Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Commune de Schifflange - Entretien avec Roland Schreiner, bourgmestre Imprimer Envoyer

Tags: Bourgmestre | Schifflange

Magazine Echo 2009-5

10_13_schifflange

10_13_schifflange

10_13_schifflange

10_13_schifflange

10_13_schifflange

10_13_schifflange

10_13_schifflange

10_13_schifflange

10_13_schifflange

10_13_schifflange

10_13_schifflange

Entretien avec Roland Schreiner, bourgmestre

Echo:

Comment vous sentez-vous, trois mois après les élections?

Roland Schreiner:

Il a été difficile sur le moment de perdre ma place à la Chambre des Députés, d'autant que je m'étais toujours investi dans mon travail et que ce travail était apprécié. Cela dit, j'ai rapidement relativisé. Etre uniquement bourgmestre me laisse du temps non seulement pour la commune, mais aussi pour ma famille. J'apprécie par exemple aujourd'hui d'avoir un dimanche à consacrer à ma famille.

Echo:

D'autant que la fonction de bourgmestre occupe largement un temps plein...

Roland Schreiner:

Tout à fait! Comme notre commune compte moins de 10.000 habitants, mon congé politique est de 28 h par semaine, ce qui fait que je suis presque libéré à temps plein par les CFL. Le bourgmestre est probablement l'homme politique le plus proche des gens. Ainsi, beaucoup viennent me voir pour avoir un emploi ou un logement et même si je ne peux pas directement les aider, ils apprécient le fait d'avoir quelqu'un à leur écoute. Il est très important en politique d'être proche des gens et de leurs soucis.

Echo:

Où en est votre grand projet de suppression des passages à niveau?

Roland Schreiner:

Nous sommes actuellement en pleine procédure de PAP. Le PAP a été introduit en février et six mois plus tard, en août, le Ministre a donné un avis favorable avec quelques points de détail dont nous devrons tenir compte. Notre ambition est de finaliser le PAP et de le soumettre au vote du conseil communal le 11 décembre. Ensuite nous passerons à la procédure publique, le projet sera publié et tout le monde pourra faire ses remarques et réclamations. Une fois la procédure terminée, on passera au remembrement des terrains. Ensuite, le projet pourra entrer en phase concrète de réalisation. En étant optimiste, on peut espérer démarrer les travaux d'ici fin 2010.

Echo:

Quels sont les autres projets en cours à Schifflange?

Roland Schreiner:

Nous allons commencer dans les prochains mois les travaux relatifs à la maison des générations rue Michel Rodange, qui remplacera l'actuelle maison des séniors. Elle sera dédiée aux personnes âgées ainsi qu'aux personnes plus jeunes qui ont besoin d'un logement et n'ont pas les moyens d'accéder au marché immobilier privé. En tout, ce sont 28 appartements de 70 à 120 m2 qui seront construits.

Echo:

L'école A. Wingert est-elle terminée?

Roland Schreiner:

Elle a été inaugurée en mai. Notre commune dispose aujourd'hui d'infrastructures scolaires de première qualité. Comme nous avons signé le pacte logement, notre commune connaîtra un certain accroissement démographique dans les années à venir. Nous planifions ainsi d'ores et déjà une quatrième école avec maison relais.

Avec l'introduction des chèques services, la demande en ce qui concerne les maisons relais a explosé. Du coup nous construirons peut-être cette école en deux phases, en commençant par la maison relais.

Echo:

Où cette quatrième école sera-telle construite?

Roland Schreiner:

Un grand projet de lotissement privé verra le jour d'ici peu. Il porte déjà sur 320 unités d'habitation, soit environ 1.000 habitants supplémentaires. Du coup, nous essaierons de construire cette quatrième école soit dans l'enceinte, soit à proximité de ce lotissement.

Echo:

On a beaucoup entendu parler de votre nouveau skate park...

Roland Schreiner:

Il s'agit d'un projet réalisé en collaboration avec la ville d'Esch-sur-Alzette. Nous y avons associé les jeunes « skater » de nos communes et pour un budget de 460.000 euros, dont la moitié a été payée par le Ministère de la Famille, le reste étant partagé entre les communes d'Esch-sur-Alzette et de Schifflange, nous avons construit ce qui semble être l'un des meilleurs «skate park» en Europe. Nous avons-nous même été surpris par le succès de ce site, qui a eu une excellente presse dans les revues spécialisées de toute l'Europe. Un tel rayonnement pour un projet intercommunal est quelque chose de plutôt rare.

Echo:

Comment a été accueilli l'introduction du parking résidentiel?

Roland Schreiner:

Nous avons de grands problèmes de stationnement et l'introduction du parking résidentiel dans le centre améliore la situation. En ce sens c'est un succès. Maintenant, il convient d'observer ce qui se passe dans les rues voisines du centre, afin de s'assurer que le problème n'a pas simplement été déplacé.

Echo:

Y a-t-il d''autres projets que vous aimeriez évoquer?

Roland Schreiner:

Nous construisons un nouveau bâtiment multifonctionnel au stade Jacoby. Si nous avons déjà refait les terrains, les vestiaires et sanitaires ont dû être détruits et nous construisons un bâtiment avec salle de gym, tribunes, sanitaires, vestiaires, buvette, club house, bureaux, etc. Ce bâtiment devrait être terminé d'ici l'été 2010 car nous avons l'ambition d'accueillir d'ici là les championnats nationaux.

Echo:

Quelques mots pour conclure?

Roland Schreiner:

L'ensemble des projets en cours à Schifflange vise à améliorer notablement la qualité de vie des habitants de notre commune. Le fait que nous ayons toujours géré les finances communales en bon père de famille fait que notre situation est saine.

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange