Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Differdange - Entretien avec Jean Lorgé, échevin Imprimer Envoyer
Magazine Architecture & Bâtiment 2009-102

Commune de Differdange - Entretien avec Jean Lorgé,échevin

Commune de Differdange - Entretien avec Jean Lorgé,échevin

Commune de Differdange - Entretien avec Jean Lorgé,échevin

Commune de Differdange - Entretien avec Jean Lorgé,échevin

Commune de Differdange - Entretien avec Jean Lorgé, échevin.

Architecture & Bâtiment:

Pouvez-vous nous parler du projet du parc des sports à Oberkorn, dont vous êtes le principal instigateur?

Jean Lorgé:

Commençons par le contexte global. Nous disposons d'un terrain sur lequel il y a une piscine ouverte qui fonctionne très bien. Non loin, nous avons un hall omnisport,un hall de tennis vétuste et une piscine couverte à rénover. Il faut savoir que nous aurions eu besoin de tout reconstruire à neuf pour les besoins de la population et des enfants. En plus, le plateau du funiculaire recevra bientôt un nouveau lycée. Nous avons ainsi passé un accord avec le Ministères des Bâtisses et de l'Education pour construire une piscine assez grande pour l'ensemble des besoins. Entre les 3.000 élèves de nos écoles et les futurs 1.500 élèves du lycée, ce sont 4.500 élèves qui se serviront de la piscine. A cela s'ajouteront les clients et le club de natation et le club de plongée sousmarine. Bref, vous comprenez qu'un tel projet pose un certain nombre de problèmes au point de vue organisation et logistique.

Autre particularité du projet,nous avons décidé de financer ce projet via un PPP.

Architecture & Bâtiment:

Pourriez-vous nous détailler le PPP?

Jean Lorgé:

PPP signifie Partenariat Public Privé. C'est-à-dire que nous sommes à la recherche d'investisseurs privés pour nous aider à réaliser le projet. Nous avons signé un contrat avec la société «Ernst & Young», qui avait déjà accompagné le projet du Campus de Mersch,et qui est entre autres spécialisée dans les PPP. Ils ont réalisé pendant un an et demi toutes les études nécessaires à la réalisation d'un masterplan. Nous leur avons expliqué ce que nous voulions, à savoir garder notre piscine ouverte et, sur ce même site, construire une piscine couverte, un stade municipal plus grand que l'actuel avec un terrain en gazon naturel et un autre en synthétique,un nouvel espace dédié au tennis avec deux courts extérieurs et deux courts intérieurs. Ce site sera développé en plusieurs phases.

Architecture & Bâtiment

Pour l'instant tout semble plus ou moins ouvert?

Jean Lorgé:

Tout est totalement ouvert. Nous savons que nous voulons dans une première phase construire la piscine sur le lot nommé PE1. Qui va construire? Comment va-t-on construire? A quoi cette piscine res-semblera-t-elle? Toutes ces questions restent ouvertes. Les lots PE 4 et PE 7 seront mis à la disposition d'investisseurs privés. L'affectation de ces lots est également ouverte: bureaux, hôtels, magasins, restauration etc. nous attendons les propositions des investisseurs intéressés. Nous savons pour notre part que nous aurons besoin d'un parking de 500 à 600 places. L'intérêt de construire tout un parc des sports sur un même site est de profiter de nombreuses synergies, de pouvoir penser un concept global. En ce qui concerne le stade de football, il serait étonnant de trouver des investisseurs privés,mais pas impossible.

La piscine couverte actuelle sera détruite, quand la nouvelle fonctionnera. En ce qui concerne les terrains de tennis, nous ne savons pas encore si des investisseurs sont intéressés ou si nous devrons le faire nous même. Le parc des sports d'Oberkorn est un projet qui avoisinera les 50 millions d'euros.

Architecture & Bâtiment

Où en êtes-vous concrètement dans le projet?

Jean Lorgé:

Nous sommes en phase de soumission internationale européenne. Notre masterplan laissant une grande liberté aux investisseurs, nous attendons les offres et espérons que nous aurons trouvé des partenaires d'ici la fin de l'année.

Architecture & Bâtiment

Quelques mots pour conclure?

Jean Lorgé:

Construire une piscine qui réponde à l'ensemble de nos besoins est un exercice compliqué, car très peu d'entreprises en Europe sont spécialisées dans ce domaine.C'est aussi pour cela que nous avons laissé toutes les possibilités ouvertes. Pour corser le tout, nous cherchons un partenaire qui assure non seulement la construction de la piscine, mais aussi sa gérance. Le contrat stipulera d'ailleurs qu'au bout de 25 ans, lorsque la commune redeviendra propriétaire de la piscine, celle-ci devra être en très bon étatCette close vise à s'assurer que l'investisseur se donnera les moyens de construire quelque chose de solide et surtout assurera un entretien adéquat.

Ville de Differdange

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange