Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Schifflange une commune en pleine mutation, Entretien avec Roland Schreiner bourgmestre Imprimer Envoyer

Tags: Bourgmestre | Schifflange

Magazine Echo 2009-2

12-commune-schifflange

12-commune-schifflange

12-commune-schifflange

12-commune-schifflange

12-commune-schifflange

12-commune-schifflange

12-commune-schifflange

12-commune-schifflange

Schifflange Une commune en pleine mutation SchiPPIange Entretien avec Roland Schreiner bourgmestre

Echo:

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs?

Roland Schreiner:

Je suis marié, j'ai deux enfants de 25 et 19 ans. Inscrit sur les listes du LSAP, je suis entré au conseil communal de Schifflange en 1988, suis devenu échevin en 1992, puis bourgmestre en 2003. Je suis également député depuis août 2004.

Echo:

Que pensez-vous de la question de séparer les fonctions de bourgmestre et de député?

Roland Schreiner:

C'est une question pertinente au niveau de la gestion du temps, car ces deux fonctions exigent un grand investissement horaire. Heureusement, j'ai la chance de ne plus avoir d'obligations professionnelles, ce qui me permet de consacrer l'entièreté de mon temps à ces deux charges. Malgré ce difficile emploi du temps, je suis d'avis que, de par leur nature, il y a un lien entre la direction d'une commune et la direction de l'Etat. Etre député et maire est aussi une opportunité pour la gestion d'une commune. En tant que bourgmestre, les dossiers devien- nent de plus en plus compliqués. Les gens viennent souvent me parler de leurs problèmes. C'est parfois plus d'une écoute dont ils ont besoin que d'une véritable aide car ils viennent parfois me voir pour des choses qui ne sont pas de mon ressort. Cette proximité avec les gens est l'essence même du travail de bourgmestre, et elle sert aussi au travail de député. Même si le double emploi du temps est difficile à gérer, je pense que c'est intéressant d'être à la fois député et bourgmestre, car il est important d'avoir à la chambre des gens de terrain. Cela permet d'avoir un point de vue critique basé non uniquement sur la théorie, mais aussi sur l'application d'un texte dans la vie de tous les jours.

Echo:

Quels sont les dossiers dont vous vous occupez à la chambre des députés?

Roland Schreiner:

En tant que président de la commission des transports, je m'occupe surtout de tout ce qui a trait au concept «mobilité 2020». Parmi tous les concepts de mobilité déjà élaboré, celui-ci est le premier qui ait trouvé l'appui de tous les partis politiques, à l'exception de l'ADR. C'est une première historique et il faut absolument concrétiser ce concept. Dans le passé, on a beaucoup investi dans les infrastructures routières et moins dans les transports en commun. Depuis 2004, le budget du fonds du rail est devenu supérieur à celui de la route. Si l'on veut atteindre l'objectif de modal split de 75/25, il est nécessaire de continuer à investir dans les transports publics. Citons parmi les projets en cours le tram de la ville de Luxembourg, qui reliera toutes les gares périphériques: Cessange, Howald, Kirchberg, Dommeldange, et qui fera ainsi le lien avec le réseau existant. Il y a aussi la future liaison entre la gare centrale et le Findel. Dans le futur, on pourra directement aller de Schifflange au Kirchberg par le rail. Pour augmenter l'attractivité des transports publics, il est important de pouvoir se rendre de son lieu d'habitation à son lieu de travail sans transition.

Roland Schreiner:

Il y a le projet de suppression des passages à niveau que nous avons déjà longuement évoqué dans vos pages. Les procédures sont lentes mais les deux ministres concernés, transport et travaux publics, m'ont promis de déposer le projet de loi avant les élections. Si tout va bien, l'avis du conseil d'état pourrait être prêt pour octobre et les travaux pourraient démarrer en 2010. Ce timing est, j'en suis conscient, plutôt optimiste.

Autre projet: Schifflange va avoir un deuxième arrêt ferroviaire. Il sera situé à l'est de la commune, en direction de Noertzange, près des nouvelles citées. Ce projet sera entièrement financé par l'état.

Echo:

La mobilité douce semble être au cœur de vos préoccupations...

Roland Schreiner:

…Tout à fait. Nous avons d'ailleurs élaboré un nouveau concept de stationnement approuvé par le ministère avec l'introduction du parking résidentiel dans le centre et les rues adjacentes. Nous avons d'ailleurs engagé un agent municipal afin de contrôler l'application de cette nouvelle réglementation, ce pour résoudre les problèmes de stationnement à Schifflange. Toujours en ce qui concerne la mobilité, nous venons au 1er mars d'introduire un concept de «ruffbus» qui fonctionne sur appel entre 8h et 16h, c'est-à-dire en dehors des horaires du S-Bus.

Echo:

Que pensez-vous de la nouvelle loi scolaire?

Roland Schreiner:

C'est une réforme historique en faveur des enfants. Elle aidera autant à l'intégration des personnes étrangères que des personnes handicapées. Ce système permettra d'adapter l'enseignement aux besoins de notre société. Si la commune ne sera plus responsable du recrutement des instituteurs, c'est toujours elle qui définira l'organisation scolaire.

Echo:

Quels sont les autres grands projets en cours à Schifflange?

Roland Schreiner:

Nous allons inaugurer le 20 mai l'école A. Win-gert. C'est un projet qui a démarré en 2003. Six ans de travaux, cela peut paraître long. Cela s'explique par le fait que les travaux se sont déroulés parallèlement aux cours. Je tiens d'ailleurs à remercier de leur grande patience, non seulement les enfants et les parents, mais aussi les enseignants, qui ont compris que le fait de limiter au maximum les nuisances occasionnées par le chantier en augmentait la durée.

Autre projet, nous allons construire une maison des générations réservée aux personnes âgées et aux jeunes dans la rue Michel Rodange. La philosophie est de mettre sous un même toit des jeunes et des séniors. Les travaux débuteront en cours d'année.

donner le 18 mai le premier coup Au final, nous aurons une des meil-de pelle d'un bâtiment multisports leures installations sportives du qui servira à notre cercle athlétique. Il sera situé dans l'enceinte du stade Jean Jacoby. Nous avons beaucoup investi dans ce terrain pays.

Tous ces efforts participent à la qualité de vie dans la commune. avec le renouvellement de la piste, Nul doute que lorsque les projets la modernisation de l'éclairage, etc. de suppression des passages à niveau seront achevés, le gain en qualité de vie s era palpable par chaque habitant de la commune!

Administration communale de Schifflange
B.P. 11
L-3801 Schifflange
Tél.: 54 50 61-1
www.schifflange.lu

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange