Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Commune de Strassen - Entretien avec Gaston Greiveldinger Imprimer Envoyer

Tags: Bourgmestre | Strassen

Magazine Echo 2009-5

18_20_strassen

18_20_strassen

18_20_strassen

18_20_strassen

18_20_strassen

18_20_strassen

18_20_strassen

18_20_strassen

18_20_strassen

18_20_strassen

18_20_strassen

Commune de Strassen - Entretien avec Gaston Greiveldinger

Idéalement située au bord ouest de la capitale de Luxembourg, Strassen cumule les avantages de la ville et de la campagne. Avec 7.421 habitants et une surface de 10,7km2, elle est la 18e commune du pays pour sa population et l'une des plus petites en termes de superficie. Infrastructures de haut niveau, bonne desserte au niveau des transports publics, Strassen est une des communes les plus cotée du Luxembourg et connaît ainsi une forte demande en termes de logements. Quelques questions à Gaston Greiveldinger, bourgmestre, au sujet du développement de Strassen:

Echo:

Vous nous parliez, lors de notre précédente entrevue, du projet Pescher...

Gaston Greiveldinger:

Le Pescher 4,5 et 6 est notre plus grand projet pour les années à venir. Il porte sur 14 hectares, concerne environ 1.500 nouveaux habitants, et s'étend sur une période de 15 à 20 ans. Il faut savoir que le projet initial est régulièrement cité en exemple dans les écoles d'architecture et qu'il est exposé dans les amphithéâtres de l'Université de Luxembourg. Malgré cela, il a suscité certaines réticences. Nous en avons tenu compte et bourgmestre après avoir intégré les revendications de 70 réclamants, nous avons procédé le 7 décembre au deuxième vote avec un projet modifié. Le projet est aujourd'hui moins dense, les flux sont améliorés avec double entrée et sortie Nord et Sud, la répartition des immeubles a été modifiée, etc.

La construction du Pescher 4 commencera début 2011. Au moment du Pescher 5, la commune mettra certains terrains à disposition sur base de baux emphytéotiques pour construire des logements à coûts modérés.

Echo:

Vous venez d'ailleurs de signer une convention avec la SNHBM.

Gaston Greiveldinger:

Face à notre centre médical, nous allons construire deux bâtiments, l'un côté Route d'Arlon, l'autre côté rue des Romains. L'emplacement est idéal: à 200 m de la mairie, du centre culturel et des écoles, bien desservi par les bus, etc.

Le bâtiment «route d'Arlon» abritera au rez-de-chaussée un commerce de proximité et des logements au 1er, 2e et 3e étage. Il sera situé face au centre médical. Nous espérons d'ailleurs qu'une autorisation sera accordée pour une pharmacie à cet endroit. En tout 28 appartements seront construits dans ces deux résidences réalisées par la SNHBM. La commune offre le terrain en emphytéose et la SNHBM construira des appartements basse énergie de 60 à 12m2. La SNHBM commercialisera ces appartements à des prix très intéressants. 60% de ces appartements seront réservés à des clients bénéficiaires de primes et subsides et 40% seront réservés à ceux qui dépassent les seuils sociaux, ce pour avoir une bonne mixité sociale. La commune a également demandé à la SNHBM à ce que priorité soit donnée aux ascendants en ligne directe d'habitants de Strassen depuis 10 ansaupremier janvier 2010, aux personnesqui habitent Strassen en location depuisau moins 3 ans et à ceux qui travaillent à Strassen depuisaumoins deux ans.

Echo:

L'école Place des Martyrsvient également de s'achever...

Gaston Greiveldinger:

C'est une très belle école, à la pointe du progrès :basse consommation, prééquipée photovoltaïque, etc. Elle accueille depuis la Toussaints lesenfants des cycles 2 et 3.

Echo:

Disposez aujourd'hui de toutes les infrastructuresscolairesnécessaires?

Gaston Greiveldinger:

Au niveaudes écoles noussommes paréspour lesannées à venir. Au niveaude la maison relais par contre, nousmanquons de place. Il faut dire que l'introduction du chèque service afait exploser les demandes.La majorité des enfants du précoce et dupréscolaire sont ainsi inscrits à lamaison relais de 7h à 19h. Celas'explique aussi par le fait que la plupart des parents travaillent à deux et par la multiplication des familles monoparentales. Nousavonsainsi voté des crédits de l'ordre de 3,6 millions d'eurosafin d'aménager notre ancienne école en maison relais.Nousauronsainsi une maison relais répondant à tousles labels de qualité actuels.

Echo:

Quelques mots pour conclure?

Gaston Greiveldinger:

Je terminerais sur quelques mots à proposdes finances communales.Nousavons établi le prévisionnel 2010 et force est de constater que lesrecettes diminuent alors que lesdépensesaugmentent. Plus lacommune s'agrandit et plus il y abesoin de personnel. Autrement dit, même si notre situation est bonne aujourd'hui, nousallons devoir ralentir le rythme des investissements.Nousavons toujours et nouscomptons continuer à gérer lesfinances communales en bon père de famille.

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange