Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Certification environnementale du bâtiment de la BEI réévaluée à “Excellente” Imprimer Envoyer

Tags: Kirchberg

Magazine Architecture & Bâtiment 2009-102

Certification environnementale du bâtiment de la BEI

Certification environnementale du bâtiment de la BEI

Certification environnementale du bâtiment de la BEI

Certification environnementale du bâtiment de la BEI

Certification environnementale du bâtiment de la BEI

Certification environnementale du bâtiment de la BEI

Certification environnementale du bâtiment de la BEI

Certification environnementale du bâtiment de la BEI

Certification environnementale du bâtiment de la BEI réévaluée à «Excellente»

Le nouveau bâtiment Est de la BEI, qui a obtenu la certification BREEAM avec mention «Très bien» pour sa conception, a été classé «Excellent» à l'issue d'une évaluation post-achèvement réalisée en 2009.

Depuis le début du projet, les considérations d'ordre environnemental ont été la priorité numéro un de la Banque européenne d'investissement tout au long de la construction de son nouvel immeuble. À ce titre, la BEI a choisi de soumettre son bâtiment Est à la certification BREEAM (méthode BRE d'évaluation de la performance environnementale des bâtiments), qui est mondialement reconnue et recommandée par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

L'édifice de la BEI a été le premier au Luxembourg et même sur le continent européen à subir l'évaluation BREEAM. Par conséquent, il a fallu adapter cette méthode de certification à la législation et aux normes de construction luxem-bourgeoises.En 2003,la Banque a confié à une société de conseil luxembourgeoise, en collaboration avec Faber Maunsell, l'agence de notation BRE au Royaume-Uni, la mission d'adapter le modèle d'évaluation britannique afin de créer une certification BREEAM «sur mesure» pour le Luxembourg. Cette tâche a été remplie vers la mi-2004.

En mars 2005, le nouveau bâtiment de la BEI a obtenu la note «Très bien» pour sa conception. Pendant les trois années de sa construction jusqu'en 2008, il a fait l'objet d'une attention régulière de la part de l'agence de notation BRE. La Task Force «Nouvel immeuble» de la BEI a suivi très scrupuleusement tout le processus d'édification et apporté des améliorations à certains éléments du bâtiment, conformément aux suggestions de l'agence de notation BRE. Au printemps 2009, à l'issue de l'évaluation post-achèvement,le bâtiment Est de la BEI s'est vu décerner la distinction suprême par BREEAM.

Faber Maunsell, l'agence de notation BRE au Royaume-Uni, a déclaré dans son rapport final: «Nous avons franchi là des étapes importantes puisque non seulement il s'agit du premier rapport BREEAM établi après l'achève-ment de la construction d'un bâtiment en Europe, mais en outre, par rapport à l'évaluation de la conception et de la passation des marchés, les résultats sont encore supérieurs,de sorte que la note obtenue progresse encore d'un échelon. C'est une chose dont on peut être fier.»

Écologique et transparent: un bâtiment qui vit grâce à l'apport d'air frais extérieurà l'énergie solaire et à la ventilation naturelle de ses propres poumons!

Le bâtiment Est, dessiné en forme de WW par le cabinet d'architecture Ingenhoven Architekten, totalise une superficie de 72.500 m2 répartie sur dix étages, dont trois sont au-dessus du niveau du sol côté vallée, mais enterrés côté boulevard. La façade de verre de 11.000 m2 mesure 35 m de hauteur sur une longueur de 170 m; elle est suspendue à une armature de poutres métalliques incurvées, spécialement conçues pour le bâtiment.Les bureaux sont aménagés dans les ailes disposées en zigzag, auxquelles on accède par des couloirs, des passerelles, des escaliers et des ascenseurs.

Ce nouvel immeuble se distingue notamment par la présence de zones climatiques naturelles et de zones régulées par commande centralisée. Situés sous la coque de verre et l'armature tubulaire qui les protègent contre les intempéries, de vastes atriums et jardins d'hiver servent de poumons au bâtiment. Les jardins d'hiver, qui surplombent la vallée sur la face nord du plateau du Kirchberg, ne sont ni chauffés ni réfrigérés. Le verre isolant, qui a été choisi avec le plus grand soin, permet de maintenir dans les jardins d'hiver une température supérieure à la température extérieure en plein hiver. En été, un système de ventilation naturelle fait circuler l'air, qui remonte depuis le bas des jardins d'hiver vers des conduites d'aération en haut du bâtiment.

Les atriums exposés au sud, le long du boulevard, sont continuellement utilisés par le personnel et les visiteurs. La chaleur et la ventilation y sont régu-lées, contrairement aux jardins d'hiver. Un chauffage radiant par le sol, des ventilo-convecteurs et des stores de protection solaire permettent d'assurer une température constante.

Les bureaux sont situés entre deux zones à climatisation centralisée. Ainsi, la température dans les espaces de travail doit simplement être ajustée en fonction de la température des atriums et non par rapport à la température extérieure. Dans les bureaux, la température est stable à 21°C, avec la possibilité de la faire varier de plus ou moins 3°C, grâce aux ventilo-convecteurs situés dans le sol ou au système central de ventilation. Le bâtiment Est bénéficie également d'un système de réfrigération qui aspire, la nuit, l'air extérieur vers l'intérieur, ainsi que d'un système qui fait circuler de l'eau froide dans les dalles de béton.

La BEI, qui a fait de l'efficacité énergétique une priorité absolue de ses activités de prêt, met ce principe en pratique en adoptant un éclairage qui consomme un minimum d'énergie. Les normes modernes en matière d'éclairage consistent à réduire la luminosité globale dans les bureaux et à compléter par des lampes de bureau individuelles.

Pour plus de détails sur les caractéristiques du nouveau bâtiment de la BEI, lisez le document «Le nouvel immeuble du groupe BEI: climat interne et environnement»:

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange