Commune de Mamer Entretien avec Gilles Roth député-maire Imprimer
Magazine Echo 2011-2

063-065

063-065

063-065

063-065

063-065

063-065

063-065

Commune de Mamer Entretien avec Gilles Roth député-maire

La commune de Mamer comprend les localités de Mamer, Holzem et Cap-Capellen. Elle est située à l’ouest de la ville de Luxembourg dans la vallée de la rivière Mamer et est également arrosée par les ruisseaux Faulbaach et Kielbaach. La commune est reliée au réseau routier par la Route Nationale N6 Luxembourg-Arlon et par les CR 101 et 102. L’A6 Luxembourg-Bruxelles la traverse et elle a son accès entre Capellen et Mamer. Elle est reliée au réseau ferroviaire par la ligne LuxembourgBelgique. Elle s’étend sur une superficie de 2752 ha et compte environ 7800 habitants. Son bourgmestre, Gilles Roth, est marié et père d’une fille. Juriste de formation, il est inscrit sur les listes du CSV. Il occupe la fonction de bourgmestre depuis le premier janvier 2000 et est membre du parlement depuis 2007.

Quel bilan tirer de cette législature qui s’achève ?

Gilles Roth :

Je dirais qu’au moins 90% du programme de la législature est aujourd’hui réalisé. Commençons par notre projet phare : le complexe Kinneksbond que nous venons de finaliser. Il s’agit du plus grand investissement jamais réalisé par notre commune : 100 millions d’euros en 10 ans ! Il s’agit d’un complexe scolaire et culturel comprenant entre autres une maison relais pour 350 enfants, des salles de classe hyper confortables de 90 m2 en moyenne, un hall sportif ultra moderne Le fleuron de ce complexe est le centre culturel qui vient d’ouvrir ses portes fin octobre et dont toutes les manifestations ont depuis affiché complet ! Un bâtiment additionnel au centre culturel sera inauguré sous peu. Avec le complexe Kinneksbond, les besoins de notre commune seront couverts pour les années à venir, même si notre population continue de croître.

Connaissez-vous une forte croissance démographique à Mamer ?

Gilles Roth :

Nous menons une politique d’urbanisme et de logement dynamique, ce qui nous permet d’afficher une croissance démographique de l’ordre de 3% par an. Nous avons déjà voté des lotissements qui s’étendront sur 30 hectares de superficie. Notre population s’élève aujourd’hui à 7.800 habitants et nous devrions croître de 1.000 habitants dans les 4 ans à venir. D’ici 2 ans, 100 logements à coûts modérés auront été construits par la SNHBM et le Fonds du Logement. Malgré cela, nous n’avons pas réussi à endiguer la flambée des prix des terrains dans notre commune, prix encore boostés par l’implantation de la deuxième école européenne sur notre territoire.

Les infrastructures souterraines sont-elles au niveau ?

Gilles Roth :

Nous avons tenu toutes nos promesses à ce niveau. Fin 2011, toute la commune sera reliée au gaz naturel. Les conduites d’eau et les canalisations ont été refaites dans la plupart des lotissements. Les pertes d’eau ont ainsi été fortement réduites et nous avons pu endiguer la plupart des phénomènes d’inondation.

Comment avez-vous pensé le développement de votre commune ?

Gilles Roth :

Nous avons tenu à respecter le caractère propre de chacune de nos localités. Ainsi, Holzem a gardé son caractère rural. Capellen a un caractère résidentiel et nous avons prévu la création d’un complexe scolaire et sportif en son centre pour un budget de 30 millions d’euros. Les travaux viennent de débuter. En ce qui concerne Mamer, je me réjouis de ce que son caractère dortoir s’estompe en raison des multiples manifestations culturelles et sportives organisées conjointement par les associations locales et le cercle culturel communal. Parmi les manifestations organisées on pourrait citer pêle-mêle les réjouissances à l’occasion de la fête nationale qui accueillent chaque année entre 1.500 et 2.000 spectateurs, le festival « Open Air » dans l’enceinte du Mamer Schlass qui rassemble chaque année les amateurs de musique moderne, sans oublier les manifestations culturelles organisées par le Kinneksbond, qui vont de la musique classique au jazz en passant par les représentations théâtrales.

Dans quel état sont vos finances communales ?

Gilles Roth :

Nous avons un endettement de 24 millions d’euros, ce qui correspond à une charge de remboursement de 6% des recettes ordinaires. Nous avons en moyenne chaque année un excédent budgétaire qui avoisine les 7 millions d’euros. De plus, nous avons aménagé une zone d’activité tertiaire près de l’autoroute, ce qui génèrera aussi de nouvelles rentrées fiscales.

Où en est votre PAG ?

Gilles Roth :

La révision du PAG est bien entamée mais ne sera plus soumise au conseil communal avant la fin de la législature en raison des dernières modifications législatives.

Avez-vous des projets en cours ?

Gilles Roth :

Il y a toujours du travail dans une commune. Il faudra ainsi dans l’avenir réaliser une extension de la maison relais, finaliser le complexe scolaire de Capellen, réaliser l’extension de la station d’épuration, et enfin réaménager le centre de Mamer.

Quelques mots pour conclure ?

Gilles Roth :

Je suis heureux et fier de ce qui a été réalisé à Mamer les 10 dernières années, période pendant laquelle j’ai eu le privilège de diriger la commune en tant que bourgmestre. Je serais candidat à ma succession et j’espère que les électeurs m’offriront à nouveau leur confiance.

Share this post