Newcom s.a.r.l
Home » 2012-2 » Sudstroum Entretien avec Ady Emering
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Sudstroum Entretien avec Ady Emering Imprimer Envoyer

Tags: Directeur

Magazine Echo 2012-2

1

1

1

La société Sudstroum a été créée et est détenue à 100% par la Ville d’Esch-sur-Alzette. Elle est chargée de l’achat et de la vente de l’électricité pour le compte de la commune. Elle s’illustre en étant la première société du pays à ne proposer que de l’énergie verte. Rencontre avec son directeur, Ady Emering

Comment définiriez-vous la philosophie « Sudstroum » ?

Ady Emering :

Nous pensons que le meilleur moyen de forcer la croissance de l’énergie verte est d’agir sur la demande en ne proposant que ce type d’énergie à nos clients. Nous sommes le seul fournisseur du pays à avoir cette approche y compris pour nos clients professionnels. Que ce soit en ou hors notre réseau, pour des clients particuliers ou professionnels, nous ne fournissons que de l’énergie verte, et ce depuis 2009 déjà, ce qui nous démarque clairement de notre concurrence qui n’a commencé à fournir de l’énergie verte à tous ses clients résidentiels qu’en automne 2011. Là, les clients professionnels ne bénéficient pas encore d’office des avantages de l’énergie verte.

Avez-vous beaucoup de clients professionnels ?

Ady Emering :

Nous n’en avons pas beaucoup en nombre mais ils représentent un gros volume, voir même supérieur au volume des résidentiels.

Le fait que votre énergie soit verte est-il un plus pour les clients professionnels ?

Ady Emering :

Pour certains oui. Il y a des clients professionnels qui se sont même fixé l’utilisation d’énergie verte dans leurs stratégies de marketing, pour d’autres c’est une question de principe par conviction de l’idée de notre concept. Pour d’autres seuls le prix compte. Cela dit nous arrivons à être concurrentiels au niveau du prix même face à l’énergie grise de nos concurrents.

Comment est-ce possible ?

Ady Emering :

On pourrait croire qu’il faut être grand pour acheter de grandes quantités d’énergie et du coup avoir de bons prix. Ce n’est pas toujours vrai. Ce qu’il faut, c’est trouver des fournisseurs qui ont à peu près votre taille pour assurer votre fourniture en électricité. Un grand fournisseur achètera son énergie à un grand producteur et sécurisera ainsi son approvisionnement. Vu notre taille plus modeste, nous pouvons acheter notre énergie verte à bon prix à des petits producteurs. S’ajoute à cela le fait que notre actionnaire unique, la Ville d’Esch-sur-Alzette, nous demande certes une certaine rentabilité mais en aucun cas de réaliser des bénéfices indécents. Vous comprendrez du coup que nous arrivons à proposer la qualité verte à très bon prix.

Pourquoi avoir 2 sortes d’électricité verte ?

Ady Emering :

Notre idée de base est que plus la demande en énergie verte sera forte plus les producteurs investiront dans la production d’énergie verte. Cela dit, on peut aller plus loin. Avec « Terra Invest », nous proposons à nos clients une électricité à 50% hydroélectrique, et à 50% produite avec des installations éoliennes de moins de 6 ans. Le fait de ne choisir que des installations de production récentes incite les producteurs à investir dans leur outil de production renouvelable.

La composition de vos produits a-t-elle évolué ?

Ady Emering :

Notre électricité verte « Terra » était composée en 2010 de 95% d’énergie hydroélectrique contre 5% d’éolien. En 2011, nous avions 90% d’ hydroélectrique pour 10% d’éolien, et en 2012 85% d’ hydroélectrique pour 15% d’éolien. Nous augmentons chaque année de 5% la part d’éolien dans notre offre de base « Terra » ce qui augmentera constamment la qualité et la demande.

Quelle est la part de « Terra Invest » dans votre volume global ?

Ady Emering :

« Terra Invest » correspond à 9,5% de l’ensemble de l’énergie que nous commercialisons.

De quel ordre est le surcoût engendré par un abonnement en Terra Invest pour le client ?

Ady Emering :

Le surcoût est de 0.4 centimes par kWh. Cela représente, pour une famille de 4 personnes qui consomme 5.000 kWh par an un surcoût annuel de seulement 20 euros.

Avez-vous des projets de production d’énergie verte ?

Ady Emering :

Notre actionnaire, à savoir la ville d’Esch-sur-Alzette, étudie différents projets d’investissements, notamment dans le photovoltaïque et l’éolien, mais ce ne sont pour l’instant que des études et des discussions. Cela dit, pour notre part, l’intégralité des bénéfices engendrés par Terra Invest est réinvestie dans un projet d’amélioration de l’efficience des installations photovoltaïques. Il s’agit d’un contrat de recherche pure passé avec le Centre de Recherche Public Henri Tudor et portant sur 3 ans. Par ce contrat et en surplus des résultats attendus au niveau de recherche, Sudstroum contribue ainsi à la valorisation de l’économie locale. Nous avons aussi des idées pour investir dans l’e-mobility. Nous prévoyons de construire d’ici peu des stations de chargement pour voitures électriques. Un projet est en préparation dans le parking du Brill. Ce sera gratuit dans un premier temps et ensuite les clients pourront choisir leur fournisseur qui reportera l’énergie chargée sur la facture mensuelle du client. D’autres stations de recharge sont en discussion.

Quelques mots pour conclure ?

Ady Emering :

Même si nous n’avons pas de politique commerciale agressive, nous avons connu pour l’exercice 2009/2010 une croissance de 4.9% et de 11% pour 2010/2011, ce qui est supérieur à la moyenne du secteur. Cela s’explique probablement d’une part par notre excellent rapport qualité prix et d’autre part par une bonne visibilité de notre marque auprès des équipes sportives de qualité eschoises et de certaines manifestations culturelles connues au niveau national que nous sponsorisons et qui commence à porter ses fruits. Nous sommes convaincus que notre concept est à la hauteur de la demande de notre clientèle et nous continueront à le faire évoluer en travaillant déjà sur des nouvelles facilités bientôt offertes au client.
  • Sudstroum 12, rue Xavier Brasseur L-4040 Esch-sur-Alzette
  • Ouverture du guichet: 7h30 - 17h00 (Lundi, mardi jeudi, vendredi) 7h30 – 18h00 (Mercredi)
  • Tél.: 26 783 787 - 686Fax: 26 783 787 - 87
  • Contact: mail@sudstroum.lu www.sudstroum.lu

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange