretien avec Frank Arndt bourgmestre Imprimer Envoyer

Tags: Bourgmestre | Wiltz

Magazine Echo 2009-5

84_87_wiltz

84_87_wiltz

84_87_wiltz

84_87_wiltz

84_87_wiltz

84_87_wiltz

84_87_wiltz

84_87_wiltz

84_87_wiltz

84_87_wiltz

84_87_wiltz

84_87_wiltz

84_87_wiltz

84_87_wiltz

Commune de Wiltz Entretien avec Frank Arndt bourgmestre

Echo:

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs?

Frank Arndt:

Je suis marié et père de deux enfants. J'ai travaillé pendant 20 ans comme ajusteur tourneur auprès de Circuit Foil. C'est là qu'a commencé mon engagement syndical auprès de l'OGBL, jusqu'à devenir président de la délégation du personnel de l'entreprise. Ensuite, j'ai été pendant 12 ans secrétaire général de l'OGBL pour la région Nord. Au niveau communal, j'ai commencé dans les commissions, puis j'ai été élu conseiller, ensuite échevin avant de prendre la succession de monsieur Schneider en tant que bourgmestre.

Echo:

Etiez-vous préparé à devenir bourgmestre?

Frank Arndt:

On savait que cela pouvait arriver mais je n'étais pas spécialement préparé. En même temps que le poste de bourgmestre, on m'a proposé, à l'OGBL, un poste intéressant mais incompatible avec la fonction de bourgmestre. J'ai donc fait le choix de privilégier la politique.

Echo:

Y avait-il un décalage entre l'idée que vous vous faisiez de la fonction de bourgmestre et la réalité du terrain?

Frank Arndt:

J'ai été étonné par le nombre de personnes qui contactent le bourgmestre pour de petits soucis du quotidien et qui attendent une résolution immédiate de leur problème. Cela dit, à l'OGBL, c'était un peu pareil. J'ai l'habitude d'être à l'écoute des gens.

Echo:

Quels sont vos grands projets à Wiltz?

Frank Arndt:

Nous allons continuer les projets inscrits sur notre programme: Ayant achevé la fusion de la clinique de Wiltz avec la clinique Saint Louis d'Ettelbruck, nous avons entamé des travaux de modernisation de l'hôpital qui seront terminés d'ici 2010-2011. La construction du CIPA sera achevée en 2010. Une fois le CIPA terminé, nous raccorderons le réseau routier à la place des martyrs, ce qui confèrera une nouvelle entrée à Wiltz. Nous travaillons par étape à réaménager la Grand-Rue, jusqu'à arriver à terme à un système «shared space» ou zone de rencontre.

Echo:

Avez-vous signé le pacte logement?

Frank Arndt:

Nous avons signé le pacte logement, ce qui implique que notre commune connaîtra un certain accroissement démographique dans les années à venir. Nous disposons de deux friches industrielles pour lesquelles nous allons créer un masterplan. Près de la gare, il faudrait idéalement créer de l'habitat. Sur nos friches, y compris les actuels terrains de football, nous aimerions avoir une mixité commerces, PME et habitat. Ces friches étant traversées par la Wiltz, les logements pourraient être orientés vers le cours d'eau. Plus près de nous, le projet Breevast Monopol commencera en 2011. Il portera sur la création de 50 appartements de haut standing.

Echo:

Et qu'en est-il de la mobilité dans votre commune?

Frank Arndt:

Si nous transformons la Grand-Rue en «Shared space» zone de rencontre, il faudra trouver des alternatives pour le trafic routier. Nous privilégions en général la mobilité douce. Nous avons aussi divers projets d'infrastructures routières, comme la rue Lann, l'avenue de la Gare, la route d'Ettelbruck, la Place des Martyrs. Cette dernière sera réaménagée avec des parkings et deviendra une nouvelle entrée de Wiltz. Elle sécurisera aussi la rue des pêcheurs où se trouve la sortie du CIPA. Nous avons enfin des projets de réaménagement de la rue de la Fontaine et de la Grand Rue, de création d'une soixantaine de parkings pour la Gare, et enfin de réaménagement du centre de Niederwiltz. Nous disposerons aussi bientôt d'une piste cyclable le long de la Wiltz.

Echo:

Quelques mots pour conclure?

Frank Arndt:

Wiltz est une petite ville très agréable à vivre. Il y a tout ce qu'il faut pour bien vivre à Wiltz, de bonnes infrastructures scolaires, des commerces en nombre suffisants, des médecins, des hôpitaux, etc. L'ensemble des projets de notre programme vise à encore conforter la qualité de vie dans notre commune.

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange