Newcom s.a.r.l
Home
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Commune de Feulen - Entretien avec Fernand Etgen bourgmestre Imprimer Envoyer

Tags: Bourgmestre | Feulen

Magazine Echo 2009-2

07-commune-feulen

07-commune-feulen

07-commune-feulen

07-commune-feulen

07-commune-feulen

07-commune-feulen

07-commune-feulen

07-commune-feulen

07-commune-feulen

07-commune-feulen

Fernand Etgen est marié et père de 3 enfants de 18, 20 et 23 ans. Inscrit sur les listes du DP, il est membre du conseil communal de Feulen depuis 1979. Il a été élu échevin à 24 ans et exerce la fonction de bourgmestre depuis 1994. Il a été assermenté à la Chambre des Députés le 20 décembre 2007. Il a travaillé plus de 30 ans à Diekirch au bureau d'imposition de la TVA. Il est président du SICONA Centre, vice président du SIDEN et membre du comité du SIVICOL Fernand Etgen est candidat aux prochaines élections législatives.

Echo:

Quel bilan tirez-vous après un an et demi en tant que député?

Fernand Etgen:

C'est un travail passionnant qui me permet défendre au niveau national des positions que j'exprimais jusqu'ici localement. J'ai ainsi posé une cinquantaine de questions parlementaires relatives au déficit en infrastructures dont souffre le Nord du pays.

Echo:

Que pensez-vous du cumul des mandats?

 

Fernand Etgen:

Il est déjà difficile de travailler et d'être bourgmestre en même temps. Je suis contre le cumul des mandats pour les communes de plus de 10.000 habitants, car être bourgmestre d'une grande commune est déjà un emploi à temps plein. Feulen ne compte que 1.600 habitants, ce qui fait qu'en étant organisé et travailleur, il est possible d'être à la fois bourgmestre et député.

Echo:

Quels est le sujet qui vous tient particulièrement à cSur au niveau national?

Fernand Etgen:

J'étais membre de la commission réorganisation territoriale de l'Etat. Le Nord compte 42 communes et s'il y a des réformes à mener, il faut veiller à ce qu'elles apportent une plus-value pour les habitants car la commune est par nature l'instance la plus proche des habitants et elle doit absolument rester un service de proximité. A Feulen par exemple, nous ne désirons absolument pas devenir une commune rurbaine et tenons à garder le caractère rural qui fait le charme de notre commune.

Echo:

Quels sont les grands projets en cours à Feulen?

Fernand Etgen:

Il y a d'abord la construction de la nouvelle école, comprenant crèche et maison relais pour 130 élèves. Il y a aussi la modernisation du centre culturel «Hennesbau» et enfin la construction d'une nouvelle station d'épuration pour les communes de Feulen, Grosbouch et Merzig. Ce dernier projet entraine d'importants travaux de canalisation.

Echo:

Pourriez-vous un peu nous détailler ces projets, d'abord la nouvelle école&

Fernand Etgen:

Feulen compte actuellement une population scolaire de 173 enfants. Etant donné que nous avons signé le pacte logement, nous avons divers projets de lotissement, notamment un grand lotissement sur 1 hectare qui comptera plus de 90 unités d'habitation. Nous étudions d'ailleurs la possibilité d'y construire une centrale de cogénération. Bref, il est à prévoir, en parallèle à l'augmentation de la population induite par le pacte logement, une augmentation du nombre des enfants qui fréquenteront notre école et nos structures d'accueil.

L'école primaire actuelle a été construite au début des années 60 et transformée à plusieurs reprises par la suite. L'acquisition de la propriété Schammel-Schweitzer, ainsi qu'un échange de fonds avec le propriétaire Liu ont permis d'élaborer un projet en plein centre de Niederfeulen, à côté des infrastructures existantes. Ainsi, le projet en cours comprend la construction de 12 salles de classe supplémentaire. Ce projet est complété par une maison relais pouvant accueillir 130 enfants et une crèche pour cinquante nourrissons. La maison relais et la crèche disposeront d'une cuisine commune qui permettra de préparer les repas des enfants sur place.

Cette infrastructure est réalisée de sorte que le campus scolaire est complètement libéré de tout trafic automobile, ce qui améliore encore le réseau piétonnier qui donne accès aux quatre cotés du site. Toute l'infrastructure scolaire est accessible aux personnes à mobilité réduite. Dernier point, le bâtiment répond aux critères de construction basse énergie.

Echo:

Et en ce qui concerne le centre culturel?

Fernand Etgen:

Les travaux d'agrandissement du centre culturel «Hennesbau» ont commencé en août 2008. L'origine de ce magnifique bâtiment remonte à 1827. Il était au départ destiné à renfermer un moulin à écorces à tan, un moulin à huile et une scierie aux abords immédiats du ruisseau «Feul». Ensuite, le bâtiment a été racheté par l'agronome Jean-Pierre Berns de la maison «Hennes», d'où le nom de «Hennesbau» qui est resté. La commune a acquis ce bâtiment en 1979 et le fit transformer en centre culturel, tout en gardant l'aspect extérieur typique d'un grenier à écorces. Le centre culturel «Hennesbau» avec ses trois salles, réparties sur 3 étages, a connu un grand succès au cours des deux dernières décennies. Sa modernisation s'imposait, d'autant que les nouvelles techniques vont permettre de l'adapter aux personnes à mobilité réduite tout en conservant son cachet d'origine.

Echo:

Comment voyez-vous le développement de Feulen dans les années à venir?

Fernand Etgen:

Comme dit précédemment, nous avons signé le pacte logement. Nous aurions aussi aimé faire partie des communes IVL. En effet, comme nous l'avons d'ailleurs écrit au Ministre de l'Intérieur et au Ministre du Logement, nous sommes d'avis que les questions du logement constituent le plus grand défi pour développer l'idée de la Nordstad et que, faute de logements de bonne qualité en nombre suffisant, la région Nordstad ne pourra ni attirer, ni retenir des activités économiques. Dans la commune de Feulen, les habitants ont la possibilité de mener une vie épanouie et de développer des interactions entre l'emploi, les transports et les services pour créer un environnement de haute qualité. Faute de disponibilités foncières sur l'axe Gilsdorf-Diekirch-Ingeldorf-Ettelbruck, il convient dès lors de favoriser des projets dans notre commune plutôt que de recourir aux plateaux aux alentours d'Ettelbruck pour préserver la cohérence de la ville d'Ettelbruck et empêcher les empiètements sur les zones rurales. Citons la commission d'aménagement du 19 septembre 2003 su sujet de l'aménagement général de Feulen: «Certaines surfaces, réservées à l'habitat à l'intérieur du périmètre d'agglomération de Feulen bénéficient d'une meilleure infrastructure et d'une meilleure connexion au transport public et au réseau routier que certains terrains réservés à l'habitat de la commune d'Ettel-bruck dont notamment le site Hardt...» La mobilité faisant partie des objectifs prioritaires de l'IVL, on peut dire que la création de logements à Feulen facilitera les échanges et permettra de rapprocher les citoyens des infrastructures publiques.

Le manque d'une offre variée de logements dans la région Nords-tad pourrait conduire à une inflation artificielle des prix sur le marché du logement, ce qui aurait des effets pervers en forçant les gens à s'installer loin du centre d'attraction régional Nordstad. Au vu de ces arguments, il ne serait pas insensé de faire entrer Feulen dans la liste des communes prioritaires pour l'IVL. Au niveau mobilité, notre commune est favorable à la réalisation d'un contournement Sud d'Ettelbruck comprenant un contournement de Niederfeulen. La réalisation d'une collectrice du Nord sera indispensable à l'épanouissement de la Nordstad, tout comme la collectrice du Sud l'a été pour la région Sud.

Echo:

Quelques mots pour conclure ?

Fernand Etgen:

Feulen est une commune vraiment agréable à vivre, extrêmement bien située aux abords immédiats de la Nordstad. C'est une commune rurale avec des associations très actives, beaucoup de loisirs, bien desservie par les transports publics. Nous avons tous les services de proximité nécessaires, les enfants peuvent aller à pieds à l'école car nous n'avons pas trop de trafic. Nous avons de plus un merveilleux parc naturel traversé par une piste cyclable. Bref, à Feulen, le ma itre mot est et restera: qua lité de vie.

Administration Communale de Feulen
25, route de Bastogne
L-9176 Niederfeulen
Tél.: 812747-1
Fax: 817908
Email: secretariat@feulen.lu
www.feulen.lu

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange