Newcom s.a.r.l
Home » 2012-4 » Agence de l’Energie S.A: Entretien avec Pierre Wolff directeur
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Agence de l’Energie S.A: Entretien avec Pierre Wolff directeur Imprimer Envoyer
Magazine Echo 2012-4

Echo 4-2012

Echo 4-2012

L’energieagence est, à côté de l’Etat du Grand-Duché de Luxembourg, membre fondateur de myenergy (GIE).

Par ailleurs, l’energieagence est partenaire de MyClimateLux et du fonds nova naturstroum ainsi qu’actionnaire des parcs éoliens «Gemeng Hengischt», «Kehmen-Heischent» et «Burer Bierg». La société est active dans trois principaux domaines : le conseil en énergie, la gestion de l’énergie et la formation.

Vos formations ont-elles le succès escompté ?

Pierre Wolff : Pour l’instant notre retour d’expérience est très positif. Nous avons eu plusieurs cycles de formation qui ont connu un franc succès. Citons par exemple nos 2 cycles de conseiller en énergie pour les bâtiments d’habitation à l’issue desquels 17 personnes ont été certifiées. Les sessions de formation sur le bilan carbone ont également été bien visitées et nous avons déjà préparé notre nouveau plan de formations.

Quelles sont les formations à venir ?

Pierre Wolff : Nous avons prévu de nouvelles formations sur le passeport énergétique, dont une spécialement dédiée à l’approfondissement des connaissances y afférentes.

Nous aurons également une nouvelle formation de conseiller en énergie en langue allemande.

Nous allons aussi continuer à développer les formations dédiées à la maison passive. Ces dernières connaissent depuis l’an dernier une forte demande qui devrait encore être renforcée par l’évolution de la législation en ce sens.

Nous avons enfin de nouveaux projets de formation, comme par exemple une sensibilisation à la norme ISO 50001 relative au management de l’énergie.

Qu’en est-il de votre activité de conseil ?

Pierre Wolff : Il y a clairement un vide en ce moment dans cette activité car nous sommes en attente du nouveau règlement sur les primes et subventions. Le règlement actuel allant jusque fin 2012, on constate une position d’attente des clients qui clairement postposent leurs investissements en faveur des économies d’énergie dans leur habitat.

En quoi consiste votre activité d’audit énergétique ?

Pierre Wolff : Nous avons créé un partenariat avec Enovos afin de réaliser des audits énergétiques et des bilans carbone pour l’industrie d’une part, et pour les bâtiments d’autre part. Dans les deux secteurs, l’audit énergétique est la première étape nécessaire avant toute action d’amélioration des performances énergétiques. Seule une bonne connaissance de la situation énergétique permet de mettre en place une politique efficace de réduction des consommations. Au niveau de l’industrie et des PME, un audit montre souvent que l’on peut gagner 10 à 15 % sur sa facture sans le moindre investissement matériel.

Nous avons mis en place 2 types d’audit, le standard et le détaillé. L’audit énergétique standard vise à une évaluation rapide du potentiel d’économies d’énergies et à définir les premières recommandations de travaux simples à mettre en œuvre.

L’audit détaillé, quant à lui, permet de proposer des programmes d’économies d’énergie. Il doit permettre au maitre d’ouvrage de décider du programme d’investissement approprié pour améliorer ses performances énergétiques.

Avez-vous du succès dans l’industrie ?

Pierre Wolff : Nous avons finalisé 3 projets concrets dans l’industrie et avons un franc succès dans ce domaine. Il faut dire qu’en général on part de zéro. Il y a donc des économies substantielles à réaliser et les retours sur investissement sont rapides.

A notre niveau nous n’agissons pas sur les processus industriels mais nous cherchons plutôt à valoriser les pertes énergétiques par de la récupération de chaleur et travaillons sur l’efficacité énergétique des bâtiments industriels. Le travail que nous effectuons peut tout à fait entrer dans le cadre d’une démarche ISO 50001.

Avez-vous la même approche pour les bâtiments tertiaires ?

Pierre Wolff : L’approche est strictement la même.Nous commençons par réaliser un balayage du bâtiment en identifiant tous les gisements d’économie possible. Nous demandons par exemple les consommations des 3 dernières années ainsi qu’un schéma des installations techniques. Ensuite, nous faisons le tour du site avec un responsable. Cela nous permet d’avoir une bonne première idée et de présenter nos premières préconisations à la direction de l’entreprise.

Si la direction de l’entreprise décide d’investir pour optimiser ses installations, nous réalisons un audit détaillé.

A titre d’exemple, nous avons, en partenariat avec Enovos, été retenu suite à une soumission lancée par la Ville de Luxembourg pour réaliser les audits énergétiques de 5 bâtiments des services de la ville.

Quelques mots pour conclure ?

Pierre Wolff : Je terminerais en détaillant un peu notre formation de planificateur maison passives. Il s’agit d’un service qui concerne les particuliers et les architectes et qui vise à accompagner la mise en œuvre d’un projet passif. Cette formation aborde le contrôle et l’assistance pendant la phase des offres, le passeport énergétique, le calcul des ponts thermiques, les Blower-door test, les rendez-vous et visites de chantier, ainsi que l’aide à l’établissement des formulaires de demandes de subsides. Cette formation comprend plusieurs options et répond tout à fait à la demande actuelle du marché constructif.

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange