Newcom s.a.r.l
Home » 2012-4 » Commune de Leudelange Entretien avec Rob Roemen
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Commune de Leudelange Entretien avec Rob Roemen Imprimer Envoyer
Magazine Echo 2012-4

Echo 4-2012

Echo 4-2012

Echo 4-2012

Echo 4-2012

Echo 4-2012

Echo 4-2012

Son bourgmestre, Rob Roemen:, a accepté de nous recevoir pour parler de l’évolution de la commune de Leudelange et de son implication dans le DICI.

Si Leudelange compte des zones industrielles, n’est-elle pas avant tout une commune verte ?

Rob Roemen: Leudelange fait partie de la ceinture verte de la ville de Luxembourg et est entourée de forêts et des réserves naturelles « Betebuerger Bësch » au Sud, « Ënneschte Bësch » au Nord, les « Cessinger – et Grasbësch » à l’est et le « Leidelenger Bësch » à l’ouest. Dans l’enceinte du « Hueschterterbësch », les étangs « Bakklesweiheren » ont été renaturés. Ceci fait de Leudelange un écrin de verdure aux portes de la capitale. En plus, nous disposons d’un certain nombre de pistes cyclables et de sentiers pédestres qui permettent de vivre la nature au jour le jour. Le village est aussi le point de départ pour de magnifiques promenades et randonnées sur deux circuits auto-pédestres touristiques. Au « Gaalgebësch », un sentier didactique a été aménagé.

Ville verte et artisanale !

Rob Roemen: Notre commune compte 3 zones d’activités « Grasbësch », « Poudrerie » et « am Bann » (88 ha), le lieu de travail de milliers de personnes.

Parlons un peu de la qualité de vie à Leudelange…

Rob Roemen: Beaucoup d’efforts ont été réalisés pour améliorer la qualité de vie à Leudelange. Un exemple est le nouveau centre culturel et sociétaire « an der Eech », qui depuis 2010 est au service des habitants et des associations locales. Ce bâtiment moderne et fonctionnel complète l’ensemble de l’équipement culturel de la localité.

Leudelange dispose aussi d’un centre récréatif situé « op der Schwéngsweed » qui comprend des aires de pétanque, des terrains multisports et un chalet flambant neuf pour les scouts.

Une zone de verdure et de récréation est en planification dans la zone d’activités « am Bann » à la périphérie des zones d’habitation.

Sans compter votre château d’eau qui a reçu un prix d’architecture

Rob Roemen: Le nouveau château d’eau, qui surprend par sa forme architecturale innovatrice est l’objet de nombreuses visites de la part du monde professionnel. Situé en crête dans la zone d’activités « Poudrerie », sa silhouette domine l’horizon boisé.

Pouvez-vous un peu nous parler de la convention Etat-Communes DICI ?

Rob Roemen: Nous faisons partie des promoteurs du DICI, un groupement de cinq communes (Luxembourg, Bertrange, Hespérange, Leudelange, Strassen) situées dans la région sud-ouest de la capitale. Le groupement DICI (développement intercommunal coordonné et interactif) poursuit plusieurs objectifs touchant le développement urbain de la région. Un des buts principaux est de régler les problèmes de la circulation routière, voire de la mobilité. Même s’il nous arrive de critiquer certains projets en raison de leur coût, nous sommes convaincus que la collaboration avec le DICI apportera des améliorations substantielles en matière de logement et de transports publics, donc qu’elle augmentera à moyen terme la qualité de vie des habitants.

Quels sont les avantages concrets de cette collaboration ?

Rob Roemen: Nous espérons trouver une amélioration du débit du trafic routier. L’augmentation constante de la mobilité individuelle au cours des dernières années a fini par devenir son propre frein.

Les études démontrent que notre principal problème est le trafic de passage, sur lequel nous n’avons guère d’influence au niveau communal. D’où l’intérêt du DICI et du gouvernement, d’évoluer vers une politique routière coordonnée.

Il semble évident que la réduction du trafic routier individuel doit être accompagnée d’une augmentation de l’offre des transports en commun. Ce double effort favorisera l’évolution vers le modal split 25/75 souhaité par le gouvernement et encouragera les citoyens à profiter des trains et bus pour leur déplacements. Une mesure qui dans ce contexte contribuera aussi à désengorger nos zones d’activités des nombreux véhicules.

Quelles sont les prochaines étapes du projet dont vous êtes le promoteur dans votre commune et quelle sera sa direction ?

Rob Roemen: Nous devrons d’abord faire des expériences pratiques avec notre projet d’organisation des places de stationnement.

Nous avons travaillé, en collaboration avec le Ministre Claude Wiseler et les « Ponts et Chaussées », à un concept de trafic local favorisant les transports publics. Il sera mis en œuvre l’année prochaine.

Lorsque l’offre des transports publics le permettra, nous introduirons une nouvelle gestion de l’espace de stationnement.

D’ailleurs nous attendons avec impatience la signature de la convention DICI-bus entre les communes membres.

Il y a enfin un autre grand projet qui nous tient particulièrement à cœur. Il s’agit de la construction d’une route de contournement pour le Sud. Cela fait 40 ans que l’on en parle mais sa réalisation devient de plus en plus urgente aujourd’hui. La saturation de l’autoroute d’Esch est à l’origine d’un trafic de délestage particulièrement dangereux et incommode qui traverse Leudelange.

Les citoyens sont-ils associés à ces projets ? si oui comment ?

Rob Roemen: Nous sommes en train d’améliorer la communication avec les citoyens. Des projets comme la piste cyclable ou le nouveau réseau de bus seront l’occasion d’impliquer d’avantage les citoyens.

Pour conclure: comment voyez-vous, l’évolution de la coopération DICI durant les prochaines années ?

Rob Roemen: Nos projets devront entrer dans une phase de concrétisation. Nous attendons aussi le feu vert pour étendre nos zones constructibles par le biais de notre nouveau PAG. Il y a aujourd’hui quatre fois plus de gens qui travaillent à Leudelange que de gens qui y vivent. Il serait bien d’offrir aux gens qui travaillent à Leudelange la possibilité de goûter à l’excellente qualité de vie qui règne dans notre commune.

Administration Communale

de Leudelange 5, place des Martyrs L-3361 Leudelange Tél. : 379292 - 1 Fax : 379292 – 38 www.leudelange.lu

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange