Newcom s.a.r.l
Home » 2010-107 » Le Centre Pompidou-Metz est un succès public.
 

Newcom Editions

Architecture & Bâtiment - Newcom - Bascharage -Tél 23 65 01 75

Echo Magazine - Newcom s.a.r.l - Bascharage

Education

Eductation

Education au Luxembourg - Lisez le Magazine...

Energie

Energie

Energie-au-luxembourg - Lisez le Magazine...

Vieille Ville

Fonds de rénovation

Rénovations de la Vielle Ville - Lisez le Magazine...

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans

Differdange 100 ans d'architecture - Lisez le Magazine...

Le Centre Pompidou-Metz est un succès public. Imprimer Envoyer

Tags: Metz

Magazine Architecture & Bâtiment 2010-107

08-13

08-13

08-13

08-13

08-13

08-13

08-13

08-13

08-13

Le Centre Pompidou-Metz est un succès public. Joyaux architectural, le Centre Pompidou-Metz est conçu comme une expérience unique, un espace de découverte de la création artistique sous toutes ses formes, un lieu de vie où se succèdent toute l'année des événements. C'est un lieu exceptionnel, grâce à l'architecture de Shigeru Ban et de Jean de Gastines ; généreux, car les publics sont au cœur du projet ; d'excellence, par une programmation pluridisciplinaire fondée sur des expositions temporaires innovantes et de niveau international.

Une architecture audacieuse

En avançant sur le parvis et dans les jardins qui relieront le centre-ville et la gare au Centre Pompidou-Metz, le visiteur découvrira un édifice aux tons clairs et lumineux, puissant et léger à la fois, invitant à s'abriter sous son toit protecteur. Nous avons imaginé une architecture qui traduise l'ouverture, le brassage des cultures et le bien-être, dans une relation immé- diate et sensorielle avec l'environnement

A la suite d'un concours international, la maîtrise d'œuvre du Centre Pompidou-Metz a été confiée en décembre 2003 à Shigeru Ban et Jean de Gastines, qui s'étaient associés à Philip Gumuchdjian pour la phase concours. Depuis 2000, Shigeru Ban et Jean de Gastines travaillent ensemble en France. Ils ont constitué en 2004 la SARL Shigeru Ban Architects Europe basée à Paris, filiale de la société japonaise. Le Centre Pompidou-Metz est le 4e projet commun de ces architectes, après la Halle du Toueur (2004) et l'Institut du Canal de Bourgogne (2005) à Pouillyen-Auxois, ainsi qu'un programme de logements sociaux à Mulhouse (2005). La maîtrise d'ouvrage a été assurée par Metz Métropole,en partenariat avec la Ville de Metz (mandataire du maître d'ouvrage) et le Centre Pompidou (partenaire du maître d'ouvrage).

L'architecture du Centre PompidouMetz est à elle seule un chef-d'œuvre. Elle exerce aujourd'hui sur le quartier de l'Amphithéâtre un impact architectural similaire à celui déclenché au milieu des années 1970 sur le quartier Beaubourg par l'œuvre de Renzo Piano et Richard Rogers.

Pour une ville deux fois millénaire,c'est un formidable défi que d'avoir à écrire une nouvelle page de son histoire urbaine et architecturale. Le Centre Pompidou-Metz constitue la locomotive d'une vaste zone de rénovation urbaine de 50 hectares qui abrita jadis une gare de marchandises datant de l'annexion allemande, un champ de foire mais aussi,à l'Antiquité,un amphithéâtre gallo-romain de 25.000 places. Il avoisine un palais omnisports, «Les Arènes», construit par Paul Chemetov et Borja Huidobro.

D'une superficie de 10.700 m2, dont 5.000 m2 entièrement dédiés à la présentation des œuvres, le Centre Pompidou-Metz se présente comme une vaste structure modulaire qui se déploie autour d'une flèche centrale de 77 mètres de haut - clin d'œil à 1977,année d'ouverture du Centre Pompidou. Trois galeries en forme de tubes rectangulaires - de 80 mètres de long chacune sont superposées sur la Grande Nef, espace unique en Europe qui comprend un mur d'accrochage de 18 mètres de hauteur.Elles accueillent les expositions temporaires.Le Centre Pompidou-Metz réunit également un studio de 196 places dédié au spectacle vivant, ainsi qu'un auditorium de 144 places pour les films et les conférences. Une librairie boutique, un café-restaurant avec deux vastes terrasses et un centre de ressources complètent les équipements.Ils sont accessibles gratuitement depuis un vaste forum naturellement ventilé qui s'ouvre sur le parvis et les jardins.

La charpente en bois

Dix mois de façonnage et quatre mois de pose ont été nécessaires pour réaliser la charpente en bois, constituée de 18 kilomètres de poutres en lamellé-collé,technique dont le centenaire a été célébré en 2008. 95 % des poutres de la charpente sont en épicéa d'Autriche ou de Suisse.

Les autres bois utilisés sont le hêtre et le mélèze. Toutes différentes les unes des autres, les poutres ont été usinées par un outil piloté par informatique. Cet appareil permet de façonner leurs courbures dans plusieurs directions et de faire des perforations pour les assemblages (nœuds,broches et entretoises). La charpente est ainsi entièrement modélisée par ordinateur. Les architectes Shigeru Ban et Jean de Gastines ont conçu cette charpente en bois, matériau inépuisable qui peut être facilement recyclé.

Enfin, le mode d'assemblage de la charpente avec six poutres constituant une trame hexagonale est totalement innovant et sans équivalent dans le monde de la construction.

La structure métallique

Un anneau métallique, situé à 37 mètres de hauteur, supporte la grande toiture ondulée du Centre Pompidou Metz. La partie conique est surmontée d'un tripode et d'une flèche qui culmine à 77 mètres.

La membrane

La membrane textile d'une superficie de 8.000 m2 a été fabriquée au Japon par l'entreprise Taiyo, et posée par sa filiale allemande, Taiyo Europe. Elle assure la couverture et l'étanchéité de l'ensemble du bâtiment et protège la structure en bois de la pluie, du soleil et du vent.Elle est constituée de fibres de verre et de téflon (PTFE, pour polytétrafluoroéthylène). De très larges débords de toiture, allant jusqu'à 20 mètres, protègent les façades du bâtiment des intempéries. Cette membrane est translucide,laissant passer 15 % de la lumière; elle fait ainsi transparaître la charpente hexagonale, de nuit, lorsque le bâtiment est éclairé de l'intérieur.

Un bâtiment «vert»

Shigeru Ban et Jean de Gastines ont répondu,pour la réalisation du Centre Pompidou-Metz, aux préoccupations environnementales. En phase avec la tendance actuelle à l'architecture «verte», la Ville de Metz et la Communauté d'Agglomération de Metz Métropole tenaient à ce que le bâtiment réponde à leur démarche de développement durable, en accord avec la longue tradition messine d'espaces verts et de zones piétonnes chères au père de l'écologie urbaine, Jean-Marie Pelt.

Sélection des matériaux,climatisation, éclairage, traitement des eaux pluviales ont été travaillés pour constituer le choix le plus économique possible et offrir un immeuble à faible consommation d'énergie. La vaste toiture su pendue est ainsi conçue pour proté- ger les façades des perturbations hivernales et leur fournir de l'ombre en été. Elle permet au forum d'utiliser un système de ventilation naturelle et non de conditionnement de l'air.

Les abords du Centre Pompidou-Metz

Le Centre Pompidou-Metz est entouré de deux jardins et d'un parvis. Celui-ci, légèrement incliné, établit une liaison directe pour les piétons entre le Centre Pompidou-Metz et la gare. Partiellement végétalisé, il a les mêmes dimensions que la Piazza du Centre Pompidou.Ce parvis est conçu par l'Agence Nicolas Michelin Associés et Paso Doble (paysagiste), qui ont également créé le jardin nord du Centre Pompidou-Metz. Planté de prunus, ce dernier se développe sur 2 hectares animés de plis engazonnés qui permettent de collecter les eaux pluviales de la toiture et faciliter le passage des visiteurs.

Le jardin sud est quant à lui un espace privatif conçu par l'Agence Nicolas Michelin Associés et Pascal Cribier (paysagiste). Il est constitué d'une zone minérale qui peut accueillir une terrasse l'été et d'une zone végétale dense plantée de bouleaux.

Les chiffres clés du bâtiment

  • Surface totale du bâtiment: 10.700 m2
  • Surface d'exposition: 5.000 m2
  • Studio: 196 places
  • Auditorium: 144 places
  • 5 bureaux d'études techniques pour les études d'exécution de la structure et de la toiture
  • Plus de 50 entreprises sous-traitantes pour la réalisation du bâtiment
  • 80 ouvriers sur le chantier pendant la phase de gros-œuvre
  • 200 personnes pendant la phase de second œuvre
  • 3 grues mobilisées pour les travaux dont la plus haute à 67 m sous flèche
  • 405 pieux forés de 50 cm à 1 m de diamètre et de 11 m de profondeur
  • 750 tonnes d'échafaudages
  • 12.000 m3 de béton (fondations et gros œuvre)
  • 1.500 tonnes d'acier à béton
  • 75.000 heures de travail (gros œuvre)
  • 970 tonnes de charpente métallique (façades et tour hexagonale)
  • 650 tonnes de charpente en bois
  • 18 km de planches et 16.000 pièces pour la constitution de la charpente bois
  • 8.000 m2 de membrane en PTFE

Intervenants Centre Pompidou - Metz

Maîtrise d'ouvrage

  • Maître d'ouvrage: Communauté d'Agglomération de Metz Métropole
  • Mandataire du maître d'ouvrage: Ville de Metz
  • Partenaire du maître d'ouvrage: Centre Pompidou, Paris

Maîtrise d'oeuvre

  • Architectes: Shigeru Ban Architects Europe et Jean de Gastines Architectes, Paris
  • Architecte associé en phase concours: Philip Gumuchdjian Architect, Londres
  • Bureau d'études en phase conception: Arup, Londres GB
  • Bureau d'études structure en phase travaux: Terrell, Boulogne-Billancourt 92
  • Bureau d'études fluides: Gec Ingénierie, Boulogne-Billancourt 92
  • Économiste: J.P.Tohier & Associés, Paris
  • Scénographe: Scénarchie, Saint-Denis 93
  • Acousticien: Commins Acoustics Workshop, Paris
  • Éclairagistes: L'Observatoire 1 et Icon, Paris
  • Consultant sécurité: Cabinet Casso & Cie, Paris
  • Consultant restaurant: Systal, Paris
  • Consultant façades: AFI / Eric Dufour, Paris

Assistants du maître d'ouvrage

  • Programmateurs: J. Dourdin Consultants et Apau, Paris
  • Contrôleur technique: Dekra (ex Norisko Construction), Moulins-lès-Metz 57
  • Coordinateur opc (ordonnancement-pilotage-coordination):
  • Comsept Ingénierie, Tinqueux 51;
  • AC Ingénierie, Le Ban-Saint-Martin 57;
  • BI des Hauts de France, Annoeullin 59
  • Bureau d'études environnement: Tribu, Paris
  • Archéologues: Inrap Grand-Est Nord, Metz
 

Share this post

 
 
Source Text © Newcom s.a.r.l - Bascharage +352 23 65 01 75   |   Publication Online - Site Administrator: Business Solutions 10, rue Emile Mark Differdange