Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Fonds d’urbanisation et d’aménagement du Kirchberg, bilan de ses activités 2008 Imprimer Envoyer

Tags: Kirchberg

Magazine Architecture & Bâtiment 2009-102

Plateau du Kirchberg bilan de ses activités pour 2008

Plateau du Kirchberg bilan de ses activités pour 2008

Plateau du Kirchberg bilan de ses activités pour 2008

Plateau du Kirchberg bilan de ses activités pour 2008

Plateau du Kirchberg bilan de ses activités pour 2008

Plateau du Kirchberg bilan de ses activités pour 2008

Plateau du Kirchberg bilan de ses activités pour 2008

Plateau du Kirchberg bilan de ses activités pour 2008

Plateau du Kirchberg bilan de ses activités pour 2008

Plateau du Kirchberg bilan de ses activités pour 2008

Plateau du Kirchberg bilan de ses activités pour 2008

Fonds d’urbanisation et d’amémagement du Plateau du Kirchberg bilan de ses activités pour 2008

En présence du ministre du Développement durable et des Infrastructures, Claude Wiseler, le président du Fonds d'urbanisation et d'aménagement du plateau de Kirchberg (FUAK), Patrick Gillen, a présenté le 27 août 2009 le bilan des activités du Fonds Kirchberg pour l'année 2008.

C'est dans l'enceinte du bâtiment flambant neuf de la Banque européenne d'investissement de l'architecte Ingenhoven que le ministre Claude Wiseler a exposé les actions fortes de la politique d'urbanisation et d'aménagement du FUAK en 2008.

En jetant son regard en arrière sur les années écoulées,Claude Wiseler a tout d'abord constaté que les activités du Fonds Kirchberg ont permis de «faire bouger les choses». Il a énuméré une série de projets de grande envergure (projets d'extension de la Cour de justice des Communautés européennes, projets d'extension de la Banque européenne d'investissement, le Musée d'art moderne, la Philharmonie) pour montrer à quel point ces «bâtiments qui sont considérés aujourd'hui comme faisant partie intégrante du paysage architectural» ont répondu à une politique d'urbanisme «qui s'insère parfaitement dans le paysage architectural du Kirchberg».

Un quartier où se côtoient des bâtiments du secteur financier, commercial culturel, sportif et un bon nombre de logements

Les premiers travaux d'aménagement pour urbaniser le plateau de Kirchberg remontent aux années 1960. Ces travaux ont été entrepris pour accueillir les institutions européennes avec pour objectif «de faire rayonner l'image de l'Europe au Luxembourg»,a rappelé Claude Wiseler. Depuis le début des années 1990,la politique du Fonds Kirchberg, qui est chargé de l'urbanisation du plateau de Kirchberg, a été réorienté vers une plus grande diversification du tissu urbain. La mission de cet établissement public est désormais d'aménager un quartier où se côtoient des bâtiments du secteur financier, des commerces, des infrastructures culturelles et sportives ainsi qu'un bon nombre de logements.

Aujourd'hui,2.000 personnes résident au Kirchberg, 20.500 s'y rendent chaque jour pour travailler. Vers 2020, le Kirchberg devrait accueillir entre 30.000 à 35.000 postes de travail et 10.000 habitants.

Patrick Gillen, le président du FUAK, a fourni le détail de toute une série de projets qui devraient contribuer à remodeler le paysage architectural du plateau du Kirchberg.

La démolition du bâtiment Jean Monnet, qui héberge la Commission européenne, est prévue à moyen terme. Il sera remplacé par un nouveau bâtiment qui sera inséré dans un quartier réaménagé avec une place urbaine centrale et de nouveaux immeubles, dont celui du Fonds de compensation.

L'aménagement urbain de la porte de l'Europe

L'aménagement de la porte de l'Europe, dont les travaux devraient être achevés en 2012, devra améliorer considérablement le flux de la circulation. Pour l'installation du tram sur l'avenue J.F. Kennedy, le projet prévoit la mise à double voie dans les deux sens de la circulation du boulevard Adenauer. Un point important de ce projet est le comblement de la rue du Fort Niedergrünewald qui permettra à terme de relier les quartiers européens nord et sud. Sur la partie mis à niveau, le Fonds étudie également la possibilité de construire un immeuble qui arbitrera des commerces, bureaux et logements. Les travaux d'aménagement s'accompagnent également de la création d'un bassin de rétention et de la mise en place d'un transformateur électrique.

La transformation de l'échangeur Bricherhof et le front bâti nord de l'avenue J.F. Kennedy

Autre grand chantier : la transformation de l'échangeur Bricherhof. Les aménagements qui sont en voie d'achèvement permettent le passage du tram, une nouvelle liaison automobile et piétonne nord-sud et l'achève-ment du front bâti nord de l'avenue J.F. Kennedy.

Habiter au Kirchberg

Le développement de l'habitat est une des priorités du Fonds. Dans le quartier du Grunewald,six nouveaux lots pour des immeubles viennent d'être attribués à des groupements constructeurs-concepteurs et permettent la création de 180 logements. Le développement des logements se concentrera sur les quartiers du Kiem (850 logements dont 430 à charge de la

Société nationale d'habitation à bon marché [SNHBM]) et Réimerwee (500 logements), avant le développement du front sud de l'avenue J.F. Kennedy (900 logements).

L'aménagement d'une série de projets de grande envergure s'accompagne également d'une série de grands projets qui gravitent autour de la mobilité douce. L'installation du tram et d'une gare périphérique avec sept arrêts sont également prévus et encourageront un nouveau mode de déplacement.

Communiqué par le Ministère des Travaux Publics

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange