Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Commune de Bettembourg Imprimer Envoyer

Tags: Bettembourg | Bourgmestre

Magazine Echo 2009-4

Bettembourg

Bettembourg

Bettembourg

Bettembourg

Bettembourg

Bettembourg

Bettembourg

Bettembourg

Bettembourg

Bettembourg

Entretien avec Roby Biwer bourgmestre

Commune de Bettembourg Entretien avec Roby Biwer bourgmestre Marié et père de deux enfants, Roby Biwer est inscrit sur les listes du LSAP. Connu pour ses combats en faveur de l’environnement, il a succédé à Lucien Lux à la têtede Bettembourg il y a 5 ans. Il nous a fait l’amitié de nous recevoir afin de nous entretenirdes projets en cours dans sa commune.

Echo:

Comment décririez-vous vos premières années en tant que bourgmestre?

Roby Biwer:

Je vais rester sur des mots déjà prononcés. Nous avons dédié les deux premières années de notre mandat à des travaux de consolidation des finances et de l’administration, avec un certain nombre de devoirs à domicile. Ensuite, deux années ont été consacrées à l’analyse et à l’élaboration du nouveau PAG. Enfin, les deux années en cours seront consacrées à la réalisation concrète de certains projets.

Echo:

Quels sont ces projets?

Roby Biwer:

Commençons par le volet scolaire. Nous allons démarrer en automne la construction de 12 nouvelles classes dans notre école rue Marie Thérese. On en profitera pour réaliser des adaptations substantielles dans le bâtiment scolaire actuel : salles de classes communicantes, rénovation complète du chauffage, nouvelle salle de réunion pour les enseignants, réaménagement écologique de tous les alentours, réaménagement de la rue pour interdire tout trafic non désiré… Nous apporterons également quelques réaménagements aux cours de l’école afin de rendre l’ensemble plus convivial pour les enfants. Un bâtiment scolaire a par définition vocation à être éducatif. C’est pourquoi nous avons voulu en faire un bâtiment exemplaire sur le plan écologique. Ainsi, en plus d’un nouveau chauffage écologique, ce bâtiment sera équipé de 85 m2 de panneaux photovoltaïques en toiture, et de 60 m2 sur sa façade Sud. Même si des panneaux solaires en façade n’offrent pas un rendement optimal, ils servent aussi à montrer que l’on peut marier contraintes écologiques et contraintes architecturales et esthétiques. Cette façade aura donc une utilité pédagogique. Le coût de ce projet s’élève à 8 millions d’euros. Nous allons également bâtir deux classes préscolaires, une classe d’éducation précoce et une maison relais à Noertzange. Toujours dans le même ordre d’idées, nous allons construire une cuisine communale d’une capacité de 300 repas, qui servira non seulement aux repas de midi des enfants profitant de la cantine scolaire, mais également aux repas sur roue que nous proposons aux personnes âgées.

Echo:

Qu'en est-il de la mobilité à Bettembourg?

Roby Biwer:

L’étude que nous avions fait réaliser à ce sujet montre que notre problème vient d’un trafic de passage qu’il convient d’endiguer. D’une façon générale, nous encourageons la mobilité douce, à savoir le vélo et les piétons. Pour favoriser les transports en commun, nous entamerons d’ici quelques mois l’aménagement de la phase 2 du parking «Park & Ride» près de la gare de Bettembourg, qui verra sa capacité doublée à 360 places. En ce qui concerne la mobilité des personnes âgées, nous allons mettre en place dès cet automne un «Ruffbus».

Echo:

Et en ce qui concerne la cour du château?

Roby Biwer:

Les travaux démarreront cet automne. Il faut savoir que nous avons eu deux années de discussions avec le Service des Sites et Monuments nationaux pour choisir parmi douze pavés une pierre luxembourgeoise qui a eu l’aval de la Commune et du Service des Sites et Monuments nationaux. Nous profiterons ainsi du remplacement du revêtement pour changer toutes les canalisations du Château, devenues quelque peu vétustes et ainsi séparer l’évacuation des eaux de pluie et des eaux usées. Enfin, nous intégrerons une accessibilité renforcée pour personnes à mobilité réduite.

Echo:

Vos infrastructures souterraines sont-elles en bon état?

Roby Biwer:

Vu le bon fonctionnement de notre station d’épuration, qui a été mise à jour il y a quelques mois, nous allons continuer l’assainissement de notre réseau de canalisations. L’objectif est d’éliminer au mieux les bonnes eaux pour n’acheminer vers la station que les eaux usées à épurer.

Echo:

Y a-t-il des projets d'extension immobilière dans votre ville?

Roby Biwer:

Nous avons encouragé certains projets privés comme la cité du soleil.

Echo:

Est-ce tout pour les infrastructures?

Roby Biwer:

Après avoir complètement rénové notre hall de tennis, nous allons démarrer le réaménagement du terrain d’entrainement de football en y mettant une pelouse synthétique afin que les entrainements puissent se faire toute l’année dans de bonnes conditions. Nous avons également décidé d’acheter un terrain afin de construire un nouveau bâtiment pour nos services de régie. Nous espérons démarrer les travaux en 2011.

Echo:

Quelques mots pour conclure?

Roby Biwer:

Nous fêtons cette année les 10e et 20e anniversaires de nos jumelages avec les villes de Valpaços dans le Nord du Portugal et Flaibano dans le Frioul. C'est l'occasion de ranimer les liens d'amitié qui nous lient. Toujours en ce qui concerne l'amitié, nous avons lancé des projets de coopération avec les Mapuche au Chili. L'amitié et la coopération sont des valeurs que nous entendons promouvoir à Bettembourg, tant dans nos murs qu’hors de nos frontières.

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange