Newcom s.a.r.l
Home » 2012-2 » TICE Entretien avec Steve Arendt, directeur
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

TICE Entretien avec Steve Arendt, directeur Imprimer Envoyer
Magazine Echo 2012-2

1

1

1

1

1

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?

Steve Arendt :

J’ai suivi des études d’ingénieur en mécanique à Aix-la-Chapelle. Après 10 ans dans le secteur privé, j’ai intégré le TICE en 2003 et en suis devenu directeur en 2009.

Que représente le TICE aujourd’hui ?

Steve Arendt :

Le TICE est un syndicat intercommunal qui regroupe les communes de Dudelange, Differdange, Esch-sur-Alzette, Käerjeng, Kayl, Pétange, Rumelange, Schifflange et Sanem. Notre mission est d’assurer le transport en bus des habitants des communes membres. Nous employons en tout 309 personnes, dont 261 au service mouvement et 42 au service entretien.

Quels types de services offre le TICE aujourd’hui ?

Steve Arendt :

Nous offrons aujourd’hui principalement 3 types de services différents. Le premier est le service de ligne. Cela concerne l’ensemble des lignes entre les communes syndiquées. De même, nous offrons un service de Citybus pour les communes d’Esch-sur-Alzette et de Dudelange car elles ont la masse critique suffisante pour un tel service. Nous offrons enfin un service de ramassage scolaire pour tous les élèves du secondaire des communes syndiquées. A ce niveau le terme de service est très important car nous emmenons à l’aller comme au retour les élèves de leur domicile aux portes de leur lycée.

De combien de bus disposez-vous ?

Steve Arendt :

Nous comptons actuellement 113 bus qui parcourent 5 millions de km par an et transportent plus de 21.000 personnes par jour.

Le tout de la façon la plus écologique possible ?

Steve Arendt :

Nous sommes les premiers et les seuls à avoir des bus qui roulent au gaz naturel. Nous sommes directement reliés au réseau Sudgaz et nous avons nos deux propres stations de compression pour faire le plein des bus. Avec 39 bus au gaz, presque la moitié de notre flotte standard roule au gaz naturel.

Quels sont les avantages du gaz naturel ?

Steve Arendt :

Le TICE fait figure de pionnier dans la technique des bus au gaz naturel. Si les premiers bus manquaient de puissance, aujourd’hui, un bus au gaz naturel est équivalent à un bus au diesel. Nous sommes en phase d’établissement d’un « strategy paper » pour notre flotte de bus. Toutes les alternatives et technologies y seront évaluées et analysées afin de définir quel type et quelles quantités de bus sont les mieux adaptées à la topographie et aux types de ligne du TICE. Une stratégie prometteuse est de passer du gaz naturel au biogaz. Aujourd’hui, nous parcourons plus de 2 millions de km au gaz naturel, ce qui représente une consommation d’environ 1,2 millions de m3 de gaz, soit presque la quantité complète de gaz produite par le syndicat Minett-Kompost. Nous pourrions donc à terme rouler plus de 2 millions de km avec un bilan CO2 nul.

Pourquoi ne pas faire rouler que des bus au bio-gaz ?

Steve Arendt :

Tout simplement parce que ce n’est pas nécessairement toujours pertinent et que nous sommes limités par la quantité de bio-gaz disponible resp. par la capacité de notre station de gaz. Notre politique est d’avoir des bus qui soient les mieux adaptés écologiquement à leurs parcours. Notre objectif à terme est d’avoir un bilan CO2 à tendance 0 ! Votre réseau va-t-il croître avec la fusion de Bascharage et Clemency ?

Steve Arendt :

En raison de cette fusion, notre syndicat intègre aujourd’hui les anciennes communes de Clemency et de Fingig. Nous analysons actuellement comment les nouvelles communes peuvent être intégrées idéalement au réseau TICE en accord avec le Ministère du Développement Durable et des Infrastructures et en tenant compte de l’offre actuelle RGTR et CFL.

Avez-vous d’autres projets d’avenir ?

Steve Arendt :

Nous sommes depuis près d’un an en phase d’audit. Cet audit concerne autant le service mouvement que le service entretien et vise à nous rendre plus performants dans tous les domaines. A côté de cette réorganisation, nous devons nous occuper de l’extension de notre réseau au niveau du site de Belval qui est au cœur de nos 9 communes syndiquées. N’oublions pas que l’objectif pour Belval est d’avoir un modal split de 40% en faveur des transports en commun. Pensez-vous que l’on pourrait encore augmenter l’attractivité des transports en commun et si oui comment ?

Steve Arendt :

Aujourd’hui, avec des fréquences de lignes intercommunales de 15 minutes, l’offre au niveau des transports en commun est très bonne. Circuler en bus pendant 2 heures coûte moins cher que garer sa voiture pendant la même période. Cependant il faut encore faire des efforts afin de privilégier le bus dans la circulation routière. Les voies prioritaires manquent. Tous les axes principaux devraient avoir des couloirs réservés au bus pour que nous puissions garantir nos horaires même pendant les heures de pointes. Si nous avions la rapidité en plus d’une offre suffisante et de prix attractifs, alors les avantages des transports en communs sur route seraient si évidents que les utilisateurs des voitures individuelles renonceraient à leurs déplacements réguliers pour ne pas se retrouver coincés dans un embouteillage. Syndicat T.I.C.E. 290 Boulevard Charles de Gaulle L-4083 Esch-sur-Alzette LUXEMBOURG Tél. : 57 42 32 1 Fax : 55 03 05 www.tice.lu

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange