Newcom s.a.r.l
Home » 2010-4 » Serge Orban, Avery Dennison Luxembourg
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Serge Orban, Avery Dennison Luxembourg Imprimer Envoyer
Magazine Echo 2010-4

§

§

§

Echo: Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs?

Serge Orban: J’ai 39 ans, je suis marié et père de 2 enfants. J’ai été, de 1997 à 2000, ingénieur de projet ici même, puis on m’a, en 2001, nommé responsable de production. J’ai ensuite quitté l’entreprise pour devenir consultant pendant 8 ans, dont 4 ans en tant que directeur. En 2009, j’ai réalisé une mission de consultance pour Avery Dennison. De là, on m’a demandé de reprendre une fonction salariée en tant que directeur d’un site en Allemagne. Lorsqu’Alain Kohnen, qui était directeur du site luxembourgeois, est devenu «operation director», on m’a rappelé au Luxembourg afin de prendre la place vacante. Etant de nationalité luxembourgeoise, j’ai été heureux de revenir au pays, tant d’un point de vue professionnel que familial.

Echo: En quoi consistait la mission qui vous a fait revenir chez Avery Dennison?

Serge Orban: Il s'agissait d'une mission de restructuration. Pendant la crise, on a dû repenser nos systèmes et on s'est aperçu que certaines machines n'étaient plus compétitives. Nous avons donc arrêté certaines machines non rentables. Ce projet a été mené à bien dans les délais et le budget impartis.

Echo: Comment définiriez-vous le marché à l’heure actuelle?

Serge Orban: De janvier à juillet nous avons connu une période de forte croissance et depuis août nous sommes dans une période de stabilisation.

Echo: La restructuration vous avait-elle laissé assez de force pour de suite être compétitifs dans la reprise?

Serge Orban: La restructuration a surtout consisté à travailler sur la compétitivité de nos chaines sans nous défausser de nos forces vitales. Le fait d'avoir réussi à maintenir l'emploi pendant la crise nous a permis d'être prêts pour la reprise. Cela dit, la vigueur de la reprise nous a surpris et nous avons dû faire des heures supplémentaires et avoir recours à des travailleurs intérimaires. Pour la première fois de l'histoire d'Avery Dennison Luxembourg, nous allons dépasser le milliard de mètres carrés envoyés cette année. Le site luxembourgeois d'Avery Dennison représente un pourcentage très important de la production européenne totale du groupe.

Echo: Quel est le challenge que vous devrez relever dans les mois à venir?

Serge Orban: Le challenge sera de réussir à accroitre notre flexibilité au niveau de la production sans avoir des fluctuations au niveau de notre personnel. J'ai été impressionné par le modèle allemand d'Avery Dennison. Il s'agit d'un modèle très flexible et en même temps très solidaire, avec un compte-temps qui fait que l'on peut travailler plus lorsque c'est nécessaire ou rester à la maison lorsque la demande est plus faible, sans que l'on ne perde rien en salaire. Au niveau du Luxembourg, nous avons aussi une certaine flexibilité mais nous devons encore progresser à ce niveau.

Echo: Sur quelles pistes travaillez- vous pour augmenter la flexibilité dans votre entreprise?

Serge Orban: Nous travaillons principalement sur des concepts innovateurs au niveau de la finition. Nous avons déjà des premiers résultats prometteurs à ce niveau. Cela va nous permettre de produire les mêmes volumes avec moins de machines, et ainsi d'avoir de la capacité pour traiter du volume supplémentaire. Il est très important pour nous de maintenir la compétitivité de notre usine luxembourgeoise.

Echo: Par rapport à qui devez-vous principalement être concurrentiels?

Serge Orban: Nous devons être compétitifs à différents niveaux. D'abord et c'est évident, par rapport à nos concurrents. Ensuite, nous devons être compétitifs en interne par rapport aux autres usines du groupe. Au Luxembourg, les coûts salariaux ont progressé de 41% en 10 ans contre 23% en Allemagne. Nous avons donc mathématiquement un handicap compétitif de l'ordre de 18% sur cette période. A nous de trouver des solutions afin d'améliorer nos performances pour combler ce handicap structurel et garder une longueur d'avance. A cela il faut ajouter que notre entreprise, et le Luxembourg en général, doit maintenir sa compétitivité afin de continuer à attirer des investisseurs. Il y a aujourd'hui une forte concurrence internationale pour attirer du capital.

Echo: Quelques mots pour conclure?

Serge Orban: Notre objectif est de continuer de travailler au développement de notre site, qui est déjà le plus grand en Europe, d'augmenter notre flexibilité en travaillant sur la productivité sans avoir recours au capital. Nous voulons conforter notre place de leader européen tant au niveau des nouvelles technologies et dans le développement de concepts de service. En un mot, nous voulons conforter la place d'Avery Dennison au Luxembourg et en Europe .

Share this post

 
 

Magazine Echo - Architecture & Bâtiment

Magazine Echo Nr. 4 de l'année 2012

News image

Dans son livre « Debout l’Europe » coécrit avec Guy Verhofstadt, ex-Premier ministre belge, Daniel Cohn-Bendit veut faire se lever les pro-européens aujourd’hui «...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 109 de l'année 2011

News image

L’immobilier est-il surévalué ? Reste-t-il un bon placement ? On serait à priori tenté de répondre oui et oui, ce qui peut paraître contradictoire....

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 110 de l'année 2011

News image

La crise grecque pourrait-elle influer les prix de l’immobilier au Luxembourg ? Autrement dit les taux d’intérêt des banques vont-ils monter ? Prenons l’hypothèse...

Magazine Echo Nr. 2 de l'année 2011

News image

Si la Grèce touchera la cinquième tranche de son prêt accordé en 2010 par l’UE et le FMI, sa situation n’est pour autant pas...

Magazine Echo Nr. 3 de l'année 2011

News image

C’est en pensant aux vacances, au soleil, que je feuilletais une étude récente de Knight Frank sur les prix de l’immobilier de luxe à...

Magazine Echo Nr. 4 de l'année 2011

News image

Nous voici le lendemain des élections du 9 octobre 2011. A l’heure où cet édito est écrit, les discussions de coalition n’ont pas encore...

Magazine Echo Nr. 5 de l'année 2011

News image

L’euro cause de tous nos maux ? A l’heure où certains parient sur un démantèlement de la zone euro à court terme, il serait...

Magazine Echo Nr. 1 de l'année 2012

Magazine Echo Nr. 2 de l'année 2012

News image

S’il est un sujet plus complexe qu’il n’y parait, c’est bien celui de l’énergie. Il est aisé d’y faire des amalgames aussi fâcheux qu’erronés....

Magazine Echo Nr. 1 de l'année 2011

News image

Depuis plusieurs mois, la réforme qui fait parler est celle de la santé. Après la très médiatique grève des médecins, la mesure que tout...

Magazine Echo Nr. 5 de l'année 2010

News image

Nous voilà déjà en décembre, 2010 fait place à 2011 dans un contexte international mar- qué par de fortes incertitudes. Pas évident dans ces...

Magazine Echo Nr. 4 de l'année 2010

News image

Après la Grèce, l’Espagne, l’Irlande, le Portugal, la France, l’Allemagne, toute l’Europe occi- dentale ou presque, c’est la Grande Bretagne qui annonce son plan...

Magazine Echo Nr. 3 de l'année 2010

News image

Tout le monde est bien conscient que l'Etat doit réduire son train de vie, que les dépenses et les recettes doivent être équilibrées. La...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 107 de l'année 2010

News image

Lorsque l’on voit le nombre de chantiers en cours au Grand-Duché, on se dit que le secteur du bâtiment va bien et comme dit...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 106 de l'année 2010

News image

Avec un taux de vacance qui dépasse les 7%, l’immobilier de bureau luxem- bourgeois connaît une situation inédite. Ce chiffre est cependant à relativiser....

Magazine Echo Nr. 2 de l'année 2010

News image

A peine a-t-on accouché d'une solution pour sortir la Grèce de la crise que l'euro subissait une attaque en règle suite à une simple...

Magazine Echo Nr. 6 de l'année 2009

News image

Une année s'achève, une autre commence. C'est le moment des bilans et des résolutions. Le bilan 2009 n'est pas euphorique et 2010 s'annonce difficile....

Magazine Echo Nr. 5 de l'année 2009

News image

Herman Van Rompuy est le premier président permanent du Conseil Européen. Si les chefs d'état et de gouvernement de l'Union Européenne l'ont préféré à...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 103 de l'année 2009

News image

Herman Van Rompuy est le premier président permanent du Conseil Européen. Si les chefs d'état et de gouvernement de l'Union Européenne l'ont préféré à...

Magazine Architecture & Bâtiment Nr. 104 de l'année 2010

News image

Tout le monde est économiste.Dit comme ça, cette phrase peut paraître incongrue, voir stupide. D’aucun vous diront qu’ils ne s’intéressent ni à l’économie, ni...

Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange